Le témoignage glaçant d’Emma de Caunes contre Harvey Weinstein

emma-de-caunes_harvey_weinstein

Emma de Caunes © Abaca


C’est vraiment choquant de voir le nombre de victimes de ce prédateur sexuel – qui a trouvé comme excuse d’être né dans les sixties dont on connaît il est vrai le degré de la dépravation sexuelle – condamnées au silence à jamais ! Où sont les femmes libres et émancipées ? Les executive women ? Les féministes à la langue pendue qui passent leur temps à affirmer que la femme est l’égale de l’homme en tous points ! En réalité, rien n’a jamais changé dans la société humaine, les rapports hommes femmes sont toujours les mêmes, très malsains lorsqu’ils ne sont pas cadrés sévèrement par la société ! Tout le reste n’est que propagande stérile, babillage et perte de temps…


Le producteur américain, accusé de harcèlement sexuel par plusieurs femmes, aurait tenté d’avoir des relations sexuelles avec la comédienne.
Le « New York Times » a sonné la fin du règne d’Harvey Weinstein. La semaine dernière, le journal publiait des révélations contenant de graves accusations de harcèlement sexuel à l’encontre du puissant producteur américain. L’homme est notamment accusé par plusieurs femmes, dont les actrices Ashley Judd et Rose McGowan, d’avoir tenté de les masser, de les avoir forcées à le regarder nu ou d’avoir promis de s’occuper de leur carrière en échange de faveurs sexuelles. En réaction à ces révélations, Harvey Weinstein a été écarté ce dimanche du conseil d’administration de sa propre entreprise.

Une pseudo-rencontre professionnelle dans un hôtel parisien    Plusieurs jours après l’enquête du « New York Times », la débandade se poursuit pour le producteur. Lâché par les responsables du parti démocrate, dont il est l’un des riches donateurs, et par plusieurs personnalités d’Hollywood, le producteur doit désormais faire face à de nouvelles révélations accablantes, publiées par le magazine américain « The New Yorker ». Parmi ces dernières, se trouve notamment le récit glaçant de la rencontre entre la comédienne française Emma de Caunes (« Lanester », « Ransom ») et l’ex-magnat d’Hollywood.

Racontée par le « New Yorker », la scène se déroule au Ritz, prestigieux hôtel parisien, il y a une dizaine d’années. La rencontre est organisée à l’initiative de Weinstein. Celui-ci prétexte auprès de la comédienne qu’il pense à elle pour un rôle féminin de premier plan dans un film adapté d’un livre dont il ne se rappelle plus le titre. Un moyen pour lui de convaincre la comédienne de passer dans sa chambre pour jeter un oeil à l’ouvrage en question.

« Plus j’étais effrayée, plus il était excité »

Arrivée dans la chambre du producteur, la comédienne reçoit un coup de téléphone. Selon elle, Weinstein en aurait alors profité pour s’éclipser dans la salle de bain, prenant le soin de laisser la porte ouverte. Quelques instants plus tard, l’acteur serait ressorti de la pièce nu, le sexe en érection. Celui-ci lui aurait alors demandé de s’allonger sur le lit, assurant l’actrice que de nombreuses autres femmes ont fait la même chose avant elle.

« J’étais tétanisée » raconte Emma de Caunes au « New Yorker ». « Mais je ne voulais pas lui montrer que j’avais peur parce que je sentais que plus j’étais effrayée, plus il était excité » poursuit-elle, disant s’être sentie comme « un animal sauvage face à un chasseur« . La comédienne explique qu’elle prend alors la décision de partir. Weinstein se serait alors exclamé « Mais nous n’avons encore rien fait ! C’est comme être dans un film de Walt Disney !« .

« Tout le monde est trop effrayé pour dire quoi que ce soit »

Une fois sortie de la chambre, Emma de Caunes explique s’être rendue sur le tournage de l’émission télévisée sur lequel elle était attendue. Dans les heures qui ont suivi la scène, le producteur aurait appelé la comédienne à plusieurs reprises, offrant à celle-ci des cadeaux et lui répétant que rien ne s’était passé. L’actrice explique que, dans les années qui ont suivi, des témoignages similaires au sien lui auraient été rapportés. « Je sais que tout le monde à Hollywood sait ce qu’il se passe. Il ne se cache même pas vraiment (…) Il y a tellement de personnes impliquées (…) Mais tout le monde est […]


 Pierre Dezeraud – Pure medias

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes)