Affaire des ristournes : l’erreur de la commission des comptes de campagne

ginon-macron


L’affaire des ristournes accordées par l’organisateur d’événementiels GL Events pendant la campagne électorale présidentielle de Monsieur Emmanuel Macron est en train de tourner au vinaigre. Ce qui est par contre extrêmement grave, selon cet article de Mediapart, c’est le fait que la commission de contrôle des comptes de campagne ait pu mentir à ce point ! Déjà qu’elle n’avait pas vu grand chose de la grande mascarade de la présidentielle de Sarkozy transformée en scandale Bygmalion, elle vient démontrer dans cette affaire, si tout ceci s’avère vrai, qu’elle est totalement incompétente et inutile.


Emmanuel Macron espérait être sorti d’affaire : la semaine dernière, la commission des comptes de campagne assurait que des remises avaient également profité à François Fillon.

Mediapart s’est procuré des documents qui démontrent que cela est faux.

La célébration aura été de courte durée. Lundi 7 mai, le vice-président LREM de l’Assemblée nationale Hugues Renson a rassuré ses troupes sur l’évolution de l’affaire des ristournes accordées par GL Events au candidat Macron« La suspicion est un poison pour la démocratie. À ceux qui voulaient l’instiller et faire croire qu’il y avait un problème : passez votre tour ! Le débat est clos », a décrété le député de Paris, ancien collaborateur de Jacques Chirac, sur son compte Twitter. […]


  –  Médiapart

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes)