Ce 2 janvier 2016 en entendant Barack  « Nègre de maison  » Obama  affirmer qu’il allait lutter contre les ventes d’armes dans le cloaque de l’humanité, repère des pires criminels que la Terre n’ait jamais portés, le faux état scélérat  United Fake Of America, j’ai ri.

J’ai ri, car ce triste pantin en luttant contre la vente d’armes affirmait vouloir rendre son pays plus sûr. Le fils ainé de Satan, Oncle Sam, s’intéresse à la sécurité de ses concitoyens maintenant ? La bonne blague. Sa vocation, son unique but, la raison même de l’existence d’Oncle Sam c’est de semer la mort partout à la surface du globe. De qui se moque Barack la marionnette ?

En guise de réponse à cette insulte à l’intelligence, un petit retour en arrière s’impose. À un mois près, il y a 25 ans de cela, ce même Oncle Sam et son armée démoniaque étaient à l’œuvre dans ce qui est sans doute l’un des pires massacres commis par cette armée à l’aide d’armes conventionnelles. Sur 80 kilomètres de route, l’armée américaine a exterminé des civils irakiens qui fuyaient la guerre du Golfe. Un génocide passé sous silence, et pourtant, tout cela fut filmé et, cerise sur le gâteau : les preuves visuelles sont accessibles à tout le monde sur Terre.

Une pensée pour ces dizaines de milliers de morts irakiens (sans doute beaucoup, beaucoup plus). Ils ont traversé la route de l’enfer qui les mènera, Incha Allah, au Paradis.