Enfin un premier jugement sur l’affaire de l’ex-commissaire M. Neyret et ses complices criminels de haute voltige.

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné à 18 et 12 ans d’emprisonnement les deux personnages centraux d’un trafic de stupéfiants démantelé en 2010 lors de la saisie de 111 kg de cocaïne à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), point de départ de l’affaire Neyret.

Le tribunal a suivi les réquisitions du parquet concernant Gilles Tepie, multi-récidiviste de 42 ans, considéré comme le cerveau de ce trafic et condamné à 18 ans d’emprisonnement (assorti d’une période de sûreté de 12 ans) ainsi qu’à une amende d’un million d’euros.
Gilles Tepie est actuellement incarcéré au Venezuela où il a été condamné à 16 ans de prison, également pour trafic de stupéfiants.
L’autre grande figure du dossier, Yannick Dacheville, 34 ans, a été condamné à une peine de 12 années d’emprisonnement, assortie d’une période de sûreté de 8 ans, ainsi qu’à une amende d’un million d’euros.Le tribunal n’a, dans ce cas, pas suivi le ministère public, dont la représentante avait demandé une peine de 16 années de réclusion.
Surtout connu pour son implication dans la fraude à la TVA sur le marché des quotas de carbone, Yannick Dacheville aurait été le financier du trafic, libérant les fonds pour acheter la marchandise.
C’est par Yannick Dacheville que le nom de Michel Neyret est entré dans le dossier, jusqu’à provoquer la chute de l’ancien numéro 2 de la police judiciaire de Lyon.
Par l’entremise de Gilles Bénichou, soupçonné d’appartenir au milieu lyonnais, Yannick Dacheville aurait obtenu de Michel Neyret des informations relatives aux enquêtes menées sur lui par la police.
Ancienne icône de la police lyonnaise, il a été révoqué en septembre 2012 par le ministre de l’Intérieur Manuel Valls. Son affaire est toujours à l’instruction à Paris. Yannick Dacheville n’était pas présent au procès. Il vit depuis plusieurs années à Dubaï et fait l’objet d’un mandat d’arrêt.
C’est depuis le Venezuela qu’auraient été importés en France les 111 kg de cocaïne saisis en novembre 2010 à Neuilly, au domicile d’une princesse saoudienne. La valeur marchande de cette saisie était d’environ 25 millions d’euros.
Outre Gilles Tepie et Yannick Dacheville, le tribunal a prononcé des peines d’emprisonnement allant de deux à sept ans contre quatre des six autres personnes jugées dans cette affaire.

Fin_de_Chapitre

Vous pouvez commander le(s) livre(s) en cliquant sur l’image correspondante :

FMM_3edition_IndexKS_3D Couve_Bellanger_3D_1 11_Septembre_2001_MiniShoah_Hebdo