Un article très intéressant et documenté a été publié ce jour dans le quotidien Le soir d’Algérie (page 7) à propos du meeting du 30 mai dernier et plus généralement sur l’action dissidente française. Il est question de la pseudo liberté d’expression à la française qui empêche des intellectuels comme Alain Soral ou Dieudonné de s’exprimer sur des sujets sensibles. L’auteur de l’article semble bien connaître le milieu de la dissidence et produit ainsi un article très positif. Cliquer sur l’image ci-dessous afin de lire l’article dans son intégralité.