rachel


Si vous pensez que le sionisme n’est rien d’autre qu’un mouvement politique alors vous pouvez dormir sur vos deux oreilles. Pour se faire une image réelle de ce qu’est le sionisme, voici en pratique ce qu’il est .

La photo suivante a été prise le 16 Mars 2003 à Rafah dans la bande de Gaza. La jeune femme qui fait face au bulldozer, un mégaphone à la main, c’est Rachel Corrie. Elle se fera écraser quelques instants plus tard. Elle s’opposait à la destruction de la maison d’un médecin palestinien par l’armée israélienne.

Le sionisme qui se construit quotidiennement sous nos yeux sera, in fine, un 16 mars 2003 permanent. Chaque personne qui résistera sera littéralement écrasée comme la martyre Rachel Corrie, paix à son âme. Comble du satanisme sioniste : Rachel Corrie était juive. Le sionisme est le cancer de l’humanité, il ne vit que par l’extermination, peu lui importe la religion, la couleur, il a besoin de sang frais en permanence.


« Je suis en Palestine depuis deux semaines et une heure, et les mots me manquent encore pour décrire ce que je vois », raconte Rachel Corrie dans un courriel envoyé le 7 février 2003 à sa famille, qui vit à Olympia, dans l’État de Washington, aux États-Unis. « Je ne sais pas si beaucoup d’enfants ici ont jamais vécu sans voir des trous d’obus dans leurs murs et les miradors d’une armée d’occupation les surveillant constamment depuis les proches alentours », déplore-t-elle, prenant pour la première fois conscience de l’enfance privilégiée qu’a été la sienne.