Menu de navigation des pages

L’Argentine au bord de la faillite ! Mais que fait L. Messi ?

Posté le Mercredi 30 juillet 2014 | Commentaires fermés

C’est totalement incompréhensible et fou de voir ce pays au bord de la catastrophe, se diriger vers une faillite et reproduire celle de 2001 bis, juste après la coupe du monde. Ils n’ont qu’à demander à Messi de les sauver…

Compte à rebours avant la faillite de l’Argentine

Argentine_FailliteLe compte à rebours est terrible. Au moment où nous écrivons ces lignes, il ne reste que quelques heures au gouvernement de Cristina Kirchner pour négocier un accord avec NML (filiale du fonds Elliott) et Aurelius, les deux fonds vautours qui réclament le remboursement des 1,33 milliard de dollars que leur doit le pays. Sans cela, l’Argentine sera en défaut de paiement technique passé le 30 juillet. « Tout le monde y perdrait, mais les deux parties s’enferment dans des comportements jusqu’au-boutistes », résume Juan Carlos Rodado, économiste chez Natixis. Un tragique dilemme du prisonnier, où chacun tente de faire plier l’autre en espérant qu’il craque en premier.

Lire la suite

Crise, dette, chômage : qui crée l’argent ?

Posté le Mercredi 30 juillet 2014 | Commentaires fermés

Si la loi est particulièrement sévère envers les contrefacteurs, (l’article 442-1 modifié par la Loi n°2004-204 du 9 mars 2004 – art.6 JORF du 10 mars 2004 énonce :  » La contrefaçon ou la falsification des pièces de monnaie ou des billets de banque ayant cours légal en France ou émis par les institutions étrangères ou internationales habilitées à cette fin est punie de trente ans de réclusion criminelle et de 450 000 euros d’amende. » ) ce qui du reste est tout à fait compréhensible et normal, elle ne concerne aucunement hélas le plus gros des contrefacteurs. Le système bancaire qui, depuis que la monnaie n’est plus indexée sur l’or — valeur refuge par excellence — peut se permettre en ce qui le concerne de créer, à partir du néant, une monnaie virtuelle, cette monnaie fiduciaire que nous manipulons au quotidien. Tant et si bien que ce système, entraîné par son élan, a mis en circulation une masse monétaire dépassant de très loin les richesses qu’elle est censée refléter. C’est ce qui explique l’inflation galopante dont le corollaire est la baisse drastique du pouvoir d’achat des citoyens.

Lire la suite

Réduction du quotient familial ou comment asphyxier encore davantage le pays

Posté le Mercredi 30 juillet 2014 | Commentaires fermés

Ou comment transformer le gouvernement en vampire fiscal n’ayant d’autre mission que de collecter un impôt de plus en plus lourd, sans aucune contre-partie ni une quelconque efficacité en promettant à chaque fois que c’est soit pour le bien de la sécu aujourd’hui, soit pour les caisses du chômage demain… Jurant la main sur le cœur que c’est pour la dernière fois !

La réduction du plafond a rapporté 554 millions de recettes en 2013.C’est 13 % de plus que prévu. Le plafond a encore été abaissé cette année.

quotient-familial« Je rendrai le quotient familial plus juste en baissant le plafond pour les ménages les plus aisés, ce qui concernera moins de 5 % des foyers fiscaux. » C’était l’engagement n° 16 du candidat à la présidentielle François Hollande. Il s’est traduit dès le projet de loi de finances pour 2013 par une réduction du plafond de 2.330 euros à 2.000 euros par demi-part pour les revenus de 2012. Par souci de « justice fiscale » et de renforcement de la progressivité de l’impôt donc ; par souci de hausse des recettes fiscales aussi.

1,07 millions de foyers affectés

Un premier bilan de cette réforme vient d’être réalisé. « L e rendement de la mesure s’avère plus élevé qu’initialement prévu », indique la rapporteure générale du budget à l’Assemblée, Valérie Rabault (PS), dans un rapport sur l’application des mesures fiscales. Cette première baisse du plafond du quotient familial a rapporté 554 millions d’euros, soit 13 % de plus que prévu à l’automne 2012 lors de l’examen du texte au Parlement (490 millions). « Le gain budgétaire retiré est supérieur aux évaluations mais, surtout, le nombre de foyers fiscaux concernés est plus élevé », note Valérie Rabault. Les services de Bercy avaient initialement estimé que 882.600 contribuables seraient concernés. En réalité, 1,01 million de foyers fiscaux se sont effectivement trouvés dans le champ de la mesure. Soit 15 % de plus qu’anticipé.

Lire la suite

L’or, l’histoire d’une obsession

Posté le Mercredi 30 juillet 2014 | Commentaires fermés

Lire la suite

Big Pharma : des lunettes de qualité à dix euros par Paul Morlet

Posté le Mardi 29 juillet 2014 | Commentaires fermés

Le 26 mai, « des lumettes vendues à dix euros » a été le thème abordé par Paul Morlet, fondateur de l’enseigne « Lunettes pour tous », dans Good Morning Business, avec Stéphane Soumier, sur BFM Business. Chaque matin, Good Morning Business présenté par Grégoire Favet, le plus grand show matinal consacré à l’économie.

Lire la suite

Attention, la nouvelle boisson Finley appartient à Coca-Cola

Posté le Vendredi 25 juillet 2014 | Commentaires fermés

finley_coca-cola_boycott

Lire la suite

PennBDS : une appli pour boycotter Israël

Posté le Jeudi 24 juillet 2014 | Commentaires fermés

bds-israel-applisDans une émission récente, l’humoriste américain John Stewart s’en était pris aux applications mobiles créées par des Israéliens pour être alertés en cas de roquette lancée par le Hamas en leur direction, jugeant que cette douceur technologique contrastait avec la dure réalité des avertissements adressés par Israël à Gaza : une petite bombe suivie quelques minutes à peine d’une grosse bombe, ou au mieux un SMS ou un coup de téléphone leur suggérant de fuir au plus vite (mais où ?).

Néanmoins certains veulent aussi utiliser les applications pour défendre la cause palestinienne. L’International Business Times raconte ainsi que l’influent mouvement Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) — auquel Mediapart avait consacré une enquête passionnante en avril dernier —  se prépare à lancer une application qui permettra aux consommateurs du monde entier de reconnaître facilement les produits fabriqués en Israël, pour les boycotter.

Lire la suite
123451020