Je viens de découvrir la version Folio de Bel-Ami de Maupassant, plus exactement la préface de Jean-Louis Bory. Tout simplement spectaculaire ! Tout y est, absolument tout. Déjà, le roman de Maupassant traitait de la question de la finance, de la spéculation, du journalisme vendu aux banksters, de manipulations… Mais la préface de Bory dépasse l’entendement. Dire que ça a été publié et vendu démontre que la caste médiatico-politique sait absolument tout ce qu’il y a à savoir. Ils se soumettent à leurs maîtres en toute connaissance de cause… nul doute n’est permis à ce sujet. Il serait intéressant que les grands écrivains de notre époque (devinez ma pensée) s’intéressent à ces sujets cruciaux du complot des banksters, des Rothschild, de la spéculation… Comme l’ont fait Maupassant, Zola, Céline, Balzac et quelques autres.

Cliquer sur l’image ci-dessous pour accéder au PDF (Désolé pour la mauvaise qualité des photos, elles ont été réalisées rapidement dans un jardin et en plein mistral). Les passages croustillants commencent à la page 16.