Menu de navigation des pages

Favoritisme à France Télévisions : Bastien Millot mis en examen

Posté le Mercredi 23 avril 2014 | Commentaires fermés

Ahhh que ces coquins vivent bien à se partager l’argent public en toute discrétion. Quand il est question d’argent, vous remarquerez qu’il n’est plus question de bord politique rose ou bleu car si l’argent n’a pas d’odeur, il n’a pas non plus de couleur.

Favoritisme à France Télévisions : Bastien Millot mis en examen

millot-2593060-jpg_2232655L’ex-dirigeant de la société Bygmalion a été mis en examen dans l’enquête sur des soupçons de favoritisme en marge de contrats passés avec France Télévisions, où il avait été en poste.

L’ex-dirigeant de la société Bygmalion, Bastien Millot, a été mis en examen dans l’enquête sur des soupçons de favoritisme en marge de contrats passés avec France Télévisions, où il avait été en poste. Bastien Millot a confirmé cette mise en examen, intervenue pour « recel de favoritisme » le 11 avril, a-t-il précisé. La société Bygmalion a déjà été au centre d’une vive polémique quand l’une de ses filiales, Event & Cie, a été accusée, dans une enquête du Point à la fin février, d’avoir pratiqué des surfacturations auprès de l’UMP lors de la campagne présidentielle de 2012 de Nicolas Sarkozy.

Lire la suite

Sorcellerie au Maroc : une femme de ministre impliquée

Posté le Mardi 22 avril 2014 | Commentaires fermés

À l’instar de Leila Bénali-Trabelsi et de bien d’autres, la pratique de la sorcellerie chez les élites est quotidienne…

Sorcellerie - l’épouse d’un ancien ministre marocain interpellée alors qu’elle achetait une hyène

Lire la suite

UOIF Dégage : les élites de l’UOIF contre les JRE (vidéo)

Posté le Mardi 22 avril 2014 | Commentaires fermés

JREF. Belghoul a été désignée par le système maçonnique actuel comme étant l’ennemie à abattre ! Et alors ? Devinez quoi ? Eh bien, les responsables de l’UOIF ont pris la sage et prudente décision de se soumettre corps et âme à cet oukase. Voici une vidéo claire qui démontre les contradictions lourdes ainsi que les erreurs graves commises par des leaders de l’UOIF. Farida Belghoul a été réinvitée in extremis et en catastrophe ce lundi 21 avril matin pour s’exprimer sur la question essentielle des JRE. Malheureusement, ils n’ont pu s’empêcher de bâcler le débat en mettant 6 personnes autour d’elle ; ce qui, évidemment, empêchera l’échange clair et constructif tant attendu. Ainsi, sans prendre trop de risques, l’UOIF s’est rattrapée, semble-t-elle croire, en limitant la casse, non sans avoir attendu de recevoir des milliers de courriels et de messages très hostiles sur les réseaux sociaux . T. Ramadan quant à lui était aux abonnés absents ; il préfère certainement débattre chez Hondelatte ou mieux encore dans une loge maçonnique avec un autre imam gay. T. Oubrou, le chevalier de la légion du déshonneur,  passera vers la fin du débat, sans toutefois y participer.

Lire la suite

Une ex-banquière : « Nous sommes en grand danger »

Posté le Mardi 22 avril 2014 | Commentaires fermés

La crise à venir sera d’une extrême violence ; elle ne fera pas de blessés, seulement des morts.

nomi-prins2-300x225Ne cherchons pas midi à quatorze heure, l’actu ne fait que se confirmer, les alertes comme les décès de banquiers et de financiers à travers la planète se multiplient, les voyants sont tous au rouge même si les médias comme les politiques tentent de minimiser voire de cacher la réalité, et le krach 2.0 est à venir. Nous aurons beau tergiverser ou chercher des solutions, lorsque le train fonce à pleine vitesse, l’impact est inévitable.

C’est ici une ex-banquière de la Goldman Sachs, cette pieuvre plus dangereuse que la Mafia, qui le déclare, une de plus en somme…

Une ancienne directrice de Goldman Sachs, Nomi Prins prétend « qu’il n’y a plus aucune importance de savoir qui siège à la Maison Blanche » et « les banquiers opèrent sans se soucier des besoins de l’économie nationale ». « Il n’y a pas de contrepoids à leur pouvoir « . Lisez cette interview exclusive d’une ex-insider du Calamar Géant…

Elle est aujourd’hui auteur et journaliste sur son site www.nomiprins.com sur lequel elle dévoile les coulisses du pouvoir et la domination des États-Unis par une minorité de banquiers. Nomi a également travaillé pour : Bear Stearns, Lehman Brothers et laChase Manhattan Bank. Voici une version condensée d’une interview réalisée par Josh Eidelson du magazine « Salon » :

« Ce n’est plus un secret que les grandes banques jouent un grand rôle dans l’élaboration de la politique bancaire américaine. Votre livre fait valoir qu’elles jouent un grand rôle dans toutes sortes de domaines, comme la politique étrangère. Quel est le véritable rôle des grandes banques dans l’élaboration des politiques aux États-Unis ? »

Lire la suite

Signes des temps…

Posté le Lundi 21 avril 2014 | Commentaires fermés

Les dégénérés Séoud vont construire la plus haute tour au monde à Jeddah, 1 km ! Ils savent pourtant tous que c’est un signe de la fin des temps…

gratte_ciel

Lire la suite

La dérive Skyrock, toujours dans la corruption de mineurs

Posté le Lundi 21 avril 2014 | Commentaires fermés

Vidéo d’un internaute choqué par la pornographie des sujets traités par Difool et Romano avec une… collégienne ! Toujours fidèle à sa réputation criminelle, P. Bellanger garde le cap sur la corruption de mineurs en bon sataniste qu’il est. Je rappelle que malgré les accusations graves portées sur lui dans mon livre La dérive Skyrock, aucune plainte n’a été déposée depuis sa sortie ! Ce qui prouve que j’ai raison et que mes preuves sont inattaquables.

Lire la suite

Kemi Seba : négrophobie dans le monde arabe

Posté le Lundi 21 avril 2014 | Commentaires fermés

Le Grand Rendez-Vous du 5 avril 2014.

Dans un échange avec CTD, artiste mauritanien, Kemi Seba dénonce la négrophobie qui règne en Mauritanie et dans le monde arabe, et appelle les artistes mauritaniens à s’engager plus que jamais auparavant aux côtés des acteurs de terrain de la société civile mauritanienne, afin de lutter de concert contre l’oligarchie raciste qui règne dans cette région. Il exhorte par ailleurs ces derniers à de la distance critique face aux alliances dangereuses (et autres cooptations) qui existent avec des puissances impérialistes occidentales qui pourraient instrumentaliser nos souffrances AU profit d’un agenda qui n’est pas le nôtre.

Lire la suite
12345102030