Le hold-up africain par La Barbe


Des rappels pleins de bon sens et de vérité. Jacques Chirac en avait déjà parlé en son temps [ici], et il redoutait à juste titre pour les années à venir « les pires convulsions, avec toutes les conséquences politiques que cela comporte », tant en Afrique qu’en France. Des vérités historiques que beaucoup d’yeux refusent de voir et dont ils détournent le regard.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes)