Honte : comment la France traite ses musulmans !

Partager


C’est une ignominie et une honte ! On se souviendra très longtemps de cette journée funeste du vendredi 10 novembre 2017. Une centaine d’élus, s’étaient rassemblés — c’était donc préparé et prémédité —  pour empêcher des fidèles musulmans d’accomplir leur prière collective du vendredi (l’équivalent chrétien de la messe du dimanche). Il était de la responsabilité du politique de régler ce problème avant qu’il ne dégénère ainsi ! Il suffit de laisser traîner les choses, comme l’ont fait à dessein les politiques locaux marseillais, par exemple, avec la Grande mosquée, pour ensuite en faire un scandale largement médiatisé.

Cette bande d’hypocrites, des incapables totalement dégénérés estiment avoir été courageux en étant venus faire les marioles devant la mosquée alors que ces mêmes politiques sont totalement absents et inoffensifs lorsque, par exemple, on apprend que les USA espionnent l’Élysée et Matignon depuis des années. Lorsque l’on apprend aussi que les grandes multinationales ne paient pas leurs impôts en France. Lorsque l’on apprend que Bernard Tapie grâce à Christine Lagarde a réussi à voler près d’un demi milliard d’euros au Trésor public. Lorsque l’on apprend que Big Pharma a tué des milliers de Français sans aucune conséquence judiciaire sérieuse. Lorsque l’on apprend que des réseaux pédophiles sévissent en France et que des milliers d’enfants disparaissent sans laisser de trace… Bref, on pourrait égrener ainsi une longue liste de scandales contre lesquels aucun de ces 100 clampins n’a daigné lever le petit doigt. Seul l’islam les intéresse, c’est tout de même extraordinaire ! Le pays a été vendu aux États-Unis d’Amérique non seulement au plan politique et financier, mais aussi au plan culturel et pourtant ces élites focalisent leur haine et dépensent leur énergie contre le seul islam, leur bouc émissaire idéal ! Pendant ce temps, la Mairie du XVIe à Paris se transforme en salle de prière pour la fête juive de « Roch Hachana », ce dont nous ne pouvons que nous réjouir, tout en déplorant cette discrimination honteuse frappant les citoyens de confession musulmane, délibérément traités comme des citoyens de seconde zone.

On comprend mieux pourquoi la France va si mal ; ses élites sont trop stupides.


Des élus interrompent une prière de rue à Clichy

Clichy : une centaine d’élus perturbent une prière de rue
Les élus ont tenté d\’empêcher des fidèles musulmans de prier dans la rue sur fond de bras de fer entre la mairie et les fidèles d’une mosquée fermée. https://is.gd/0gtgNU

« L’État doit interdire les prières de rue. » Une centaine d’élus en écharpe tricolore ont tenté vendredi à Clichy (Hauts-de-Seine) d’empêcher des fidèles musulmans de faire leur prière dans la rue, a constaté une journaliste de l’Agence France-Presse. « L’espace public ne peut pas être accaparé de manière irrégulière », a déclaré Valérie Pécresse, présidente du conseil régional d’Île-de-France, présente au rassemblement organisé à l’appel du maire LR de Clichy Rémi Muzeau. « Le maire a passé énormément de temps à trouver une solution. Quand la solution, on ne la trouve pas, il faut un peu de fermeté. Et c’est ce qu’on demande à l’État », a-t-elle poursuivi devant la presse. « Le ministre de l’Intérieur doit interdire les prières (de rue), a renchéri Rémi Muzeau. Moi, je dois assurer la tranquillité et la liberté des gens de ma ville. »

Réunis derrière une banderole proclamant « Stop aux prières de rue illégales », édiles, parlementaires, conseillers municipaux, départementaux et régionaux LR, UDI et MoDem, venus pour beaucoup de région parisienne, sont sortis de l’hôtel de ville pour aller au-devant de quelque 200 fidèles rassemblés dans une rue piétonne pour la prière, comme tous les vendredis depuis le mois de mars. Ces fidèles protestent contre la fermeture, en mars, de leur lieu de culte en centre-ville, accusant le maire de ne pas leur proposer de « terrain adapté avec option d’achat » pour qu’ils puissent y construire un nouveau local. Le maire argue, lui, qu’une mosquée existe déjà dans le nord de la commune et peut les accueillir, ce qu’ils contestent.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes)