Opération « Mains Propres » sur la Santé

La corruption est un cancer qui ronge notre société et nos institutions. Il est temps de mettre fin aux conflits d’intérêts qui faussent la règle du jeu. Il n’est que de rappeler le fameux marché des vaccins de l’épidémie de grippe H1N1 de 2009-2010, s’élevant à 712 millions d’euros. Derrière ce marché, se profile Roselyne Bachelot, ministre de la Santé des gouvernements Fillon I et II, qui fut aussi — là est le nœud gordien de cette problématique — déléguée médicale au sein du laboratoire ICI Pharma de 1969 à 1976, puis chargée des relations publiques chez Soguipharm de 1984 à 1989. C’est ce conflit d’intérêts (relations de réseaux) qui empoisonne la bonne santé de notre système. Surtout lorsque l’on se souvient que cette vaccination n’a servi strictement à rien et qu’elle a été largement boudée, y compris par le personnel soignant, très au fait des risques encourus. Que sont donc devenus ces vaccins non utilisés ? Cet appel sera-t-il entendu et surtout suivi d’effet ?

Opération-Main-Propre2

Cliquer sur l’image pour lire le communiqué.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes)