GPA_Trisomie_21Il est question ici d’une des dérives de cette pratique inhumaine qu’est la grossesse pour autrui (GPA). Les adeptes de cette pratique sont à la recherche d’un enfant sain qu’ils ne peuvent avoir par eux-mêmes, comme s’il se rendaient dans un chenil pour choisir un chiot à leur convenance. N’ayant pas voulu de ce pauvre enfant mongolien, leur attitude ignoble s’apparente manifestement à une forme d’eugénisme qui ne dit pas son nom. Ainsi, ce cas de figure était déjà annoncé dans une de mes précédentes vidéos, PMA – GPA, la controverse juridique (peu vue malheureusement, mais il n’est pas trop tard de la faire tourner), ce qui ne fait que conforter notre point de vue sur cette société décadente et dégénérée au plus haut point. Quant aux coupables de ce commerce abject de bébés, qu’ils aillent tous en prison pour une longue période, aussi bien le client que la vendeuse. C’est la seule façon de tuer dans l’œuf cette folie moderne.

http://rutube.ru/video/embed/7122148

Thaïlande : Afflux de dons pour un enfant trisomique abandonné à sa mère porteuse

SOLIDARITÉ – Un couple d’Australiens qui avait engagé une mère porteuse lui a finalement abandonné un bébé trisomique qui souffre aussi d’un grave problème cardiaque, jumeau d’une fillette en bonne santé…

Les dons du monde entier affluaient ce dimanche pour aider une mère porteuse thaïlandaise à qui un couple d’Australiens qui l’avait engagée a abandonné un bébé trisomique, jumeau d’une fillette en bonne santé. Une collecte de fonds lancée sur internet au bénéfice de Pattaramon Chanbua et de son fils Gammy a déjà rapporté plus de 190.000 dollars (140.000 euros).

La jeune femme de 21 ans, qui vit dans la province de Chonburi, au sud de Bangkok, a donné naissance en décembre à des jumeaux, Gammy et sa sœur, après avoir reçu l’équivalent de 11.000 euros d’un couple australien. Le couple est venu chercher la sœur, mais lui aurait laissé le garçon qui souffre de trisomie 21 et d’un grave problème cardiaque.

«Une histoire à briser le cœur»

«On m’a demandé de porter l’enfant d’une famille qui ne pouvait pas en avoir», a assuré la jeune femme au journal thaïlandais Thai Rath, le premier à raconter son histoire il y a quelques jours. Le ministre australien de l’Immigration a évoqué ce dimanche «une histoire à briser le coeur» touchant au sens de «la responsabilité morale» de chacun […]

Fin_de_Chapitre

Vous pouvez commander le livre en cliquant sur l’image :

FMM_3edition_Index