L’ambassade israélienne à Athènes ciblée par des activistes

ambassade_israel_athènes


Encore une fois, après les Néo-Zélandais pro palestiniens, voici que les Grecs s’y mettent à leur tour et soutiennent activement la lutte palestinienne en s’attaquant à l’ambassade de l’entité sioniste scélérate à Athènes. La lutte pour l’indépendance et la fin de la colonisation de la Palestine n’a absolument aucun rapport d’aucune sorte avec la religion, car il s’agit d’usurpation de terre et de colonisation. Les sionistes, voleurs de terre, veulent vous faire croire le contraire en parlant d’antisémitisme et en pleurnichant à longueur de journées sur le massacre nazi qui n’a strictement rien à voir avec le peuple palestinien.Mais cette stratégie de propagande et de tromperie ne peut pas fonctionner éternellement car elle est totalement fausse et très facilement vérifiable.


Un groupe de gauche radicale nommé Rubicon s’en est pris, ce lundi 25 décembre, à l’ambassade israélienne à Athènes en Grèce, apprend-on dans le quotidien israélien Yediot Aharonot. 

Dix activistes du groupe Rubicon ont aspergé la façade de l’ambassade à l’aide de bouteilles de peinture rouge. Alors que l’ambassade n’était pas gardée, un groupe de personnes casquées, comme on peut le voir dans une vidéo, est entré en action.

Voici une série de communiqués du groupe :

« Nous nous identifions avec les Palestiniens, une nation qui a été depuis plusieurs décennies victime de l’oppression. En réalité, les Palestiniens sont forcés de quitter leur terre. C’est un nettoyage ethnique de basse intensité qui dure depuis des décennies. »

« La question qui émerge de la lutte palestinienne et qui se pose à nous tous est celle de la lutte pour l’indépendance. C’est une question de survie d’une nation dans la terre où elle est née. » 

« Aujourd’hui, à 6:05 du matin, nous avons attaqué l’ambassade israélienne d’Athènes à l’aide d’une douzaine de bouteilles de peinture. »

« En 1949, après des centaines d’années de persécution, une partie du peuple juif a trouvé refuge dans un pays qui symbolisait une place centrale dans la tradition juive. Mais d’autres vivaient dans ce pays. Comment est-ce que des personnes qui s’opposent à la persécution des uns, peuvent se laisser persécuter à leur tour? »

Depuis l’annonce de la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël par le président américain Donald Trump, les protestations à travers le monde se multiplient à […]


LaPravda.ch 

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes)