Article du « Point » : la présidente de la Chambre disciplinaire fait publier un droit de réponse cinglant !

Partager

Avant même que l’on ne publie notre droit de réponse démontrant à quel point l’article de Monsieur Aziz Zemouri est diffamatoire, mensonger et dicté sur les rives du Vieux-Port de Marseille, il se trouve que la présidente de la Chambre disciplinaire de Première Instance de la région PACA vient de faire publier un droit de réponse cinglant à ce même article, accessible ci-dessous.

Elle explique que l’accusation de protection est une « totale diffamation » et met le doigt sur le fait que le journaliste du Point ne l’a pas contactée pour vérifier ses informations, ce qui constitue une faute professionnelle lourde de conséquences. Elle revient également sur le mensonge qui consistait à dire que le Conseil de l’Ordre avait déposé une plainte contre sa décision alors que c’est exactement le contraire qui s’était produit, sa plainte ayant été déposée avec les onze autres plaintes, toutes rejetées et que précisément, l’Ordre n’avait pas souhaité faire appel de cette décision. Ajoutons que ce dernier n’a pas estimé nécessaire de s’associer aux autres plaintes au tout début de la procédure !

Ceci n’est qu’un minuscule aperçu comparé à tout ce que nous avons pu relever dans cet article farci de fake news. La vidéo droit de réponse est en cours de montage, vous pourrez le constater par vous-même très prochainement.


droit-réponse-CDPI-point-salim-Laibi

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes)

Sur ce thème :

Ils aiment l’islam Ils aiment l’islam