capitole


C’est du jamais vu dans l’histoire humaine puisqu’un dédommagement se fait une bonne fois pour toutes, après étude du crime par un tribunal. Dans ce cas précis, il n’y pas de limite à la réparation qui semble prendre le chemin d’une extorsion de fonds… Que viennent faire les USA dans cette affaire et de quel droit obligent-ils l’Allemagne à payer encore et encore, 70 ans après les faits !


La Chambre des représentants des États-Unis a adopté une résolution pour que le soutien apporté soit accru.
La Chambre des représentants des États-Unis a voté mardi soir pour que soit adoptée une résolution demandant à l’Allemagne d’augmenter son soutien aux survivants de l’Holocauste, ce que l’un des législateurs a décrit comme « la dernière chance de soutenir le nombre décroissant des victimes du nazisme ».

La résolution, adoptée à l’unanimité par un vote de 363 contre 0 avec un fort soutien des deux côtés, a été rédigée par une équipe bipartite de représentants de la Floride du sud, la républicaine Ileana Ros-Lehtinen et le démocrate Ted Deutch.

Prenant la parole devant la Chambre avant le vote, Ros-Lehtinen a déclaré que près d’un quart des 500.000 survivants de l’Holocauste vivant dans le monde vivent aux États-Unis, et que quelques 15.000 personnes vivent dans le sud de la Floride. Ros-Lehtinen a noté que plus de la moitié de tous les survivants dans le monde vivent au niveau ou en dessous du seuil de pauvreté, mais a exprimé l’espoir que le vote de mardi aidera à améliorer cette situation. « Aujourd’hui, la Chambre a démontré une fois de plus son engagement envers la justice pour tous les survivants de l’Holocauste en passant massivement la résolution que Ted et moi avons introduite, exhortant l’Allemagne à honorer ses obligations à l’égard des survivants de l’Holocauste », a déclaré Ros-Lehtinen peu après que la résolution a été adoptée.

« Cela fait plus de 71 ans depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, et même s’ils ont vécu des atrocités indescriptibles entre les mains des nazis, les survivants de l’Holocauste aujourd’hui continuent à faire face à des injustices persistantes. Ce serait une parodie (de l’histoire) si l’humanité une fois de plus abandonne ces personnes en ignorant leur sort « , a-t-elle ajouté. Au cours des diverses audiences avant que la résolution ne soit adoptée, Ros-Lehtinen a fait valoir que bien que l’Allemagne ait aidé les survivants depuis les années 1950 , « les efforts du gouvernement allemand, ce qu’il a par ailleurs reconnu lui-même, pour répondre aux besoins physiques, mentaux et aux soins à domicile de tous les survivants de l’Holocauste ont été très insuffisants ».

Ros-Lehtinen a rappelé mardi que, souvent, les besoins des survivants de l’Holocauste sont plus complexes et plus coûteux que beaucoup d’autres de leur génération en raison de l’impact psychologique et physique de leurs expériences pendant la guerre.

En Israël, de nombreuses réformes ont conduit à une amélioration significative de la vie des survivants de la Shoah au cours des dernières années. Cependant, environ 60.000 d’entre eux vivent sous le seuil de pauvreté.
i24 news