Levothyrox : 14 cas de patients décédés, étudiés par l’ANSM

Partager
lévothyrox

L’agence du médicament affirme qu’aucun lien n’est aujourd’hui établi entre le Levothyrox et ces décès. (VOISIN / PHANIE / AFP)


Il faut bien comprendre comment fonctionne Big Pharma en France : si, demain, on a un ou deux morts des suites de la varicelle, on oblige 65 millions de Français à se vacciner, sous menace d’emprisonnement. Si on comptabilise 14 morts dues au Levothyrox, il ne se passe rien et on continue à le vendre par millions de boîtes…


L’agence du médicament affirme qu’aucun lien n’est aujourd’hui établi entre le Levothyrox et ces décès.

La nouvelle formule du Levothyrox a-t-elle provoqué la mort de patients ?

Impossible de l’affirmer à ce stade, mais la base de données sur les effets secondaires de ce médicament répertorie quatorze signalements de décès de patients, selon une information de l’hebdomadaire Ebdo confirmée sur Twitter par l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM).

Le rapport de pharmacovigilance rendu public par l’ANSM le 10 octobre ne faisait état que de quatre décès. Dix autres cas sont venus s’ajouter à la base de données depuis. Cette dernière souligne toutefois qu’aucun lien n’a été établi entre la prise du médicament et ces décès.


@ansm

@ebdolejournal Au 20/11, 14 842 cas ont été saisis dans la base nationale de pharmacovigilance dont 14 décès sans lien établi avec le #Levothyrox. Ces patients recevaient plusieurs traitements et souffraient pour la plupart de pathologies graves.


@ansm

@ebdolejournal Les signalements de décès et de cas graves font systématiquement l’objet d’une vigilance particulière de l’ANSM. Si un lien est établi avec le #Levothyrox l’ANSM prendra les mesures nécessaires. Aucun lien n’est aujourd’hui établi.


L’ANSM affirme que « l’enquête se poursuit » et que « les résultats seront présentés le 30 janvier en présence des associations de patients et des professionnels de santé ».


France TV Info 

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes)