C’est ce qui correspond à une étude sur 100 malades avec 0 décès, ce qui est un excellent résultat. Comment peut-on négliger un tel traitement alors que nous n’avons rien d’autre d’aussi pertinent à proposer !


Laura Ingraham a eu un médecin de l’hôpital Lenox Hill de New York avec elle la nuit dernière qui a expliqué qu’ils utilisent déjà l’hydroxychloroquine pour traiter les patients atteints de coronavirus aigus et constatent des résultats extraordinaires.



Le Dr William Grace a déclaré à Ingraham qu’ils avaient 100 patients et n’avaient eu aucun décès après l’utilisation de l’hydroxychloroquine.

L’hydroxychloroquine est la version la moins toxique de la chloroquine.

Grace a déclaré que l’une des principales raisons pour lesquelles les personnes âgées meurent du coronavirus est que leurs poumons se remplissent de liquide dans le cadre d’une réponse immunitaire au virus. L’hydroxychloroquine agit, note Grace, à la fois en inhibant la réponse immunitaire et en inhibant la réplication du virus.

C’est une excellente nouvelle et confirme ce que nous entendons se produire dans d’autres pays, comme le souligne Ingraham. Espérons que cela servira à la fois de remède contre le virus et peut-être même de vaccin.

Regardez la vidéo pour en savoir plus …


The Right Scoop

20 mars 2020