Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
À la une

De l’ego du nabot* ! 

Alain Zannini est définitivement en enfer. Lui, l’homme si faible, mais si profondément atteint d’auto-idolâtrie, l’individu incompris qui cherche à se faire plaindre, reproche à celui qu’il traitait de frère, sa réaction somme toute saine à une demande inouïe ; celle de lui restituer** un cadeau qu’il lui avait fait huit années auparavant. En l’occurrence, il s’agissait d’un tableau dédicacé « À Salim Laïbi, fraternellement… ».