Projection unique à Paris de la vie de Théodore Herzl le 13 janvier 2016

theo-hertzl


50 € la projection, ça fait un peu trop, mais ce ne sera jamais assez pour le lobby qui n’existe pas. C’est tout de même assez culotté de présenter ce criminel, voleur de terre comme un héro ! On remarque également qu’il y a deux types de colonialismes : le pas bien et le bon, l’humaniste, celui du judaïsme messianiste. Allez comprendre…


Le Centre Simon Wisenthal Europe et le Keren Hayessod vous invitent à la projection du film « Ce n’est pas un rêve, la vie de Theodor Herzl » qui sera diffusé en projection unique le 13 janvier 2016 à 20 h au Publicis Cinémas.

Cet événement exceptionnel est placé sous le Haut Patronage de Monsieur François Hollande, Président de la République et reçoit le Parrainage de Madame Anne Hidalgo, Maire de Paris. Il se déroulera symboliquement à la date anniversaire du célèbre « J’accuse…! » d’Émile Zola, paru le 13 janvier 1898.

De nombreux ambassadeurs seront présents : Allemagne, Autriche, États-Unis, Hongrie, Israël, Royaume-Uni et Suisse, ainsi que des personnalités du monde culturel français dont Alexandre Adler, Marek Halter et Bernard-Henri Lévy…

Ce film relate la vie tourmentée et intense de Herzl. Il retrace son séjour à Paris en tant que journaliste lors du procès Dreyfus et la rédaction de son manifeste « Der Judenstaat » (« L’État des juifs »). On assiste aussi à son combat diplomatique, de la Grande-Bretagne à la Russie et de l’Allemagne à la Turquie jusqu’à l’avènement du premier Congrès sioniste mondial.

Informations pratiques :
Séance unique le mercredi 13 janvier 2016, à 20h (ouverture des portes à 19h15) – Film en VO sous-titré français.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes)