Tariq Ramadan mis en examen et placé en détention provisoire

tariq-ramadan-prison-llp


Après quelque trois mois d’enquête préliminaire et au terme d’une garde à vue de 48 heures, certainement éprouvante, Tariq Ramadan a été déféré devant le procureur qui a requis sa mise en examen du chef de viols dont l’un sur personne vulnérable, il encourt jusqu’à 20 ans de réclusion criminelle. Trois juges d’instruction ont été désignés pour instruire cette affaire en raison de sa complexité et des recherches qu’il convient encore de mener tous azimuts pour faire la lumière et séparer le vrai du faux. Au cours de sa confrontation avec l’une de ses présumées victimes, en l’occurrence la dénommée Christelle qui tient à garder son anonymat, Tariq Ramadan a nié catégoriquement les faits, y compris d’avoir eu le moindre acte sexuel, sauf à avoir, selon ses dires, entretenu une relation de séduction virtuelle (sic, ça nous rappelle quelqu’un !), alors même que des documents édifiants, dont des photos et des certificats médicaux contemporains des faits allégués, ont été présentés.

Au cours de cette confrontation dont on imagine le climat extrêmement tendu, Christelle, la présumée victime a fait état aux enquêteurs d’un élément capital ayant fait vaciller la défense de Tariq Ramadan. Il s’agit d’une cicatrice intime d’environ 3 centimètres située à un endroit inaccessible au regard (entre le sexe et le pli de l’aine) sauf à y avoir eu accès de très près et dans le plus simple appareil. Tariq Ramadan a reconnu l’existence de ce signe particulier mais n’a donné aucune explication sur le fait que son accusatrice connaisse ce détail très précis et confondant.

Il est toutefois étrange de relever la défection de Henda Ayari qui a délibérément choisi de ne pas se rendre à la convocation de la police et d’affronter son présumé violeur, alors que c’était une occasion inespérée de l’affronter dans un lieu sûr, de croiser son regard et de le mettre en difficulté en répondant à ses dénégations et en apportant des faits et des détails précis, comme a eu à le faire Christelle avec courage et détermination. C’est encore un indice qui en dit long sur la pertinence et la véracité de son témoignage, la justice en jugera. On l’a vu accepter un grand nombre d’interviews et de mises en scène médiatiques pour en parler longuement mais n’a pas estimé crucial de venir se confronter à son présumé agresseur et réclamer justice !

Il serait intéressant de connaître le point de vue de Hani Ramadan sur le déroulement de cette confrontation entre son frère et Christelle et sur les éléments qui ont été mis à jour, notamment les divers et nombreux documents présentés et la révélation accablante de cette cicatrice fatale. Alors que son frère était en garde à vue, il a réalisé en direct sur Facebook une vidéo avec pour sujet… la théorie du complot !



La ligne de défense de Tariq Ramadan ayant consisté à nier le moindre acte sexuel nous semble suicidaire tant elle ne colle pas avec les pièces du dossier et les révélations de Christelle. Il ne peut plus désormais parler de relations consenties, pour se soustraire à l’accusation de viol, sauf à reconnaître avoir menti, mettant alors en péril toute sa défense. Monsieur Tariq Ramadan a eu pour seule défense l’accusation de complot ourdi par ses ennemis.

Cette affaire nous aura permis d’apprendre que Tariq Ramadan, comme Alain Soral, est un amateur des conversations sur Skype et que, comme lui, il se livre à des relations de séduction virtuelles. Ainsi donc, le chrétien vaillant Soral « assis à la gauche du Christ » et le frère musulman réformateur, prêchant la vertu, Tariq Ramadan, semblent partager les mêmes hobbies skypés. Tariq Ramadan est allé, selon le témoignage de la seconde plaignante, jusqu’à célébrer des mariages religieux via… Skype !

Pour finir, concernant les groupies de Monsieur Tariq Ramadan, ils peuvent se féliciter de leur comportement barbare puisque c’est leur violence verbale et leurs menaces répétées qui ont conduit à la détention provisoire de leur gourou puisque le juge d’instruction a estimé qu’il y avait un gros risque que des pressions se multiplient sur les plaignantes. Leur comportement a été exemplaire et d’une efficacité redoutable, Monsieur Tariq Ramadan peut les remercier. Il faut également rappeler au lecteur que de nombreuses autres victimes ont témoigné anonymement dans ce dossier d’où la désignation de trois juges d’instruction tant les informations sont nombreuses dans ce dossier tentaculaire.

YSL-pierre-bergéMaintenant que Monsieur Tariq Ramadan est en prison, que son travail des 30 dernières années au sein de la mouvance sectaire des Frères musulmans s’est écroulé et après avoir lu et entendu les commentaires de Manuel Valls, de Caroline Forest… et de nombreux autres personnalités laïcistes athégristes, nous aimerions qu’ils nous parlent des dérives sexuelles du pape du lobby LGBT français, feu Pierre Bergé. Est-ce que coucher avec tous ses salariés fait partie et correspond aux valeurs de la république française tant chéries par Monsieur Manuel Valls ? Est-ce que faire manger ses excréments à son amant de l’époque Monsieur Yves Saint Laurent est sain comme comportement ? Nous aimerions tant que la journaliste chevronnée Madame Marion Van Renterghem de Vanity Fair réalise une enquête indépendante et poussée sur la vie de Monsieur Pierre Bergé, personnage public, suite au témoignage de son ex-chauffeur et amant, Monsieur Fabrice Thomas, auteur du livre Saint Laurent et moi. Il y a tant de Harvey Weinstein à débusquer en France…

Vous vous doutez bien que c’est un vœu pieux et que ces gens ne feront jamais ce travail, car contrairement à nous qui sommes capables de dénoncer le mal même s’il vient de notre camp, eux en sont incapables, c’est ce qui nous différencie fondamentalement.


VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes)