L’ultrasioniste Valls s’interroge sur « le problème de l’islam, des musulmans » en France !

Partager
manuel_valls_assemblée

Manuel Valls le 3 octobre 2017 à l’Assemblée nationale – Christophe Archambault-AFP


Extraordinaire culot de cet escroc ultrasioniste qui, au cours d’une interview réalisée en Espagne, a déclaré qu’il existe aujourd’hui en France un problème de l’islam, des musulmans ! N’existant plus médiatiquement, ni même politiquement, son mandat de député étant entaché d’irrégularités et en cours de contrôle par le conseil d’État, cet incompétent notoire qui a ruiné la France lorsqu’il était au pouvoir, croit avoir trouvé un moyen d’exister encore en s’attaquant quasi quotidiennement.à l’islam et aux musulmans

On imagine que l’ex-sous-préfète de Grasse, condamnée à trois ans de prison ferme pour corruption passive, l’a été « à cause » de l’Islam. Idem pour le scandale du lait ou celui de la nouvelle formule du Levothyrox ayant conduit à de nombreuses plaintes déposées après des dizaines de milliers d’effets secondaires dont certains très graves. On imagine également que la désindustrialisation du pays, l’évasion fiscale, l’explosion du chômage, l’inflation galopante, la destruction du système de santé et de l’école, l’empoisonnement par les pesticides et autres perturbateurs endocriniens sans oublier les OGM, la PMA et GPA pour tous bientôt, la pédophilie germanopratine,… sont autant de crimes à attribuer à l’islam et aux musulmans, n’est-ce pas !

Vous l’aurez sans doute compris chers lecteurs, s’il vous reste encore quelques neurones fonctionnels et quelques synapses actives, pendant que l’on parle de l’islam et des musulmans, on passe sous silence les réels problèmes dont souffre le peuple français. C’est la stratégie de propagande la plus grossière qui ait jamais existé, mais elle fonctionnera toujours…


C’est la première fois que le député de l’Essonne évoque le « problème de l’islam » en France.  

Selon Manuel Valls, il y a en France un « problème » avec l’islam et les musulmans. L’ancien Premier ministre a prononcé ces mots en espagnol -né à Barcelone, il parle parfaitement la langue de Cervantes- lors d’un débat filmé ce mardi à Madrid organisé par le quotidien espagnol El Pais.

« Tous les pays souffrent d’une crise d’identité, d’identité culturelle. Parce qu’il y a la mondialisation, il y a la crise politique, il y a les réseaux sociaux, il y a le problème des réfugiés. Surgissent dans nos sociétés, par exemple dans la société française, le problème de l’islam, des musulmans. Tout cela nous interroge sur ce que nous sommes », a-t-il déclaré.

Mais lors de la même intervention publique, Manuel Valls a également critiqué les discours « nationalistes » ou « populistes » qui « toujours » accusent « l’autre », « accuser Madrid, accuser le capitalisme, accuser Bruxelles, accuser Washington ou accuser les autres, les étrangers et les musulmans ».

C’est néanmoins la première fois que le député de l’Essonne évoque le « problème de l’islam » en France. Pourtant, lorsqu’il était encore à Matignon, Manuel Valls avait assuré que « l’islam certes rencontre et pose des défis considérables à nos sociétés mais il n’est pas le problème (…) L’islam est une part indissociable de nous-mêmes, de notre culture et désormais de nos racines et l’islam de France, comme toutes les religions, a toute sa place en France. »  Il répondait ainsi aux propos de François Hollande rapportés dans le livre Un président ne devrait pas dire ça des journalistes d’investigation Gérard Davet et Fabrice Lhomme selon lesquels l’ancien président de la […]



Céline Hussonnois-Alaya – BFMTV

 

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes)