Le nouveau sens de la vie, par Lotfi Hadjiat

image


Trimer comme une bête pour engraisser des parasites qui nous écrasent de factures que l’on ne parvient plus à payer, jusqu’à se suicider…, voilà le nouveau sens de la vie. Variante, trimer comme une bête toute sa vie et mourir d’un cancer au moment de prendre sa retraite. Autre variante, trimer comme un chien pour offrir une belle vie à sa femme et ses enfants jusqu’à découvrir que celle-ci nous trompe depuis longtemps…, divorce, pension ruineuse, méfiance des femmes, solitude, dépression… Inversement, femmes rompues… Ou alors, être chômeur longue durée et crever démocratiquement dans la rue. Ou bien, être chômeur depuis longtemps puis gagner au loto et avoir subitement beaucoup d’amis qui vous oublieront rapidement après vous avoir complètement ruiné…, dépression, etc. Mais il y a encore des variantes différentes. Trahir ses collègues pour prendre du galon, ou pousser des salariés à la démission ou au suicide pour monter en grade. Passer sous le bureau pour une augmentation ou pour obtenir un avantage. Violer la loi, flinguer un gêneur, pour prendre de l’oseille. Vous allez me dire que je vois tout en noir. Certes, on peut aussi choisir la voie artistique… et ne rencontrer que lâcheté, médiocrité, jalousie, violence, avidité, vulgarité triomphante, solitude,… dépression, drogue, etc. Vous me direz encore, le sens de la vie c’est les fêtes, les sorties, les voyages… mais tout cela a été tué par la terreur sécuritaire. Tout le monde se méfie de tout le monde désormais, plus de rencontres, plus d’amitié qui tienne, plus rien… Le plus terrible ce n’est pas que la vie n’a plus de sens, c’est que la mort n’en a plus également, sauf pour les rarissimes croyants. Puisque l’oligarchie mondialiste ne peut pratiquer l’euthanasie à grande échelle pour éliminer la menace des masses populaires, elle tue le sens de la vie et de la mort par un nihilisme marchand implacable qui pousse les gens au suicide. Et ça marche. Un agriculteur se suicide tous les deux jours en France. Pour ne parler que de l’agriculture. Et que de la France. Mais l’oligarchie veut accélérer le tempo, un tous les deux jours c’est pas suffisant à leurs yeux. Déréguler l’économie, la finance. Développer tous azimuts la malbouffe, la malpharmacie, la malchimie, etc. Développer les maladies mortelles surtout, qui tuent en masse, et rapportent un pognon fou. Au moment de la peste noire en Europe médiévale, la vie avait encore un sens malgré tout : le salut de l’âme. Ce que nous vivons aujourd’hui est donc bien pire que la peste noire. Mais la majorité l’ignore, c’est en cela que c’est pire. Alors comment mettre hors d’état de nuire les ennemis de l’humanité ? Si je vous disais que Dieu s’y emploie tous les jours qu’Il fait ? Vous le croiriez ? Si je vous dis que leur chute est proche… que la pandémie touche à sa fin… Car toute épidémie a un début et une fin. Ceux qui vivront verront, et riront.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes)