Macky Sall sur l’homosexualité : « Je ne suis pas le genre de président à qui on demande de tourner à gauche ou à droite et qui s’exécute »

Partager

macky sall


Preuve que le lobby mondial LGBT met la pression sur toute la planète, sur tous les présidents, même sur ceux des pays musulmans pour légiférer dans leur sens, dans le sens de la légalisation du mariage gay… C’est à peine croyable mais c’est une réalité.


Le Chef de l’État a aussi profité de son périple à Guédiawaye pour répondre aux critiques de l’opposition sur l’un des points de la réforme de la constitution relatif aux droits des citoyens.

Un point qui selon le camp des « Nonistes » cache une velléité de promouvoir l’homosexualité.

Mais selon Macky Sall, il n’est pas le genre de Président qui se plie aux exigences des étrangers d’autant plus que cette question de l’homosexualité est contraire à notre religion.

« Cette proposition de réforme est celle de la paix. Elle ne va jamais aller à l’encontre des principes édictés par l’Islam. L’opposition parle pour ne rien dire, mais ce qu’il faut retenir c’est qu’aucun Président étranger ne m’a porté au pouvoir, ce sont vous les Sénégalais qui m’avez mis à la place où je suis aujourd’hui. Je n’ai besoin de l’aide de personne à l’étranger, je ne suis pas un président à qui on demande de tourner à gauche ou à droite et qui s’exécute », dira-t-il.

Macky Sall de poursuivre « ceux qui le disent, je le répète ce sont des détails. Le Président américain Barack Obama lors de sa visite dans notre pays,  les journalistes avec qui il était accompagné ont indiqué que la Cour Suprême des États-Unis avait légalisé l’homosexualité, et que chez nous on mettait en prison les déviants.

Quand ils m’ont demandé ce que j’en pensais, je leur ai fait savoir que notre pays est à majorité musulmane, on a une culture.

« Et tant que je serais le Président de la République, l’homosexualité ne sera jamais permise ici », martèlera le Chef de l’État.


Dakar Actu

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes)