Exclusif : Témoignage d’une victime de Tariq Ramadan – Partie 2/2

une-témoignage-karima-tariq-ramadan-2


Exclusif : Témoignage d’une victime de Tariq Ramadan Partie 2/2

[Lire la partie 1/2 ici.] Propos recueillis début novembre 2017. Nous espérons que ce témoignage aidera les autres filles à parler (anonymement bien sûr, nous contacter ici).

Du coup, je vais alors créer un profil Facebook pour pouvoir intervenir sur sa page, il y avait un statut où il parlait de « respect », je commente. À ce moment-là il y a un faux profil qui vient se connecter en privé se faisant passer pour une femme et voulant soutirer des informations. Elle veut absolument le téléphone de Tariq Ramadan. Je ne le lui donne pas, je lui dis que la seule façon de récupérer le téléphone, c’est de m’appeler pour que je sache à qui j’ai affaire. Elle-même me dit que Tariq Ramadan lui aurait laissé son numéro de téléphone dans la dédicace d’un livre. Je lui dis OK mais appelle-moi pour que l’on ait une conversation afin de savoir s’il le fait souvent, il y a un problème. Elle refuse encore. Elle me soutire toutes les informations qu’elle peut, au final je lui donne son adresse mail car elle me la demande et je lui dis si tu veux son numéro de téléphone appelle-moi. Je lui donne mon vrai profil Facebook lui expliquant que celui-ci est faux, car il m’a bloqué sur son compte. La discussion s’arrête, elle avait eu tous les éléments qu’elle m’avait demandés.

Le lendemain Tariq Ramadan me débloque sur Viber et me dit : « Fait attention à qui tu parles ». Il m’enverra également les copies d’écran de la conversation que j’ai eue avec cette dame. Il me dit : « Fais attention, tu crois que ce sont des amis… » ! Je lui dis : « Elle avait l’air de te connaître plus que moi. C’est à toi de faire attention qui tu fréquentes ». C’est à ce moment que les menaces commencent, il m’écrit : « Je vais transmettre ton nom et ton adresse à mon avocat ». C’est à ce moment-là que je lui ai répondu : « Tu ne veux pas mon numéro de Sécu et ma date de naissance, ça pourrait l’aider ! » Il me dit : « Tu vas très vite te rendre compte que je ne rigole pas ». Je lui dis : « La chance ! Toi au moins tu as des avocats, moi il me reste Dieu ». Bref ! Je commence à me moquer de lui. Je comprends à ce moment-là qu’il se sert de son petit pouvoir pour impressionner les filles qui voudraient parler ; du coup, je balance tout sur Internet, le message vocal et tout ce que j’avais, du moins en disant voilà Tariq Ramadan drague les filles sur Internet au hasard, et c’est là que je commence à recevoir ses mails de l’avocat Me JPE Allaman. Courrier que je ne prends pas du tout au sérieux et je lui réponds : « Te moque pas de moi, ton avocat n’existe pas ». Il me répondra deux fois, il voit que ça ne prend pas, son intimidation ne marche pas parce que je continue. Du coup il m’envoie son courrier d’avocats d’un cabinet suisse que je reçois chez moi. À ce moment-là j’appelle ce cabinet afin d’en savoir plus parce que le courrier est truffé de mensonges. Il disait que je créais des faux comptes pour lui nuire etc., trop de bêtises qui ne correspondaient pas à la réalité. J’appelle donc l’avocat, je tombe sur une personne un peu gênée et qui ne sait pas quoi me répondre. Elle me dit : « L’avocate qui se charge de l’affaire vous rappellera », je lui donne mon nom et mon téléphone portable, elle ne m’appellera jamais. À ce moment-là je comprends que c’est une tentative d’intimidation.

Un ami à moi m’a dit : « J’ai appelé le barreau de Paris Me Allaman n’existe pas, appelle le barreau de Genève ». J’appelle donc le barreau de Genève, il n’y existait pas non plus. Il était donc inconnu au barreau en France et en Suisse.


Courriers-Avocat-2013-2017-faux

Quelques courriers et mails d’avocats de 2013 à 2017.


Vous recevrez donc un autre courrier d’avocat, le premier ayant disparu de la procédure !

Même le nouvel avocat a refusé de me donner d’explication. Moi je continue ce que je faisais du moins, de temps en temps, je passe à autre chose.
Un jour une amie me dit : « Écoute, il y a une fille sur le mur de Tariq Ramadan qui est en train de balancer son histoire. Elle a écrit un livre et elle raconte qu’elle a été avec lui pendant quatre ans, qu’il s’est moqué d’elle, etc. » Je lui demande de m’envoyer son pseudo car je ne peux pas intervenir sur sa page puisque j’étais bloquée. Elle me l’envoie. J’écris donc un message en privé, c’était Majda, je rentre en contact avec elle, elle désire m’appeler directement, on a une conversation qui a duré une heure, voire un peu plus. Elle me raconte son histoire avec lui et elle me dit à la fin de la conversation : « Karima s’il te plaît est-ce que je lui parlerai de toi ? », car toutes les filles jusqu’à présent étaient anonymes et à chaque fois qu’elle lui disait qu’il y a des dizaines de filles qui témoignent et qui disent que tu leur as fait ceci ou que tu leur as fait cela, qu’elles t’ont rencontré, qu’elles ont eu des relations avec toi, il lui répondait : « Tu te moques de moi, ce sont des filles qui sont jalouses de toi et elles arrivent à te retourner le cerveau comme ça ! Fais preuve d’un peu d’intelligence, si c’était vrai il y aurait au moins l’identité de l’une d’entre elles, là tu te fais manipuler par des filles qui sont jalouses parce que tu sors avec moi ».

Majda me dit que je suis la seule dont elle a le nom et l’adresse, elle me demande l’autorisation de les donner à Tariq Ramadan. Je lui dis que oui, tu peux absolument tout lui dire, tu peux même lui donner le message vocal, il saura de qui tu parles. Elle le lui dit. Le lendemain je reçois un mail de Tariq Ramadan qui essaie de m’amadouer et qui me dit : « Bonjour Karima, je sais que tu es en contact avec Majda mais fais attention à toi, elle ment beaucoup, tout ce qu’elle dit n’est pas vrai » ; il avoue donc une certaine partie de la relation, puis ajoute : « Elle va te mêler à ses histoires… ». Sachant que quelques jours avant, il m’avait envoyé un mail dans lequel il me disait en me renvoyant : « Madame je ne vous connais pas, je ne sais pas qui vous êtes, vos publications sur Internet… vous allez avoir des problèmes…» ; donc, dans ce mail il ne me connaissait pas et soudainement il me débloque pour m’envoyer un mail afin de m’avertir !


textes-internes-222


Du coup, je lui réponds : « C’est bon, tu as retrouvé la mémoire, c’est bien. Qu’elle soit une menteuse ça m’est égal, que tu trompes ta femme ça m’est égal, que tu aies X maîtresses ça m’est égal, aujourd’hui ce qui m’intéresse ce sont les personnes qui t’admirent et dont tu te moques ».

À ce moment-là, il ne me répondra plus, il comprend qu’il n’arrivera pas à me retourner le cerveau. Il dira à Majda : « Fais attention à toi ! » Pareil. Il lui dit que si je balance sur lui c’est pour une simple raison, c’est parce qu’il n’a pas voulu de moi. Il est très manipulateur, ce que je peux comprendre. Petit à petit, je découvre le personnage.

Majda commence à balancer les photos, des filles commencent à rentrer en contact avec elle puis avec moi. On comprend qu’elles sont nombreuses à avoir eu en même temps des rapports sexuels avec lui ! Je crois qu’il y a eu Majda, une hôtesse de l’air et une autre fille, elles étaient trois en même temps à avoir des relations avec lui !


Courriel-mawlawi-2

Courriels de menaces de M. Ahmed Mawlawi, certainement un faux compte.


Finalement, ça se tasse un peu quand Majda disparaît. Il l’a payée pour qu’elle garde le silence. Il a continué à m’envoyer quelques lettres de menaces sous le pseudonyme d’un certain Ahmed Mawlawi ! C’était soi-disant un ami à lui qui venait m’intimider et me menacer de balancer des vidéos sur YouTube, sachant qu’il n’avait rien de compromettant, c’était ridicule.

Je continue à balancer de temps en temps des informations pour le dénoncer jusqu’au jour où une fille vient me contacter en privé, c’était en septembre 2016 ; elle me dit qu’elle avait des éléments sur Tariq Ramadan. Je lui dis de me donner tout ce qu’elle a, en lui garantissant l’anonymat. Elle m’envoie les messages vocaux où il parle un peu cochon et m’envoie des photographies de lui à caractère pornographique. Je balance les audio sur YouTube et là, ça recommence. Il devine quelle fille avait balancé et du coup, on reçoit toutes les deux un courrier de Me Inès Wouters (avocate belge) qui nous menace d’entamer une procédure judiciaire mais on n’en tient pas compte ; mais il continue, après le premier courrier, un deuxième courrier, des mails jusqu’à janvier 2017, juillet même.


Polaroid123


NDLR : Voici quelques photos envoyées par des femmes à Karima Binetna affirmant que ce sont celles de Monsieur Tariq Ramadan. On imagine qu’il nie que ce soit les siennes. La chemise de la photo du milieu donne un indice assez troublant. Ne reste plus qu’à Monsieur Hani Ramadan de nous affirmer que la photo de droite ne correspond pas du tout au torse de son frère.


Ce qui est curieux, c’est que depuis quatre ans, il vous envoie des courriers de menaces de dépôt de plainte, mais sans conséquences judiciaires !

J’ai compris que c’était que des intimidations à partir du moment où il a créé le faux avocat (JP Allaman). Quand j’ai reçu le vrai courrier papier, je me suis dit peut-être qu’il veut lancer une vraie procédure, mais quand je les ai appelés, j’ai compris qu’il prenait les gens pour des cons et je n’en tenais plus compte et je ne comprenais pas pourquoi il s’obstinait. Par contre la fille qui m’avait donné les audio était impressionnée ; elle est allée voir un avocat, son propre avocat, qui leur a écrit mais n’a pas eu de réponse. Allez savoir pourquoi il s’amuse à cela, sachant qu’il n’y a jamais de concret, que des menaces.

Moi je me suis dit est-ce que il ne prend pas l’en-tête de l’avocate et se fait passer pour elle ? C’est très facile à faire, sur PhotoShop, un faux courrier d’avocats. J’ai retrouvé Me Inès Wouters, je lui ai écrit, lui demandant davantage d’explications, pareil, je n’ai pas eu de réponse ! Elle ne m’a pas répondu, est-ce qu’il lui a écrit en lui disant essayez de me faire un courrier pour qu’elle se taise, car je sais que c’était quelqu’un avec qui il travaille ? Ou alors est-ce qu’il s’est servi de son nom, je n’en sais pas plus.


NDLR : Ça s’appelle un courrier de mise en demeure. Il y a des règles pour écrire ce type de courrier, ça s’appelle l’effet comminatoire. Il y a donc des mentions obligatoires qu’impose la déontologie comme par exemple informer la partie adverse qu’elle a la possibilité de prendre un avocat, c’est le principe de délicatesse. Il y a dans ces courriers des mentions très curieuses comme le fait qu’il ait déjà gagné des centaines de milliers d’euros en procès (sic), qu’il aurait versés à des associations caritatives (resic) alors que l’on sait que dans le droit de la presse en France, la plus grande amende vue c’est 10 000 € maximum et encore ! Effectivement, on a plutôt tendance à croire que ce sont de faux courriers !


Elle m’en a envoyé cinq en tout. Je ne répondais pas et au bout du quatrième je lui dis : « Vous ne voulez pas me lâcher un peu ? ». Elle me répond : « Dans la mesure où vous continuez, je ne vous lâcherai pas » j’avais du mal à la prendre au sérieux encore une fois.


NDLR : Tariq Ramadan nie absolument tout aujourd’hui, il est dans la négation la plus totale, il vient de communiquer sur Facebook et de prendre un avocat islamophobe (Me Marc Bonnant) ainsi qu’une avocate juive, Me Yaël Hayat. Quand Henda Ayari avait pris un avocat juif, tout le monde avait crié au complot sioniste mais lui il a le droit de le faire, ça ne dérange plus ses partisans !


Quel est l’objectif de votre témoignage ?

Dès le début, pour moi c’était pour qu’il arrête, c’était pour prévenir les filles, que ça fasse du bruit, pour qu’elles sachent à qui elles ont affaire ; après, elles choisissent ce qu’elles veulent. Quand il m’a approchée, moi, il n’a jamais été clair ; il a fallu que je rentre dans son jeu pour qu’il se dévoile. Sachant qu’il parle d’islam etc., c’est très facile pour lui d’attirer les filles. Quand je me suis rendu compte de l’imposture et de son ampleur, je me suis dit c’est pas possible de laisser faire. Il faut savoir qu’il est connecté toute la nuit sur WhatsApp et Viber et je lui disais ce qu’il faisait, il me disait qu’il travaillait !!! On se rend bien compte que le mec il fait ça sans arrêt, tout le temps.

Il dort quand alors ?

Je me suis rendu compte qu’il dormait très très peu. Je lui parlais des fois dans la nuit, il fallait que je reste connectée toute la nuit et quand je lui disais que j’allais me coucher, ça ne lui plaisait pas. Pour moi c’est un malade, c’est un fou, j’ai rarement vu des personnages aussi tordus, pervers, manipulateurs, vicieux, c’est impressionnant, impressionnant ! Il essaie de manipuler absolument tous les gens qui rentrent en contact avec lui. Quand je suis rentrée en contact avec Majda il lui disait ; « Tiens regarde ça », à moi, il disait autre chose… je me suis dit mon Dieu ! Le fait de créer de faux profils, il créait de faux profils à mon nom avec des photos récupérées sur mon compte, j’étais obligée de tout enlever car, étant enseignante, je ne voulais pas que mes élèves tombent sur des histoires comme ça. Ils créent de faux profils avec ma photo et le nom Karima Jemca, il me faisait passer pour une dégénérée dans le seul but de me faire croire que ça va m’attirer des problèmes et du coup que je cesse toute activité. Il a tout essayé vraiment tout, il m’insultait sur ma page « Espèce de salo …, espèce de pu… » ! Je savais que parfois c’était lui, car c’était flagrant. D’ailleurs aujourd’hui je ne reçois plus ce type de message ; pourtant, je ne suis pas moins active, au contraire. Le dernier que j’ai reçu c’était au mois de juillet dernier.

La personne qui vous a envoyé tous ces messages semble être occupée actuellement !

Elle ne doit plus savoir où donner de la tête, elle n’a plus une seule personne à intimider, il y en a plusieurs maintenant.


NDLR : Notre objectif est de dénoncer ce comportement, de prévenir les gens, d’alerter de potentielles victimes car, on parle quand même de viols. Même s’il jouit encore et totalement de la présomption d’innocence, on reste néanmoins persuadés qu’il y a quelque chose d’extrêmement louche derrière tout ça, on veut tout simplement prévenir.


Quand il m’a dit : « Tu ne me verras jamais, tu ne me toucheras jamais, j’ai compris qu’il n’entendait pas ce qu’on lui disait. Lui, dans sa tête, tout le monde l’adule. J’ai cru comprendre qu’il y avait des minettes dans les conférences, c’est ce genre de choses qui lui permettent aujourd’hui d’avoir la grosse tête, de se penser intouchable.

Merci beaucoup Karima Binetna et a très bientôt pour la suite de l’actualité.

Reproduction partielle autorisée avec la mention de l’URL du site http://www.lelibrepenseur.org.


VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes)