jf-cope-a-poil


Il est intéressant d’observer comment Jean-François Copé(lovici), personnage aussi vil à l’intérieur qu’à l’extérieur, grossiste en viennoiserie – uniquement pendant le Ramadan – n’a finalement jamais été autre chose qu’un menteur pathologique ascendant mythomane. Pour preuve, cette affaire dite « des voitures flambées » qui date de 1999. Le Franc était encore la monnaie de l’ex-France et Chirac président-menteur nous mentait, rien de nouveau sous le soleil de Tel Av…de Paris. Chaque année nous avions droit à notre lot de voitures brulées dans les banlieues lors du Nouvel An ou lors d’émeutes diverses et variées. Rien d’excusable, bien au contraire, il s’agit d’un simple constat.  Lire la suite