Un vrai massacre en perspective, à la Furiani ! Sauf que celui-là sera bien plus grave et mortel… Rien de plus cohérent dans cette grande débauche décadente qu’un bon sacrifice bien sanglant dédié aux dieux du foot.