On croirait assister aux dernières volontés d’un malade à l’article de la mort … La voix à peine chuchotée de Bouteflika est faible et hésitante, entrecoupée par une respiration désordonnée traduisant une soif d’air. Dire qu’il va faire campagne dans cet état est tout simplement risible, ridicule et pitoyable lorsque l’on connaît l’énergie nécessaire à un tel engagement.

 http://www.youtube.com/watch?v=YuE8U2cIYcE&feature=youtu.be

Fin_de_Chapitre

Vous pouvez commander le(s) livre(s) en cliquant sur l’image correspondante :

FMM_3edition_IndexKS_3D Couve_Bellanger_3D_1 11_Septembre_2001_MiniShoah_Hebdo