La grosse bourde de la ministre de la Culture Audrey Azoulay dans son hommage à Michel Butor

azoulay

 


Avec un staff des plus fournis, en mesure de rédiger, relire et éventuellement corriger le communiqué avant qu’il ne soit rendu public, Audrey Azoulay a trouvé le moyen de ridiculiser son ministère en produisant un texte dans lequel s’est glissée une erreur impardonnable à ce niveau de responsabilité. Hélas, ce n’est pas la première fois que des bourdes entachent cette institution, puisque Fleur Pellerin, son prédécesseur, s’est elle aussi distinguée par un aveu qui témoigne de la légèreté avec laquelle nos ministres abordent et conçoivent leur charges. C’est l’une des facettes de la faillite du monde moderne.


Ministère du Fail — Fleur Pellerin va peut-être se sentir beaucoup moins seule. Alors ministre de la Culture, elle avait avoué ne pas avoir lu le prix Nobel de littérature, Patrick Modiano. Une boulette qui la poursuivra certainement trèèèèès longtemps. Celle qui lui a succédé rue de Valois, Audrey Azoulay, avait jusqu’ici été relativement discrète et avait évité ce genre d’écueil. Eh bien c’est pour aujourd’hui.

Mercredi 24 août, on apprenait la mort de l’écrivain Michel Butor, figure phare du mouvement littéraire du Nouveau Roman. Les hommages à sa mémoire se sont multipliés, y compris, comme il se doit, de la part des autorités. Celui d’Audrey Azoulay intervient ce jeudi. Dans un communiqué, la ministre de la Culture écrit :

« Grand prix de littérature de l’Académie française pour l’intégralité de son oeuvre en 2013, celui qui obtint le prix Renaudot pour ‘La consolidation’, semblait animé d’un formidable appétit de découvertes et d’expériences mais sans doute plus encore du plaisir de transmettre et de partager chacune d’elle par le texte-prose ou poésie. »

Une grosse erreur s’est ici glissée. Michel Butor avait obtenu le prix Renaudot en 1957 pour La modification, et non « La consolidation », comme l’écrit Audrey Azoulay. Une boulette qui a depuis été corrigée dans la version du […]

hommage1

hommage2

Étienne Baldit

 

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes)