Les médias français se sont érigés en une industrie de diffusion de fausses informations et de propagande. La plupart étaient tous bien cachés ces dernières années, ils étaient souvent d’extrême gauche, ayant fait la promotion de l’immigration et du métissage. D’un coup, comme par magie, ils retournent leur veste et tiennent des discours totalement opposés et parfaitement assumés.

Prenons l’exemple d’André Bercoff. Ubiquitaire de par son réseau, puisqu’en plus d’être sur la radio qui monte Sud-Radio, chroniqueur chez Cyril Hanouna sur C8, il est aussi chroniqueur sur les sites d’extrême droite Valeurs actuelles et Boulevard Voltaire. Sans oublier ses multiples participations sur les plateaux télé de BFM, LCI et iTélé. Il sera en février 2018  le co-fondateur de la webtélé La France Libre avec le très sioniste Gilles-William Goldnadel !

Lors de son passage sur LCI, André Bercoff se demande pourquoi les migrants africains ne vont pas en Tunisie ! Peut-être parce que la Tunisie fait partie de l’Afrique et qu’ils veulent rejoindre les côtes européennes beaucoup plus riches. On ne voit pas comment des réfugiés et des migrants africains pourraient être intéressés de prendre le départ d’un port libyen pour se retrouver à Bizerte en Tunisie, alors qu’il est beaucoup plus simple de s’y rendre à pied ! Mais cette évidence a échappé au génial André. D’ailleurs la Tunisie est extrêmement instable actuellement et vit une crise lourde avec des manifestations dans le pays à cause du soutien indéfectible de la France et de l’Occident en général à la dictature mafieuse de Ben Ali/Trabelsi. De plus, en seulement quelques clics nous pouvons lire dans un article de France 24 que la Tunisie avait accueilli 30 000 migrants entre 2011 et 2013 ! Quand ce cher André affirme qu’il n’y a « personne » en Tunisie, c’est un gros menteur, un gros mythomane que personne d’ailleurs ne corrige sur le plateau (Rokhaya Diallo, Jérôme Jaffré, Nicolas Bouzou et Pujadas) !

En Algérie ils sont bien plus nombreux puisqu’on parle de 100 000 migrants en 2016 ! Faut-il rappeler à ce cher André que c’est son ami Bernard Henri Lévy, notre Botul national, qui a poussé la France à la guerre contre la Libye, ce qui a engendré tout cet afflux de réfugiés puisqu’il n’y a plus d’État sur place. Faut-il également lui rappeler que ni l’Algérie et encore moins la Tunisie ou le Maroc et certainement pas les pays du golfe n’ont à voir avec le pillage de l’Afrique et le système mafieux mis en place de la Françafrique.

Toute cette mascarade bien sûr sur le plateau de David Pujadas qui avait expliqué lorsqu’il était sur France 2 qu’un bar PMU de Sevran était fréquenté par les islamistes et avait interdit l’accès aux femmes ! C’est vrai qu’il avait fait mieux à l’époque qu’André Bercoff aujourd’hui.

Il en est ainsi dans les médias français, depuis une bonne quinzaine d’années, avec la complicité bien sûr de hauts responsables politiques tous pratiquement liés au lobby sioniste international dont le projet messianique est parfaitement connu …