Exclusif : Témoignage d’une victime de Tariq Ramadan – Partie 1/2

une-témoignage-karima-tariq-ramadan-partie1


Exclusif : Témoignage d’une victime de Tariq Ramadan

Voici le témoignage1 retranscrit tel quel d’une Française d’origine maghrébine ayant entretenu avec Tariq Ramadan une correspondance via smartphone – SMS et téléphone – pendant plusieurs mois mais n’ayant jamais cédé à ses demandes de passage à l’acte ; Monsieur Tariq Ramadan ayant, selon le témoin, complètement changé de visage, était devenu très menaçant et procédurier, ayant envoyé de nombreuses lettres d’avocat dont certaines se sont avérées fausses (en notre possession). Nous y reviendrons dans la deuxième partie de ce témoignage.

Rappelons que M. Tariq Ramadan a été accusé ces dernières semaines de plusieurs viols par des Françaises mais également par une Belge qui hésite encore à déposer plainte. D’autres témoignages nombreux viendront également des USA ou de Suisse, quatre femmes dont il était le professeur au collège de Saussure lorsqu’elles étaient mineures. L’ex-cadre des Renseignements généraux français, le « Monsieur Islam de France » Bernard Godard, a affirmé dans une interview troublante qu’il était au courant des mœurs curieuses du prédicateur helvète, affirmant : « Qu’il avait beaucoup de maîtresses, qu’il consultait des sites, que des filles étaient amenées à l’hôtel à la fin de ses conférences, qu’il en invitait à se déshabiller, que certaines résistaient et qu’il pouvait devenir violent et agressif, ça oui. Mais je n’ai jamais entendu parler de viols. J’en suis abasourdi. » (sic). Le journaliste de Mediapart, Mathieu Magnaudeix, explique après une enquête d’un mois, que Monsieur Tariq Ramadan était « connu pour être un bon vivant » !

Tariq Ramadan fait partie de la mouvance des Frères musulmans, ce qui explique le silence maladroit et gêné de l’UOIF. Les enquêtes judiciaires sont en cours ; à ce stade, il bénéficie de la présomption d’innocence.

Fait rarissime, notre témoin a décidé de parler à visage découvert en assumant toute l’histoire. Dotée d’un courage qui force le respect et dont beaucoup d’hommes devraient s’inspirer, elle permettra éventuellement à d’autres victimes de trouver le courage de témoigner. Il faut que ces dernières sachent qu’il est possible aujourd’hui de témoigner anonymement, la loi ayant intégré ce mode de témoignage. Secundo, les menaces et autres chantages de divulgation de photographies intimes – Revenge porn – sont aujourd’hui sévèrement punis par la loi depuis juillet 2016 : deux ans de prison et 60 000 € d’amende, article 226-1-2 du code pénal ! Ajoutons enfin qu’un groupe d’avocats s’est spontanément constitué à Paris pour assurer gracieusement la défense des victimes qui ont décidé ou décideront de témoigner ; qu’elles n’hésitent surtout pas à nous contacter pour prendre connaissance de leurs coordonnées (notre courriel : lelibrepenseur@free.fr).


Captures-ecran-Binetna-tariq-ramadan-smartphone

Captures écran des échanges SMS entre Karima et Tariq Ramadan.


Nous n’utiliserons pas le vrai patronyme de ce témoin afin de lui épargner le harcèlement harassant inutile des partisans de Monsieur Tariq Ramadan dont on connaît la violence et l’acharnement. Nous allons donc l’appeler Karima Binetna, du nom de son compte Facebook. Ajoutons qu’elle nous a transmis 98 captures écran de son smartphone ainsi qu’une longue correspondance par courriels et enfin l’intégralité des courriers d’avocats qu’elle a reçus.

Après avoir reçu les coordonnées de cette personne par l’intermédiaire d’un ami, enquêtant lui-même sur les dérives de M. Tariq Ramadan, nous avons contacté Mademoiselle Karima Binetna qui a spontanément livré son témoignage. Vu sa longueur et afin d’en faciliter la lecture, nous avons décidé de le publier en deux parties.

Comment a commencé cette relation avec M. Tariq Ramadan ?

K. B. : Quand j’étais sur sa page Facebook, pour moi ce n’était pas lui, on a une image de Tariq Ramadan qui ne correspondait pas au contenu de cette page Facebook. Sur sa page, pas mal de femmes laissaient des commentaires du genre « Vous êtes beau », « Vous êtes charmant »… ça m’a interpellée, parce que je savais qu’il était marié et qu’il parlait d’islam, qu’il avait des enfants. De plus, cette page Facebook était exposée au public et donc à sa femme, je ne comprenais pas ! Ce n’était pas cohérent, surtout qu’il entretenait ce phénomène consistant à poster des photos de lui ; il entretenait ce petit rituel d’admiration. J’ai du coup laissé un commentaire juste pour voir : « Beau gosse Tariq, tu n’as pas un fils à me présenter ? », tout en étant persuadée que ce n’était pas sa page officielle. Trois jours après lorsqu’il vient me parler en privé, pour moi ce n’était pas lui, évidemment. Il vient, il me dit merci. Je réponds ben voyons ! Il répond : « Oui Mademoiselle ». J’écris : « Mais vous n’êtes pas marié ? » ! Il répond : « Vous vivez à quelle époque ? ». Je réponds « Je vis au XXIe siècle et même à mon époque les hommes mariés n’écrivent pas aux filles en privé, vous auriez dû répondre publiquement sur votre page » !

Pour moi bien entendu ce n’était pas lui, c’était un fake, une fausse page. Trois jours après, sur mon fil d’actualité s’affiche une publication de la page de Monsieur Tariq Ramadan que je commenterai en ces termes : « Mon cul oui, ce n’est pas Tariq Ramadan ! ». Il revient en messagerie privée et il me dit : « Je suis Tariq Ramadan ».

Je lui réponds  « Bravo, tu a arnaqué 5000 personnes sur ce compte, ça ne peut pas être toi… », vu que ce n’était pas sa page officielle. Tariq Ramadan avait 2 comptes Facebook qui étaient pleins et avec lesquels il s’amusait.


textes-internes-3


Avez-vous des captures écran de ces discussions ?

Malheureusement non, car il a fait supprimer mes anciens comptes Facebook au moins une dizaine de fois par des signalements.

Il me répondra en privé : « Je ne suis pas ton cul ». Je réponds OK d’accord mais tu es qui ? Il insiste en affirmant à plusieurs reprises qu’il est bien Tariq Ramadan. Sachant que je n’en tirais rien je décide de copier le lien de ce compte Facebook afin de le signaler sur le site officiel de Tariq Ramadan – www.tariqramadan.com – en leur disant que quelqu’un usurpe son identité : « Bonjour ! Voilà le lien d’une personne qui se fait passer pour Tariq Ramadan à des fins douteuses et qui pourraient nuire à son image, veuillez vérifier et le faire fermer » ! Je n’ai pas de réponse et je me demandais est-ce que les messages laissés sur ce site sont traités.

Je fais un autre mail dans lequel je demande à recevoir les comptes Facebook et Twitter officiels de Tariq Ramadan. À ce moment-là on me répond dans les heures qui suivent et je me dis donc que le premier mail a été évincé intentionnellement, il y a un problème.

Tariq Ramadan entre-temps insiste en affirmant que c’est bien lui ; je réponds si toi tu es Tariq Ramadan, moi je suis Lady Gaga ! C’est à ce moment qu’il me dit, si tu veux en avoir le cœur net, viens me voir sur Skype ! Je lui ai dit : « Écoute-moi bien, Tariq Ramadan, la seule fois où j’ai allumé la cam sur Skype avec un inconnu j’avais 18 ans, il était tout nu ! Depuis ce jour-là, je n’allume plus la cam avec des gens que je ne côtoie pas » ! Du coup il m’envoie son numéro de téléphone 0044… Je lui dis « Ce n’est pas français, ça ! », Il me dit « J’habite à Oxford, je donne des cours à l’université… ». Je lui réponds, étant certaine que ce n’est pas lui et que c’est un usurpateur : « Écoute c’est très bien, tu as bien appris ton rôle… » ! C’était lors de la prière du soir, je vais la faire et je reviens constatant qu’il a laissé plein de messages assez ridicules, des trucs de gamins et je me dis c’est pas possible ça ne peut pas être lui. Pour le taquiner un peu, je lui dis : « Tu sais nous les musulmans on a une prière qui s’appelle Maghreb et qu’on est obligés de faire » ! Sous-entendu que tu n’es pas Tariq Ramadan car vu qu’on est sur le même faisceau horaire, il aurait dû la faire lui aussi.

Pour en avoir le cœur net, je lui envoie un texto sur son smartphone – Whatsapp – avec le numéro de téléphone qu’il m’a donné. Il m’a laissé du coup un message vocal sur cette application que vous pouvez retrouver sur YouTube dans lequel il me dit : « Voilà, ben comme ça tu entends ma voix, et puis, c’est à toi de savoir, c’est bien moi, je ne vais pas commencer à insister pendant 30 ans. Tu veux savoir, tu le sauras. Tu dis que tu veux savoir et en même temps tu reviens systématiquement avec tes doutes, donc ça va ! Je veux dire, je ne suis pas un enfant, j’ai pas le temps. Voilà très chère prends soin de toi et puis à toi de savoir exactement ce que tu veux, mais prends une décision au lieu de jouer à ce jeu où on n’est pas loin de l’insulte au fait. Merci, allez Salam aleykoum. » !



Quand je reçois ce message je me dis, aïe, en fait c’est lui. J’en avais parlé à une copine à moi, en lui disant qu’il y avait un taré qui se faisait passer pour Tariq Ramadan et qu’il insistait. Je l’appelle en lui disant : « Je crois bien que c’est lui ». Elle affirme que c’est impossible, Tariq Ramadan ne vient pas sur Facebook te parler quand même !

Je l’appelle, c’est bien lui, il me dit qu’il revient du Havre pour une conférence et je lui dis que c’est quand même curieux que Monsieur Tariq Ramadan contacte ainsi les filles sur Facebook, en laissant son numéro de téléphone…  Il me dit que c’est la première fois que ça lui arrive, d’habitude il ne fait jamais ça, mais qu’il avait senti ma spontanéité, mon naturel, il me dit qu’il est fatigué, qu’il rentre sur Paris et on se quitte sur ces mots. J’appelle immédiatement mon amie et lui confirme que c’est bien lui. Elle n’y croyait pas trop, elle pensait à un imitateur.

Tariq Ramadan m’enverra une quantité impressionnante de textos, je me suis dit il n’a que ça à faire ! Très vite il me demande de monter à Paris pour boire un café !!! C’est là que je me dis qu’il est fou, c’est une première, je comprends qu’il se prend pour une star tout en montrant le contraire à la télé. Il m’affirme que c’est pour faire connaissance mais je lui dis que je ne vais pas faire une telle distance pour un café ! À ce moment-là, il se braque car dès qu’on lui refuse quelque chose il s’énerve. Mais très vite il se reprend. À ce moment-là, je réponds à ses textos, mais ne le sollicite jamais. Il me disait juste « Sois présente », les échanges sont simples et soft, ils deviendront plus tard bien plus crus.

Il commencera par me demander des photos. Je lui dis tu m’as vue sur Facebook. Il me dit que les photos ne sont pas complètes, qu’on ne voit pas très bien et qu’il en voudrait d’autres. Il ajoutera que si je ne peux pas lui en envoyer c’est que je serais grosse ! Et c’est là que je lui réponds : « J’ai compris ton petit jeu, tu ne vas pas me faire douter de moi pour que je t’envoie des photos ! ». Et je lui dis que si tu veux que je t’envoie une photo, tu en fais de même. Il me dira que je n’avais qu’à aller sur Internet pour en trouver, ce à quoi j’ai répondu : « Non, je veux une qui n’existe pas sur Internet ». Il va m’envoyer une photo portrait de lui, du coup je décide de lui envoyer des photos de moi, mais très correctes.

On continue à discuter aussi bien de vive voix que par SMS. Alors que j’étais à l’aéroport de Marseille pour aller en vacances à Marrakech, il m’envoie plein de messages auxquels je n’ai pas le temps de répondre, du coup il commence à s’énerver parce qu’il faut être au tac au tac, il faut être disponible pour Monsieur. Il me laisse un message vocal que je fais écouter à ma copine qui était avec moi à l’aéroport. Il me dit que si je ne veux plus lui parler, le lui dire…, du coup je réponds non je suis juste à l’aéroport en train de faire les formalités, car je vais en vacances à Marrakech. Il me demande la date car lui-même sera là-bas mais quelques jours après mon retour – il y sera le 20 juin 2013 -, il croyait peut-être que j’allais prolonger mon séjour pour le rencontrer !

Je rentre de vacances, j’essaierai de le contacter à plusieurs reprises il ne décroche jamais. Il a décroché la première fois pour me mettre en confiance, il n’a jamais plus décroché. Une fois il m’appelle, j’étais chez moi toute seule en train de faire le ménage, il m’appelle en masqué. Je décroche. Il me pose énormément de questions sur ma famille, mon travail…  À ce moment-là, il essaie de me cerner. Il me demande pourquoi je voyage toute seule ? Je lui dis parce que j’ai 30 ans et que je suis assez grande pour m’assumer, tout en lui disant pourquoi ta fille tu la laisses pas voyager toute seule ! Il met tout de suite un terme à la discussion, car il déteste parler de sa famille. Il me confirme qu’il n’est plus marié, mais que sur Internet ce n’est pas annoncé, car sa profession ne lui permet pas de divulguer ce genre de choses et qu’il reste très discret sur ce genre de détails privés.


textes-internes-1


Il change de sujet et me demande ce que je fais de mes journées. Je lui dis que l’on est en plein mois de juin et que j’allais aller à la plage. Il me dit ah bon, tu te mets en maillot et tu montres ton corps à tout le monde ? Je lui réponds : « Si ça te dérange, faudra que tu me privatises la plage sinon je ne vois pas comment je ferais ». Il me dit tu peux t’occuper autrement. Je lui dis bah alors envoie moi un de tes livres, celui de la biographie du prophète. Je lui donne ainsi mon adresse, c’est comme ça qu’il enverra ses menaces plus tard à mon domicile.

Parle-t-il explicitement de rapports sexuels ?

Pour le moment il n’y a pas eu d’avances claires à caractère sexuel. Il n’était pas clair quand il m’envoyait des messages, c’était tout ce qu’il y a de plus banal. Mais un jour, il m’envoie un SMS : « Plais-moi » ! Je lui demande dans une réponse vidéo ce qu’il veut entendre par là, d’être un peu plus clair. Et là il me répond texto : « Ne fais pas la gamine, tu as 32 ans et tu sais très bien ce que je veux dire par là ». Après j’essaie de lui faire faire une vidéo pour avoir une preuve mais il n’a pas voulu. Il me dit qu’il ne peut pas, que c’est quelqu’un de connu. Je lui dis donc ne me fais pas confiance. Je lui rappelle qu’il ne décroche jamais quand on l’appelle sur le téléphone. On voyait bien qu’il ne nous faisait pas confiance mais il demande en retour qu’on lui fasse confiance.

À partir de ces discussions, plus aucun contact pendant plusieurs semaines malgré mes relances. Peu de temps après je reçois les livres, il y en avait deux : Mon intime conviction et La vie du prophète. Livres reçus avec une carte de vœux pour le mois de Ramadan. Je lui envoie un message pour le remercier mais toujours pas de réponse.

J’ai remarqué aussi qu’il était tout le temps connecté sur Internet, à toute heure de la nuit, je me demandais ce qu’il faisait. Du coup un jour je lui ai posé la question il m’a répondu qu’il travaillait !

Le premier jour du ramadan il m’envoie un message : « Bon ramadan » ! Je lui dis que si c’est juste pour faire sa bonne action c’est pas la peine. Il me répond que je n’ai rien compris. Je lui confirme qu’effectivement je n’ai rien compris que justement j’aimerais bien comprendre. Il me dit Salam ! Je lui fais une vidéo pour m’excuser, que j’étais en colère et que j’ai dépassé les limites. Toujours aucune réponse.

Entre-temps je montre le message vocal de Tariq Ramadan à une copine qui va elle-même le montrer à une autre copine. Cette dernière va tenter le coup, elle va essayer de rentrer en contact avec lui sur Facebook. Celui-ci va tomber dans le piège et lui parler au téléphone. Après avoir été convaincue, elle cessera tout contact avec lui. Elle affirmera avoir été harcelée pour ne pas avoir donné d’explication. Il a fini par lui dire tu passeras le Salam à Karima et on n’a pas compris du tout comment il a fait pour faire le lien entre nous deux d’autant qu’elle habite sur Metz.

