Aide américaine confirmée de 3,1 milliards de dollars à Israël : Trump fait une exception

trump


Étant donné qu’il y a toujours des imbéciles pour croire que Donald Trump va changer le monde du bon côté et sachant qu’il y aura toujours des naïfs pour croire aux sornettes de ces imbéciles qui prétendent que Donald Trump a travaillé contre le lobby sioniste US, nous vous proposons la lecture de cet article qui explique comment Donald Trump, en pleine crise économique, diminue les budgets de ses ministères sans jamais toucher à l’aide annuelle traditionnellement attribuée à l’entité sioniste scélérate ! Cette information se passe de tout commentaire…


L’équipe d’experts qui prépare le premier plan de budget pour l’année 2018 avait reçu des instructions claires de la part de Donald Trump :

  • réduire (parfois de manière drastique) les budgets de nombreux ministères afin d’augmenter ceux des trois départements liés à la sécurité du pays : défense (10%), sécurité intérieure (7%) et ministère des Anciens combattants et vétérans (+6%).

Tous les autres ministères, départements ou agences subiront des coupes sombres allant de 1% à 31%, y compris celui de « l’aide aux pays étrangers » qui subira une chute de 29% !

Mais le président Trump a demandé de faire une exception pour Israël et que les 3,1 milliards annuels accordés à l’État juif par l’Administration Obama ne subissent aucune réduction.

Cet inversement des priorités budgétaires va droit dans le sens des engagements de campagne du président américain: renforcer la lutte contre le terrorisme islamique international, renforcer la sécurité intérieure des Etats-Unis, se donner les moyens d’appliquer la politique anti-immigration et construire le mur de séparation annoncé entre les Etats-Unis et le Mexique

 « Les Etats-Unis ont octroyé 38 milliards de dollars d’aide militaire à Israël sur dix ans, une enveloppe record malgré les fortes tensions entre les alliés à propos de l’Iran et du processus de paix avec les Palestiniens. » selon le Figaro du 14/09/2016.

Ce protocole d’accord pour la période 2019-2028, qui avait été dévoilé mardi, a été signé mercredi au département d’État par le sous-secrétaire d’État Thomas Shannon et les conseillers à la sécurité nationale des deux pays, l’Américaine Susan Rice et l’Israélien Jacob Nagel.

Ce document “constitue le plus important engagement d’assistance militaire bilatérale dans l’histoire des États-Unis”, a souligné le président Barack Obama, cité dans un […]

Source : lphinfo.com

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes)