Le monde à l’envers ! Ils invitent Ludovine de La Rochère de La manif pour tous, succursale UMP totalement politisée, mais pas Farida Belghoul qui est musulmane et qui devrait avoir toute sa place dans ce genre d’événements. Ce qui prouve que la direction est manipulée par l’exécutif (ainsi que la DCRI) et n’est pas libre de ses actions, ce qui est une honte. On reconnaît un arbre à ses fruits et les fruits de l’UOIF sont moisis… [à suivre…]

ludovine-de-la-rochère-mpiLe rassemblement annuel de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF) s’est ouvert aujourd’hui au Bourget. Cette « rencontre annuelle » abordera notamment les questions liées à la famille. 70 intervenants y prendront la parole. Dont Tariq Ramadan, petit-fils du fondateur des Frères Musulmans, confrérie dont l’UOIF est réputée très proche. Et Ludovine de La Rochère, présidente de la Manif pour Tous.

On notera que l’UOIF, Tariq Ramadan et Ludovine de La Rochère partagent au moins un point commun : tous trois ont publiquement condamné les Journées de Retrait des Écoles (JRE) lancées par Farida Belghoul. Les mauvaises langues ajoutent que ces trois-là partagent un second point commun : leur proximité avec le système, malgré des apparences trompeuses.

barjot-uoif-mpiL’année dernière, c’était Frigide Barjot qui était invitée à s’exprimer devant le public de l’UOIF. L’interprète de la chanson graveleuse « Fais-moi l’amour avec deux doigts » parlant devant des proches des Frères Musulmans, fallait oser ! C’était le 31 mars 2013 et Barjot leur avait lancé : « Vous êtes notre espérance« .

Les axes dévoilés sont révélateurs.

D’un côté, la LMPT, l’UOIF, Tariq Ramadan et le système.

Frigide Barjot et Ludovine de La Rochère n’ont cessé d’affirmer que la LMPT devait être aconfessionnelle. En fait, c’étaient les catholiques qui étaient priés de taire leur foi. L’une comme l’autre ont accepté bien volontiers de se rapprocher de cette UOIF proche des Frères Musulmans, confrérie disposant aujourd’hui de la bienveillance financière du Qatar.

De l’autre côté, les JRE, Civitas et le Printemps Français.

Farida Belghoul, Alain Escada et Béatrice Bourges partagent le privilège d’être « diabolisés ». Tous les trois assument une opposition au système. Et ni Alain Escada, ni Béatrice Bourges n’ont cru devoir taire leur confession catholique, bien au contraire ils n’ont cessé de la professer. Ce qui n’a pas empêché d’opérer cette convergence avec Farida Belghoul et les JRE.

A chacun de faire son choix…

 

Vous pouvez commander le(s) livre(s) en cliquant sur l’image correspondante :

FMM_3edition_Index Couve_Bellanger_3D_1 11_Septembre_2001_MiniShoah_Hebdo