Une autre fille dans mes contacts a crée aussi un faux profil, vite fait, elle est rentrée en contact avec lui, il est tombé dedans. Elle m’a demandé de prendre le relais car elle était enceinte et n’avait pas le temps. Je lui parle avec ce profil en créant une nouvelle identité en lui disant que j’avais 18 ans… Il envoie son numéro de téléphone. Il échange jusqu’à ce qu’il comprenne, car il m’a demandé d’envoyer une photo que je n’ai pas pu envoyer. Il arrêtera ainsi tout contact.

J’en parle à un ami à moi, Karim, je lui explique la situation. Il me dit que déjà, religieusement, il raconte n’importe quoi et que cette histoire confirme le reste. Et il me dit qu’il a dû tellement le faire et que ça a tellement marché que maintenant il le fait sans prendre de précautions. Je lui dis mais non quand même ! Il me confirme qu’il ne voulait qu’avoir des rapports sexuels. Il me dit que c’est parce que je ne suis pas rentrée dans son jeu et il me dit justement de faire la meuf un peu plus chaude et tu vas voir il va tomber dans ton piège. Du coup je lui dis que ça fait un mois et demi qu’on n’a pas eu de contact, si jamais j’envoie un message maintenant et que ça ne correspond pas à la Karima qu’il a connue, il ne va pas tomber dedans. Il me dit de tenter le coup, que je n’avais rien à perdre. Du coup j’envoie le message : « Tu me manques » ! Il me répond au bout de quelques minutes : « Je ne comprends pas, tu as été froide jusqu’à présent, maintenant tu es plus avenante ». Je lui dis  : « Écoute je ne savais pas que j’allais m’attacher à un mec beaucoup plus âgé que moi… maintenant c’est fait, je ne m’en doutais pas… ». Immédiatement il me demande : « Tu serais prête à aller jusqu’où ? » !


textes-internes-22


Ah oui, j’ai oublié un détail important, en juin, je dois rappeler qu’on avait eu une conversation dans laquelle il me disait qu’il m’aimait bien, car je lui paraissais avoir de l’expérience. Je lui demande ce qu’il voulait dire par là. Il me dit tu es à l’aise, tu n’es pas timide, tu es spontanée etc. Du coup je lui ajoute « Tu sais, si tu veux savoir, chez nous les musulmans, la fille doit rester vierge jusqu’au mariage » ! Je lui dis ça juste pour voir sa réaction. Quand il commencera à rentrer dans ces détails de cochon, je lui dis : « Et ça ne te dérange pas de faire ça avec une qui est vierge ? » Il me dit non, je vais t’initier, je serai doux et là il commence à rentrer dans des détails vraiment crasseux. Une fois il m’a posé une question qui m’a choquée, il va me dire : « Tu t’es déjà touchée en pensant à moi ? » ! Je lui réponds que non et lui me rétorque « Dommage, c’est une idée qui m’aurait plu » ! Je me suis dit il est complètement taré, il est complètement malade. C’était ça pendant une semaine : je te ferai ci, je te ferai ça…Il ne parlait plus que de sexe !

Ensuite, un jour il m’appelle alors qu’il est à Istanbul et me demande de le rejoindre. Il ne fait que confirmer qu’il est déconnecté de la réalité pour oser une telle demande.

C’est à ce moment que je choisis de lui dire la vérité, que c’est un manipulateur, que c’est un hypocrite qui prêche la religion d’un côté et fait l’inverse de l’autre… Il va se mettre très en colère et m’enverra les messages : « Ton cœur est noir, jamais tu ne me toucheras » ! Puis « Je vais te bloquer, efface mon numéro ». Il va me bloquer partout, sur toutes les applications et réseaux sociaux.

C’est à ce moment-là que le harcèlement va commencer.

À suivre…


Reproduction partielle autorisée avec la mention de l’URL du site http://www.lelibrepenseur.org.

1 Ce témoignage a déjà été publié dans le livre de Madame Lucia Canovi – Le double discours : Tariq Ramadan le jour, Tariq Ramadan la nuit, partie VIII, Chap. 4, page 420 – ainsi que sur le compte Facebook de Mademoiselle Karima Binetna, malheureusement de façon entrecoupée, au fur et à mesure où elle recevait les informations. C’est donc la première fois que ce témoignage est retranscrit dans son intégralité et de manière exhaustive sur Internet.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes)