Menu de navigation des pages

Affaire Zemmour : sionistes de gauche contre sionistes de droite. Balle au Betar Jérusalem !

Posté le Dimanche 21 décembre 2014 | Commentaires fermés

Enfin une analyse sérieuse de P.-É. Blanrue sur la non affaire Zemmour car il n’y a que la racaille sioniste qui peut oser crier à la censure tout en passant encore sur 10 médias mainstrean… Une énième leçon de chutzpah pilpoulisée et ce n’est que le début car ce ne sont que les préparatifs de la guerre.

Couverture-Causeur-18-zemmour-novembre-2014Quand on entend Josiane Balasko, Yvan Attal, Jean Benguigui, Michel Boujenah et autres SOS-racistes hurler comme des sirènes de Stuka pour exiger la censure d’un journaliste qui ne pense pas à gauche, le premier réflexe est de prendre inconditionnellement la défense d’icelui. À en lire certains, Zemmour est à l’avant-garde de la dissidence ! Pourtant, il faut rappeler une évidence qui semble s’être évaporée dans le brouhaha médiatique ambiant et le déchaînement d’émotions qui a déferlé ces derniers jours : bien que perdant une émission sur I-Télé, ce journaliste n’est nullement boycotté ni en passe de l’être, contrairement à ce que ses supporters nous serinent. Éric Zemmour palabre sur RTL, exhibe son minois sur Paris-Première, signe au Figaro du sémillant Serge Dassault, figure en couverture du magazine sioniste identitaire Causeur, pige à la chaîne Histoire, et, il y a une semaine à peine, était élu sur RMC « Grande Gueule de l’année 2014″. On l’a vu parader durant deux mois sur toutes les chaînes télé et radio, développer sa pensée dans toutes les émissions littéraires et politiques, débattre et débattre encore contre à peu près tout le monde, de la gauche extrême mélenchoniste à la droite nationale de Radio Courtoisie. Il a réussi sa promo : son livre est sacré best-seller de l’année. Il est édité par une grande maison française, Albin Michel, qui est diffusée jusque dans la plus modeste librairie du pays. Le voilà devenu millionnaire. Vous avez dit censure ? Zemmour n’est pas Soljenitsyne, et moins encore Faurisson. Après toute polémique violente, les dieux ont soif, il faut les apaiser : c’est la loi du genre. Il perd une émission. Quelle histoire ! C’est arrivé aux meilleurs chroniqueurs de toutes les émissions du monde. Cette fois, les sionistes de gauche ont monté une cabale et marqué un point. Les réseaux sionistes de droite vont se mettre en branle pour défendre la cause de leur saint et martyr. Je ne m’inquiète pas pour Zemmour : des émissions et des polémiques, il en fera d’autres. Que ses thuriféraires se rassurent : le prix Jean Robin 2010 ne se fera pas déporter !

Lire la suite

Les 10 plus grands mensonges sur le Sida avec Jean-Claude Roussez

Posté le Dimanche 21 décembre 2014 | Commentaires fermés

Très intéressante vidéo sur la mascarade Sida de la part d’une personne assez honnête puisqu’au début de son aventure, il voulait prouver que le virus existait. Sauf que le résultat de ses recherches a donné l’exact inverse… Voir également l’excellente vidéo House of numbers.

Lire la suite

J.-F. Kahn excelle toujours dans ses divagations stupides

Posté le Dimanche 21 décembre 2014 | Commentaires fermés

Ce pitre dégénéré rendu célèbre par sa phrase légendaire réduisant l’ignoble forfait de l’ex-DG du FMI à un banal troussage de domestique, lors de l’affaire DSK, vient nous expliquer que le limogeage de Zemmour fait l’affaire de Marine Le Pen alors qu’elle-même et Louis Alliot ont clairement affirmé leur soutien indéfectible à la petite racaille d’iTélé (tweets à l’appui) !!! Alliot a poussé l’immonde jusqu’à proposer le boycott de iTélé !

FN-Marine-Eric-Zemmour-2014-12-20 22-29-13Jean-François Kahn est un journaliste et écrivain français, historien de formation. En 1984, il crée L’Événement du jeudi puis, en 1997, l’hebdomadaire d’information Marianne dont il est le directeur jusqu’en 2007. Son dernier livre, Marine Le Pen vous dit merci, est paru chez Plon.

Etes-vous choqué par le fait qu’I-Télé se sépare d’Eric Zemmour suite à une polémique lancée par Jean-Luc Mélenchon et relayée par le patron des députés PS et ministre de l’Intérieur?

Jean-François Kahn: Oui, je suis extrêmement choqué pour trois raisons. D’abord, à travers le succès inouï de son livre, on voit qu’une part importante de la population se reconnaît dans ce que dit Éric Zemmour. On peut le regretter, c’est parfois mon cas. Mais peut-on se réfugier dans le déni? Peut-on vraiment rayer de la sorte une sensibilité forte dans le pays? D’une certaine manière, le cas Zemmour rejoint celui du scrutin électoral. Peut-on vraiment se réjouir du fait qu’un parti qui obtient 19% des suffrages ne soit représenté que par deux députés à l’Assemblée nationale? Le cas Zemmour pose le problème du manque de pluralisme dans notre démocratie.

Deuxièmement, le fait qu’I-Télé cède à une campagne de presse, qui confine au lynchage médiatique, me choque. Eric Zemmour ne dit rien de nouveau. Cela f

Lire la suite

Marine Le Pen et ses « cathos de merde »

Posté le Dimanche 21 décembre 2014 | Commentaires fermés

Les tantouzes et leurs pratiques rectales, ça c’est bien, c’est très propre pour le Front National version 2014, par contre les cathos, c’est caca, pas bien !!! Bande de traîtres et de vendus. Voter Front National est une insulte à la raison ; au moins l’UMPS n’a jamais fait semblant d’être pour des valeurs traditionnelles contrairement au fonds de commerce FN. Devinez qui a poussé à faire rentrer le lobby LGBT au FN ? Je te le donne en mille Mimile : le frère la truelle Connard et la tantouze Filippot ! Le ver est dans le fruit. Il ne manque plus que Poupéto au Bureau Politique.

le-pen-lgbtL’arrivée au Front National de Sébastien Chenu, fondateur de GayLib et militant LGBT, a du mal à passer. Pourtant il n’est qu’un élément supplémentaire de cette nouvelle ligne visant à gauchiser le FN pour le rendre admissible au sein du système pour prendre le pouvoir. Sauf que, parmi les militants, cette nouvelle pilule semble devoir mal passer.

Le standard téléphonique du FN est assailli, il ne désemplit pas. La faute croit la présidente du Front National et sa garde rapprochée, aux médias catholiques de l’Internet, dont le salon beige et votre site MPI, qui mèneraient campagne contre le nouveau FN : « dans l’entourage de Marine Le Pen, on raille ces « cathos de merde ». » rapporte Valeurs Actuelles. En réalité, ce que n’aime pas Marine Le Pen, c’est que cela se sache ! Elle veut changer la ligne du parti sans qu’on le dise, ou plutôt qu’on le dise, mais seulement dans une optique de bien-pensance pour plaire à la caste médiatique.

Lire la suite

FN : soutien appuyé à É. Zemmour

Posté le Samedi 20 décembre 2014 | Commentaires fermés

C’est qu’ils ont de l’humour au FN, ils parlent de démocratie et de pluralisme médiatique (pour Alliot, iTélé est une source d’information !) !!!!!!!!!! Ils ont vraiment changé au point de faire semblant de vivre en démocratie !!! Ehhh les gars, on vous regarde, vous n’êtes pas seuls…

FN-Marine-Eric-Zemmour-2014-12-20 22-29-13

Lire la suite

Londres : un réseau pédophile accusé d’un triple meurtre d’enfants

Posté le Samedi 20 décembre 2014 | Commentaires fermés

Le complot n’existe pas, qu’ils disent, malgré J. Savile et ses centaines de viols…

scotlandyardLa police britannique enquête sur le meurtre possible  de trois enfants, âgés entre sept et 16 ans, perpétrés entre le milieu des années 70 et le milieu des années 80. Un témoin accuse un réseau pédophile et met en cause des personnalités de premier plan.

Une victime présumée d’abus sexuels, identifiée sous le nom de Nick, a récemment accusé des députés et d’autres personnalités de premier plan d’être liées au meurtre de trois enfants, âgés entre sept et 16 ans, perpétrés entre le milieu des années 70 et le milieu des années 80.

L’un de ces enfants aurait été renversé par une voiture conduite par l’une de ces personnalités, selon son témoignage.

« Mon équipe enquête sur le possible meurtre de trois jeunes garçons. Notre travail est en cours et nous examinons les dossiers des personnes disparues à cette époque »,  a déclaré Kenny McDonald, l’officier de police qui supervise l’enquête. « Pour l’heure, nous n’avons pas retrouvé de corps », a-t-il précisé.

Lire la suite

Mosco en Grèce ou la preuve du complot mondialiste !

Posté le Samedi 20 décembre 2014 | Commentaires fermés

Comment un ex-ministre socialo se retrouve commissaire européen allant soutenir un gouvernement de droite en Grèce ! C’est l’illustration physique du complot mondialiste ! N’est-ce pas merveilleux ?

LE SCAN POLITIQUE – Guillaume Balas, élu européen socialiste, «ne comprend pas» le déplacement du commissaire européen en Grèce pour soutenir le gouvernement de droite à la veille d’une élection.

GREECE-EU-IMF-POLITICS-ECONOMY«Avoir juste honte». C’est ce qu’a indiqué Guillaume Balas, député européen du PS, au sujet du déplacement de Pierre Moscovici en Grèce. Contacté par le Scan, il s’explique sur une prise de position qu’il «ne comprend pas». «J’avais compris que nous étions pour une réorientation de la politique européenne au niveau économique…», déplore l’eurodéputé proche de Benoît Hamon et du courant «Un Monde d’Avance» qui reproche à l’ancien ministre de porter la voix de l’austérité.

Le Commissaire européen à l’Économie est actuellement en Grèce, alors que le Parlement vote mercredi pour une élection présidentielle qui pourrait faire dérailler les efforts de réformes du pays. À ce titre, il a fait la rencontre de certains ministres et du chef du gouvernement, le conservateur Antonis Samaras, à la tête depuis 2012 d’une coalition droite-socialistes.

L’élection est à haut risque pour le gouvernement, qui, s’il ne réussit pas à se faire élire par les députés au terme des trois tours de scrutin, les 17, 23 et 29 décembre, s’exposera à une dissolution de l’Assemblée. Et le parti de gauche radicale Syriza, favori des sondages, pourrait gagner les législatives anticipées organisées dans la foulée. À Athènes, Pierre Moscovici a clairement dit que «nous (la Commission européenne, NDLR) préférerions que l’actuel Parlement élise un président. Il a qualifié aussi d’«homme bien» le candidat officiel à la succession de l’actuel président Carolos Papoulias, l’ancien commissaire européen Stavros Dimas.

Lire la suite
12345102030