Laïcité à géométrie variable : le député Meyer Habib fait appel à des rabbins et fait références à la Torah !

Meyer-Habib-denonces-par-son-adversaire-LREM


Alors qu’ils font des tonnes et des tonnes concernant un voile à l’école ici, ou un bout de viande halal dans une cantine là-bas, voici que l’on apprend que le député de la république, l’ultra sioniste Meyer Habib, fait appel à des rabbins pour l’aider à gagner ses élections législatives de 2017 sans oublier de faire référence à la Torah on se demande bien pourquoi ! Il y a bien une ou deux personnes qui s’offusque mais aucun scandale à l’horizon. Imaginez seulement un candidat musulman faire appel à des imams ou faisant référence au Saint Coran ! La guillotine aurait été déjà montée sur la place de la Concorde…

Mais bon, c’est l’hypocrisie du milieu politique français que nous observons encore une fois. Cela fait maintenant une vingtaine d’années que la classe politique utilise les musulmans et leur religion comme bouc émissaire, par contre, ces mêmes politiciens indignes n’oublient jamais de faire la tournée des mosquées afin de gratter les votes des musulmans amnésiques et indignes eux-aussi. Nous pouvons observer ici la photo de François Pupponi, dans la 8e circonscription du Val-d’Oise, quasiment assister à une prière afin de grattouiller quelques voix supplémentaires… Ce candidat sortant, très proche de Dominique Strauss-Kahn, a même osé accuser son adversaire de « communautarisme » !!! Espérons que ces deux gugusses dégagent dès ce soir en perdant leur poste de député.


françois-pupponi-prière-mosquée


Il est le candidat préféré de Benyamin Nétanyahou pour la 8e circonscription des Français de l’étranger.

Meyer Habib, député UDI sortant, veut rempiler dans ce secteur qui englobe l’Italie, la Grèce, la Turquie, Malte, Chypre, Saint-Marin, le Vatican et Israël. Il bénéfice pour cela du soutien, donc, du premier ministre israélien. Il revendique également l’appui de rabbins et plus particulièrement ceux, francophones, de Netanya.

Ces derniers ont appelé à voter pour Meyer Habib, au nom de la défense des valeurs de la Torah et de l’intégrité d’Israël, souligne Le Monde ce vendredi 16 juin. Auprès du quotidien du soir, Florence Drory, adversaire La République en marche de Meyer Habib pour le second tour des élections législatives, dénonce l’attitude du député sortant. Une attitude qui va, selon elle, à l’encontre de la laïcité. Elle dit :


« Je suis très surprise qu’il en appelle aux rabbins. Ce n’est pas une démarche normale en France, pays laïque, dans une élection. En outre, il méprise les électeurs du reste de la circonscription. Il fait ainsi l’aveu qu’il n’a rien fait pour eux comme député, en ne se préoccupant que d’Israël. »


Mais Meyer Habib ne s’en cache pas : sa candidature est celle d’un homme de foi. « Pour la première fois, avec moi, vous avez un député qui vous ressemble : profondément attaché à la France, sioniste, partisan de l’intégrité d’Eretz Israël et fidèle aux valeurs de la Torah », écrit-il dans un mail adressé aux électeurs, le 12 juin, selon des extraits publiés par Le Monde.

Dans ce même mail, il fustige Florence Drory, l’accusant d’être « une candidate propalestinienne », « chantre d’une laïcité antireligieuse ».


Europe1

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes)