Menu de navigation des pages

Sortie prochaine du livre « Le complot contre Dieu » de Johan Livernette

Posté le Lundi 27 octobre 2014 | Commentaires fermés

le-complot-contre-dieu-couverture2Johan Livernette s’apprête à sortir dans les toutes prochaines semaines son cinquième ouvrage intitulé « Le complot contre Dieu ». Il s’agit, selon ce qu’on a pu en savoir, d’une synthèse dense sur le complot talmudo-maçonnique dont la finalité est d’extirper l’idée même de Dieu du cœur de ses créatures pour les livrer, pieds et poings liés au nouvel ordre mondial et à la domination hégémonique.

Lire la suite

Wanted Pedo – Manifestival devant Skyrock

Posté le Dimanche 26 octobre 2014 | Commentaires fermés

L’association Wanted Pedo a organisé un manifestival (entre une manif et un festival) devant la radio Skyrock le 24 octobre 2014. Cet évènement a pour but de  mettre en lumière la véritable personnalité du PDG Pierre Bellanger qui est soutenu par une partie du monde politique. Le media spécialisé dans le rap est un grand promoteur d’une sexualité et des mœurs débridées. Plusieurs personnalités et organisations ont participé à cette manifestation originale qui mêle information et musique, on retrouve entre autres Mathias Cardet, Neg Lyrical, Tepa, Pierre Panet…

Lire la suite

Des vêtements avec des inscriptions de sorcellerie en vente pour les femmes

Posté le Dimanche 26 octobre 2014 | Commentaires fermés

Shin01Une rigoureuse vigilance devrait être observée par les femmes musulmanes lorsqu’elles choisissent leur vêtement du dessus (abbaya). Les fabricants de prêt-à-porter n’ont pas hésité à y imprimer des inscriptions kabbalistiques de sorcellerie juive et on peut se laisser facilement abuser. Il s’agit en fait de véritables talismans au pouvoir démoniaque.

ATTENTION : Des vêtements avec des inscriptions de sorcellerie en vente pour les femmes

Beaucoup de femmes musulmanes aiment les abbayas, pour la beauté du vêtement mais aussi pour sa largeur qui respectent leur pudeur et ne laisse pas paraitre leurs courbes.

Il en existe pour tous les goûts, ornés de perles, de strass ou avec des calligraphies en arabe. Cependant, il a été découvert que sur certaines d’entre elles étaient inscrites des écritures de sorcellerie juive.

Lire la suite

Hervé Ryssen dénonce le grand banditisme juif

Posté le Dimanche 26 octobre 2014 | Commentaires fermés

mafia-juiveDans cet entretien avec Jérôme Bourbon, paru dans l’hebdomadaire Rivarol du 9 octobre 2014, Hervé Ryssen rappelle les innombrables escroqueries, d’envergure internationale, montées par la mafia juive. Il ne s’agit plus là de vols à l’arraché ou à l’étalage ; les faits dénoncés relèvent de la haute voltige. J’ai pour ma part, dans une lettre ouverte à Eric Zemmour, le pourfendeur des musulmans auxquels il reproche de peupler les prisons de France, dressé une liste loin d’être exhaustive des méfaits et  crimes commis par cette organisation mafieuse composée exclusivement de ses coreligionnaires et qui, plus est, jouit de la protection d’un état scélérat et hors-la-loi, refusant l’extradition de ces criminels et dont les banques acceptent tous les virements d’où qu’ils viennent et quelle que soit leur origine.

 

Jérôme Bourbon : Hervé Ryssen bonjour. Vous venez de faire paraître votre nouveau livre… Les Escrocs juifs… Une fois de plus, vous mettez le doigt “là où ça fait mal”, comme on dit.

Hervé Ryssen : Je passe d’abord le bonjour à tous mes lecteurs de Rivarol. Je n’oublie pas que Rivarol est (avec la revue Réfléchir et Agir), le seul journal qui m’a soutenu depuis le début, en 2005.  L’étude que je publie aujourd’hui était nécessaire. J’ai déjà abordé le sujet des grandes escroqueries dans mon livre de juin 2008 sur la “Mafia juive”, mais les records en la matière ne cessent d’être pulvérisés, au point que les affaires précédentes paraissent relever d’une autre époque.

Lire la suite

Pédophilie : Aurélien Jarrier craque à l’audience et avoue

Posté le Samedi 25 octobre 2014 | Commentaires fermés

marche-blanche-poupéeCe pédophile abject dit vouloir soulager sa conscience et se mettre en accord  avec ses croyances religieuses. Pourquoi ce sinistre individu qui se dit protestant évangélique très pratiquant a-t-il attendu d’être découvert et confondu pour passer à table et reconnaître enfin ses crimes ? Ils sont tous comme ça et certains n’avouent que devant l’évidence, et encore ! Qu’attendent les pouvoirs publics pour crier haro sur la gravité de ces crimes et pour établir un plan de lutte contre leurs auteurs. Ils devraient déjà commencer par ne plus permettre à ces criminels de sévir de nouveau en les relâchant prématurément, sans le moindre contrôle.

Énorme coup de théâtre vendredi matin devant la cour d’assises des Alpes-Maritimes: Aurélien Jarrier, muré dans le silence depuis le quatrième jour d’audience, a pris la parole avant que le jury ne se retire pour délibérer.

Quinze des dix-neuf enfants

De sa poche, il sort des notes manuscrites et se lance dans un monologue d’une dizaine de minutes. Il énumére les noms de quatre victimes présumées, trois garçons et une fille, auxquelles, affirme-t-il, il « n’a rien fait ». Pour les quinze autres enfants, il reconnait les faits reprochés. Dont les viols, sans le dire explicitement, qu’il niait depuis le début de l’enquête.

Lire la suite

Zemmour, Israël et Dieudonné.

Posté le Jeudi 23 octobre 2014 | Commentaires fermés

COUVERTURE-blanrueÀ l’automne 2014, Éric Zemmour sort Le Suicide français (Albin Michel), désormais best-seller. Il y vante au passage (page 304) le sionisme passé de Jean-Marie Le Pen, qu’il fréquente dans l’intimité depuis belle heurette, sans toutefois le dire. De son côté, Serge Moati, qui se targue d’être un « juif et ancien franc-maçon », publie Le Pen, vous et moi (Flammarion) dans lequel il narre avec bonhommie son « amitié de 25 ans » avec le président de FN. Il en profite pour réaliser un film intitulé « Adieu Le Pen », diffusé sur France 2, sorte d’hagiographie présentée sous le masque de la rupture (à laquelle personne ne croit). Tout ceci n’est pas le fruit du hasard. Mon enquête paraissant sous le titre Jean-Marie, Marine et les juifs (Oser dire) tombe à point nommé pour expliquer cette soudaine frénésie.

Je viens d’achever la lecture du Suicide français. Éric Zemmour y est habile. L’épaisseur du livre et sa construction non linéaire (les chapitres sont disposés comme les pièces d’un puzzle à reconstituer par le lecteur) lui permettent de multiplier les pistes et de noyer le poisson comme dans un roman policier.
Son habileté est de reprendre pour l’essentiel des thèses à succès de ce qu’on appelle à tort ou à raison la dissidence, et de détourner ou minorer une grande partie des conclusions auxquelles celle-ci parvient.
Zemmour reconnaît ainsi, en quelques pages, les méfaits de BHL, Marek Halter et des autres sionistes adeptes de SOS Racisme ; en quelques lignes, mais guère davantage, il critique le pouvoir exorbitant du CRIF ; ayant compris que les esprits les plus éveillés en ont plus qu’assez de la remembrance shoatique, il la dénonce comme « religion obligatoire » et « métaphysique apocalyptique » (en prenant soin, pas folle la guêpe, de se démarquer des révisionnistes). L’habileté de notre « juif berbère » consiste encore à rapporter sans insulte « le phénomène Dieudonné » et à raconter avec sobriété la remise du Prix de l’infréquentabilité et de l’insolence à Robert Faurisson par l’humoriste. Subtil, malin comme un singe, le journaliste-chroniqueur a réussi à faire le buzz en reprenant la thèse d’un livre d’histoire non-conformiste sur Vichy, écrit par Alain Michel, un rabbin vivant en Israël : Vichy et la Shoah, enquête sur le paradoxe français (CLD, 2012). Puisque l’ouvrage du rabbin est préfacé par celui qui était alors président du CRIF, Richard Prasquier, le déchaînement de vitupérations que sa publicité provoque est par conséquent sans issue pour ses zoïles, qui seront un jour ou l’autre confrontés à l’autorité morale des patrons de la communauté organisée qui mettra de facto un terme à leurs débordements.

Lire la suite

4 ans de prison pour abus sexuels sur ses filles

Posté le Jeudi 16 octobre 2014 | Commentaires fermés

Il est jugé beaucoup plus grave en France de braquer une banque que de violer ses propres enfants des milliers de fois pendant des années ! Cette déshumanisation totale est due à la soumission des sociétés occidentales au mammonisme. Il faudra choisir : l’argent ou… nous.

Un homme âgé de 61 ans a été condamné à quatre ans de prison ferme par le tribunal correctionnel de Tours pour avoir agressé sexuellement ses propres filles, pendant plusieurs années, selon la Nouvelle République. Il a été placé à la maison d’arrêt de Tours, à l’issue de l’audience.

Lire la suite

12345102030