Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Géopolitique

Confessions d’un Suisse sur le massacre de Deir Yassin, par P. Dortiguier 

Sur les écrans de nos ordinateurs se répandent des propos en apparence savants, mais qui sont idéologiques, et sur lesquels nos nombreux intellectuels musulmans réagissent comme le pot de terre heurté par un pot de fer. Telle agrégée d’arabe et doctoresse, farouchement philosioniste et hostile aux Palestiniens, excite, avec l’aide d’un jésuite, ordre toujours prompt à s’incliner devant la puissance dominante du jour, les chrétiens aujourd’hui ignorants de leur propre religion même, contre une barbarie qui s’en prendrait aux femmes, aux prétendus juifs et à d’autres groupes assimilés à eux.

Politique

Le déchaînement des slogans antimusulmans, par P. Dortiguier 

Sur les écrans de nos ordinateurs se répandent des propos en apparence savants, mais qui sont idéologiques, et sur lesquels nos nombreux intellectuels musulmans réagissent comme le pot de terre heurté par un pot de fer. Telle agrégée d’arabe et doctoresse, farouchement philosioniste et hostile aux Palestiniens, excite, avec l’aide d’un jésuite, ordre toujours prompt à s’incliner devant la puissance dominante du jour, les chrétiens aujourd’hui ignorants de leur propre religion même, contre une barbarie qui s’en prendrait aux femmes, aux prétendus juifs et à d’autres groupes assimilés à eux.

Géopolitique

Comment mourut la paix par Pierre Dortiguier 

Le titre est pris du pamphlet d’un publiciste connu professeur de lettres, ancien étudiant à l’Institut catholique de Paris, responsable de l’Action Catholique d’avant-guerre, anti allemand comme toute la droite monarchiste, puis journaliste devenu secrétaire d’état à l’Information, aux derniers jours de gouvernement de l’État français, Philippe Henriot, assassiné dans son appartement du ministère, la rue de Solférino, de la main d’ un futur industriel, colon français du Maroc en service commandé de Londres – épisode de guerre, comme il y en aura d’autres – il y a soixante quinze ans, quand il s’agissait de connaître les responsables du massacre européen.

Géopolitique

Un certain communautarisme iranien, par P. Dortiguier 

La physionomie iranienne, en matière de vote électoral, ressemble à la Chine qui envoie, surtout de Shanghai une poignée députés élus à l’Assemblée du peuple sur une base communautaire juive identifiée à une minorité nationale : ainsi les Chrétiens iraniens sont-ils Arméniens, cette dernière nation se partageant entre musulmans sunnites et chiites d’une part et orthodoxes de l’autre.

Géopolitique

La leçon du Venezuela ou l’illusion latino-américaine par P. Dortiguier 

Le nom de Simon Bolivar (1783-1830), « libérateur » de la tyrannie de la puissance tutélaire et fondatrice espagnole, selon l’idée assez bon marché répandue, est aussi celui de la monnaie vénézuélienne fortement ébranlée par la chute des prix du pétrole, nom aussi idolâtré que méconnu pour ce qu’il est : celui d’un riche fils de propriétaire vénézuélien et ayant eu un précepteur maçon Simon Rodriguez, fanatique de l’Émile de Rousseau pédagogue, initié d’abord à Cadix et dans une loge parisienne le 11 novembre (chiffre significatif) 1805 dite Saint Ambroise, ayant assisté au sacre de Napoléon ! La libération bolivarienne, comme le frère Salvador Allende du Chili le dit dans une planche en loge citée plus loin, qu’une action des sociétés secrètes qui, à l’imitation du Nord américain, a étendu son double visage, démocrate au recto et dictatorial au verso, ignorant, la main sur le cœur, que l’on a deux mains, l’autre sur le portefeuille, comme ironisait un député conservateur Kerillis, au Palais Bourbon, devant le frère lyonnais Édouard Herriot !

Géopolitique

La Partisan girl syrienne donne la formule de la guerre par P. Dortiguier 

Elle est connue, depuis le début de l’invasion de la Syrie qui fut précédée d’une longue subversion saoudienne, et elle ironise sur une » république démocratique » inféodée à la monarchie arabique sélectionnant les politiciens démocrates que l’on appelle les terroristes modérés, et sont priés de s’exercer, entre deux massacres, à s’asseoir aux tables de négociation : elle est appréciée en anglais, émigrée en Australie, pour sa dénonciation des bobards de guerre, parlant ou signant ses réflexions on line sous le nom de Partisangirl ou « the syrian girl », avec ses vingt-sept ans qui couronnent la cause patriotique des lauriers de la jeunesse ; ses définitions de la stratégie américano-sioniste ont le double mérite de la sobriété et de la franchise. Elle est toujours nette, dément qu’il y ait eu quelque guerre civile avérée, et n’a pa