La Cour suprême italienne décriminalise la masturbation en public

Partager

Bronze statuette of justice (focus on face)


Une petite amende et c’est bon, rien de grave, un peu comme faire trop de bruit ou ne pas traverser sur le passage clouté. C’est à ce moment précis que l’on se demande qu’est-ce qui peut bien se passer dans la tête des juges et des politiques…


La Cour suprême italienne a tranché : se masturber en public n’est plus un crime, et ce même avec l’intention d’être vu par les autres.

CNN explique qu’un homme de 69 ans a été arrêté dans le sud de l’Italie alors qu’il se masturbait devant le campus de l’université de Catania, en 2015.

Il a plaidé coupable aux accusations qui pesaient contre lui en mai 2015, d’après des documents légaux obtenus par le Telegraph. Il a reçu une peine d’emprisonnement de trois mois et devait payer une amende de 4660 $.

L’avocat du sexagénaire a cependant porté la cause en appel. Les juges ont conclu que la masturbation en public ne serait plus un comportement criminel tant que l’acte était posé en l’absence de mineurs.

L’amende de l’homme sera cependant augmentée. Il devra débourser entre 7280 et 43 700 $.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes)