Ah le nain, il a marché sur sa langue…

22h06. Le lapsus de Valls sur Dieudonné. «Si c’était à refaire, je ne le referais pas», lance le ministre à propos de sa croisade hypermédiatisée contre Dieudonné. Manuel Valls venait pourtant de défendre bec et ongles sont action en la matière… «Nous considérions que nous ne pouvions pas laisser passer cela», assume-t-il. Selon lui, les propos tenus par Dieudonné, «ce n’est pas la liberté d’expression, ce n’est pas une opinion». «Ce personnage ne peut plus proférer les mêmes propos», se félicite-t-il.

Fin_de_Chapitre

Vous pouvez commander le(s) livre(s) en cliquant sur l’image correspondante :

FMM_3edition_IndexKS_3D  11_Septembre_2001_MiniShoah_Hebdo