Magouilles à la mairie d’Aix-en-Provence : Procès de Maryse Joissains

Partager


Très intéressant procès de la mairesse de la ville d’Aix-en-Provence, Madame Maryse Joissains. Ce qui lui est reproché et d’une grande banalité lorsque l’on connaît le fonctionnement des municipalités marseillaise ou aixoise, c’est un secret de polichinelle. Le scandale actuel du SAMU social marseillais ou la condamnation de la franc-maçonne Sylvie Andrieux en dit long sur les pratiques locales… Nous attendons avec impatience le verdict de cette affaire.


Procès de Maryse Joissains

Maryse Joissains se dit sereine et innocente en arrivant au tribunal correctionnel de Montpellier, face aux faits de prises illégales d’intérêts et de détournements des fonds publics qui lui sont reprochés.


« Je n’ai rien fait qui soit contraire à la gestion de ma ville, ni aux bonnes mœurs, ni à l’ordre public, donc je suis sereine. » déclare-t-elle.


La justice lui reproche d’avoir embauché une collaboratrice en charge de la cause animale au sein de la communauté du Pays d’Aix, qui n’est pas compétente dans ce domaine. Maryse Joissains a également promu son chauffeur au plus haut grade de la fonction publique territoriale. Le grade d’attaché territorial. le fils du même chauffeur aurait perçu des salaires pour un travail non réalisé.

En fin d’instruction, le juge a épinglé un somptueux mélange d’autocratie, de désinvolture et de népotisme de la part de la maire d’Aix-en-Provence.


France 3 Provence-Alpes Côte d’Azur

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes)