C’est totalement incompréhensible et fou de voir ce pays au bord de la catastrophe, se diriger vers une faillite et reproduire celle de 2001 bis, juste après la coupe du monde. Ils n’ont qu’à demander à Messi de les sauver…

Compte à rebours avant la faillite de l’Argentine

Argentine_FailliteLe compte à rebours est terrible. Au moment où nous écrivons ces lignes, il ne reste que quelques heures au gouvernement de Cristina Kirchner pour négocier un accord avec NML (filiale du fonds Elliott) et Aurelius, les deux fonds vautours qui réclament le remboursement des 1,33 milliard de dollars que leur doit le pays. Sans cela, l’Argentine sera en défaut de paiement technique passé le 30 juillet. « Tout le monde y perdrait, mais les deux parties s’enferment dans des comportements jusqu’au-boutistes », résume Juan Carlos Rodado, économiste chez Natixis. Un tragique dilemme du prisonnier, où chacun tente de faire plier l’autre en espérant qu’il craque en premier.

  • Comment Buenos Aires en est arrivé là ?

En 2001, après des années de crise, l’Argentine a fait défaut sur sa dette, alors d’une centaine de milliards de dollars. En 2005 et 2010, le gouvernement est parvenu à restructurer une partie de celle-ci : 93 % des créanciers ont accepté une décote de 65 % en moyenne sur leurs titres. Parmi les 7 % d’irréductibles, les hedge funds Aurelius et surtout NML ont alors entamé une incroyable guérilla juridique, afin d’obtenir le remboursement total de leurs titres, soit 1,33 milliard de dollars (769 millions d’euros).

La spécialité des fonds vautours est justement d’acheter des créances à des débiteurs proches du défaut de paiement pour une bouchée de pain et faire des profits en obligeant, par la voie juridique ou bien par des négociations, ces Etats de rembourser la dette à sa valeur nominale.

Le 23 juillet 2012, les hedge funds en question ont obtenu une première victoire devant le juge new-yorkais Thomas Griesa, qui a interdit à l’Argentine d’honorer les échéances de sa nouvelle dette (celle restructurée en 2005 et 2010) tant qu’elle ne rembourserait pas aussi les hedge funds.

Fin_de_Chapitre

Vous pouvez commander le(s) livre(s) en cliquant sur l’image correspondante :

FMM_3edition_Index Shoah_Hebdo