C’est justement parce que nul n’est censé ignorer la loi que cette application pour smartphones a été réalisée avec le plus grand soin. Il est question d’une application citoyenne qui vise à dénoncer non pas les niqabs, les fumeurs en infraction ou les mauvais stationnements, mais les abus de faiblesses et arnaques en tous genres que certains zozos donneurs de leçons pratiquent sans vergogne (de vrais crimes et délits…). Après l’histoire glauque et pathétique vécue par le physicien Jean-Pierre Petit avec l’auteur de l’application Observer la loi,  Jean Robin (lire le dossier accablant ici), il nous a semblé urgent de réagir et de faire quelque chose pour mettre en lumière cette problématique de l’abus de confiance dans notre pays malheureusement vieillissant. Que la question des abus de faiblesse soit au centre du débat public comme elle le mérite grandement, vu le nombre inquiétant de victimes. Pensez à vos proches, vos parents,… cette situation est devenue insupportable. Il semble, selon les premiers résultats, que les contrevenants s’agglutinent, tels des rats, autour des maisons de retraites et des associations pour personnes âgées…