Impossible n’est pas français, par Le Bouc Émissaire

Aux mougeons qui peuplent en masse l’ex-France et qui nous sortent sans gêne la phrase toute faite « Si on a voté pour Macron c’est parce qu’on n’avait pas le choix, il fallait voter contre Le Pen » .

De deux choses l’une, soit vous êtes complètement stupides, soit vous êtes dépourvus de toute réflexion. Dans tous les cas, vous ne pouvez que vous en prendre à vous-mêmes. Pourquoi ? Si on s’est retrouvé avec ce non-choix d’un deuxième tour Macron-Le Pen c’est sans doute qu’il y avait au préalable un premier tour avec 11 candidats. Vous vous souvenez, c’était le 23 avril dernier. En dispatchant les voix entre Macron-Attali-Rothschild, le Pen, l’escroc franc-maçon Mélenchon, l’employeur fictif j’tape-dans-la-caisse Fillon et le franc-maçon socialiste Hamon vous avez choisi les plus exposés médiatement et validé de facto le non-choix du deuxième tour. Vous avez fait ce que l’on attendait de vous. En 2014 Étienne Chouard avait déjà magistralement tout expliqué (sous le regard dédaigneux d’Attali ). Aujourd’hui, la véracité de ses mots raisonne de manière violente. La gueule de bois ne fait que commencer.



Votez utile comme le vomissait H24 la télé-Drahi-Vision pour En marche, ce parti fictif créé il y a moins d’un an, promu par les pires libéraux. Désormais la ruine, le vol et la disparition de tous les droits acquis en France (qui vont fondre comme neige au soleil) vont être mis en place de manière officielle. Ce n’est pas faute d’avoir été prévenus. Si vous n’aviez toujours pas compris que la multinationale Le Pen de père en filles n’a jamais eu vocation à gouverner, mais a été créée uniquement pour faire élire le poulain des banquiers par la peur qu’il inspire, alors retournez vous coucher.

Quant à ceux qui pensent que l’on a truqué l’élection, la question c’est de savoir pourquoi ? Car quand on prend le temps de l’observation, on s’aperçoit que le pays est peuplé d’ignorants, d’endormis et de soumis à un point si élevé que cela dépasse en réalité l’entendement. Inutile de truquer quoi que ce soit pour les berner ! Le taux de participation (75%) valide leur soumission aux maîtres triponctués ! Le maître siffle et les Français votent. C’est beau ! Impossible n’est pas français, la preuve. À quoi sert-il de voter si c’est pour faire ce que l’on vous dit ?

Si vous avez un boulot, tâchez de le conserver ; si vous avez des économies, planquez-les ! Avec Macron ce n’est pas la France qui est en marche, c’est son dépouillage ! Bonne chance à tous !

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes)