dsk_sinclairLe producteur du film inspiré de l’affaire DSK affirme avoir fait l’objet de nombreuses pressions et recevoir encore à ce jour des menaces.

Le film « Welcome to New York », réalisé par Abel Ferrara et clairement inspiré de l’affaire du Sofitel à New York, doit sortir ce 17 mai. Une sortie qui ne plaît pas à Anne Sinclair, l’ex-femme de DSK qui, selon Vincent Maraval, le producteur du film, ferait tout pour l’interdire.

« Je ne suis pas adepte de la théorie du complot. Mais là, les faits parlent pour moi et illustrent, à l’instar de ce que nous subissons depuis trois ans, les relations incestueuses qu’entretiennent dans ce pays les élites, les politiques, les médias. À tous les échelons, on pratique l’autocensure, c’est pitoyable », confie-t-il au Journal du Dimanche.

« Tout le monde nous a déconseillé de tourner ce film, nos amis comme nos ennemis », poursuit-il en affirmant que Dan Franck, un ami de DSK, l’avait même menacé au cours d’un dîner. « Anne Sinclair dépensera toute sa fortune pour détruire ta vie », lui aurait-il lancé. Une menace qui ne l’a cependant pas découragé.