Les migrants déferlent sur les côtes européennes depuis quelques années. Venu de la Corne de l’Afrique, du Maghreb, de Syrie, d’Irak où d’Afghanistan ces hommes, femmes et enfants fuient les guerres, la misère, les dictatures et le chaos dans leur pays respectif. L’exode de ces malheureux s’est accéléré depuis le printemps arabe de triste mémoire. Phénomène récurrent depuis de nombreuses années les migrants venus depuis les côtes nord-africaines en passant par l’Espagne l’Italie la Grèce ont vu leur nombre décupler depuis la chute du colonel Kadhafi fin 2011. Une fois la Libye à feu et à sang, l’État n’existant plus et l’anarchie régnant en maître absolu les passeurs se sont fait un plaisir non dissimulé d’envoyer des milliers de candidats vers l’exil européen. Aux yeux des (nombreux) Occidentaux, les migrants sont dans leur immense majorité des profiteurs venus jouir de son mode de vie, de ses allocations et de sa sécurité. Ils occultent le plus souvent le fait que ces gens fuient des zones de guerre les plus terribles tels que la Syrie, l’Irak ou l’Afghanistan où les dictatures criminelles maçonniques d’Afrique noire.



Cela ne fait pas disparaitre pour autant l’idée que les migrants sont des parasites profiteurs. Phénomène nouveau depuis l’apparition du faux califat en Syrie/Irak et notre très cher DAESH, la création sionisto-américaine, une couche de fantasme supplémentaire est venue s’ajouter quant aux réelles motivations des migrants. En effet en plus de leur vil projet de parasitage (et d’engrosser les femmes blanches selon la légende bien comprise des soraliens, lugantisques et Rysseniens) les migrants sont en réalité des agents terroristes radicalisés. Ils sont en mission pour infiltrer l’Europe et perpétrer de futurs attentats. Une cinquième colonne qui ne dit pas son nom.

On assimile systématiquement les pays non occidentaux en particulier les pays dits islamiques comme étant encore sous-développés structurellement, ce qui est en partie vrai, mais également […]

Lire cet article : http://leboucemissaire.com/au-seuil-de-lhistoire-1-2/


LE MASQUE ABSOLU

PAGE FACEBOOK DE L’AUTEUR