Menu de navigation des pages

Parution de « Califat » : ITW exceptionnelle de Cheikh Imran N. Hosein – 1/2

Posté le samedi 21 mars 2015 | Commentaires fermés

Califat-Couve-Bandeau-3DVoici l’ITW de présentation du Cheikh Imran N. Hosein à propos de son livre Califat paru ce 19 mars aux Éditions Fiat Lux. Le livre traite de l’abolition du califat islamique — institution vieille de 14 siècles — tout en revenant sur les événements du début du siècle dernier. Ce sujet est totalement ignoré par nos contemporains musulmans, qu’ils soient politiques ou religieux, car ils ont totalement intégré le nouveau modèle maçonnique de gouvernance, républicain et démocratique, et ce, malgré un choix d’une grave portée religieuse, équivalant à un blasphème ! Il est aussi question d’interrogations sur la géopolitique mondiale en lien avec l’eschatologie aussi bien biblique que coranique. L’ITW a été divisée en deux parties, avec doublage vocal pour en faciliter la compréhension au plus grand nombre. C’est un livre rare, un sujet totalement méconnu ou abandonné par les élites islamiques, malgré l’importance cruciale, en islam, du choix du système de gouvernance. À lire, relire et diffuser au plus grand nombre.

Lire la suite

Le Pr H. Joyeux évoque l’Émir Abdelkader

Posté le dimanche 8 mars 2015 | Commentaires fermés

Emir_AbdelkaderConférence du 22/02/14 à Nîmes. Abd El-Kader Ben Muhieddine (1808-1883) est proclamé, à 23 ans, Sultan par les tribus d’Oranie . Il est le symbole de la Nation Algérienne, du combat politique et de l’indépendance de son pays. Exilé à Damas en 1855, il se consacre à la spiritualité, à la littérature et à la poésie. En grand homme de paix, l’Émir Abd El-Kader défend et prône la tolérance entre les religions.

Lire la suite

« Califat » de Cheikh Imran N. Hosein en prévente

Posté le jeudi 26 février 2015 | Commentaires fermés

Livre disponible dès aujourd’hui en prévente. Parution le jeudi 19 mars 2015 si Dieu le Veut bien !

Califat-Couve-Bandeau-3DUne des caractéristiques principales de la religion musulmane est son insistance pour que, quand un peuple reconnaît Allah Le Très Haut comme « Souverain », il doive veiller à ce que l’État et toutes ses institutions se soumettent à l’autorité suprême de Dieu et à sa loi suprême. Si l’État, plutôt que Allah, est reconnu comme souverain – ce qui est l’essence même de la laïcité – , l’islam considère que c’est du shirk (associationnisme), constituant le plus grand péché, irrémissible. Dans le monde, aujourd’hui, l’État laïc moderne est universellement reconnu comme souverain. Son autorité est affirmée comme suprême, et donc sa loi. Ainsi, l’humanité entière a maintenant adopté un shirk politique (blasphème). C’est, en fait, l’un des principaux signes que nous vivons à présent à l’ère du Dajjal, le faux Messie ou Antéchrist, qui a trompé l’humanité dans l’adoration en dehors d’Allah le Très Haut. Le Dajjal est le cerveau derrière l’ordre mondial d’aujourd’hui, à propos duquel le hadith déclare qu’une proportion de 999 pour 1000 de l’Humanité entrera dans le feu de l’enfer. Mais, même les musulmans semblent ne pas être conscients de cela. Cet ouvrage documente et expose la complicité de l’alliance arabo-wahhabite dans la chute du Khilafat et les obstacles ultérieurs imposés pour empêcher le rétablissement de cette autorité islamique légitime. Une lecture obligatoire pour les musulmans en quête de donner un sens au monde d’aujourd’hui.

Lire la suite

Interview accordée par J. Livernette au journal Rivarol

Posté le dimanche 8 février 2015 | Commentaires fermés

Complot-Contre-Dieu-Livernette

Cliquer pour commander

Rivarol : Vous avez récemment publié votre cinquième livre qui s’intitule Le complot contre Dieu. Comme son sous-titre l’indique, le mondialisme y est démasqué. Après Deux cris dans la nuit (2011) qui traitait déjà, dans certains chapitres, du complot mondialiste, qu’est-ce qui vous a poussé à aller plus loin dans vos recherches ?
JL : Les gens sont aujourd’hui submergés d’infos, notamment sur Internet. Il est facile de se laisser déborder par ce flux d’informations. Il est bien moins évident d’avoir une bonne grille de lecture des événements. D’où l’intérêt de ce livre de synthèse -dont je suis fier au vu du travail accompli- qui aide à y voir plus clair et met à la disposition du lecteur une somme immense de faits irréfutables.
Au regard de l’Histoire, des événements actuels, des forces en présence qui détruisent les nations, tout ou presque s’explique par le complot talmudo-maçonnique. On nous parle sans cesse de gauche, de droite, d’extrême-droite. Or le combat se situe ailleurs. Je tiens donc à insister sur le terme « talmudo-maçonnique » car il s’agit de la véritable nature du système ; et c’est, selon moi, sur ce terrain, que l’on doit concentrer nos efforts. Sur le terrain religieux, idéologique, et pas simplement politique.
Il faut être aveugle pour ne pas constater une omniprésence juive et maçonnique au sein du pouvoir. Il faut être aveugle pour ne pas voir qu’un lobby a pignon sur rue dans les médias, qu’il se permet tout et n’importe quoi, d’outrepasser les lois et même de les établir dans l’unique intérêt de sa communauté et non de l’intérêt général. À ce titre, l’affaire Dieudonné a fait sauter un verrou. Elle a ouvert les yeux à beaucoup de gens sur les vrais décideurs de cette République. Pour moi, les ennemis de l’humoriste Dieudonné ont commis une erreur stratégique en l’attaquant de la sorte.

Lire la suite

Johan Livernette : quatrième extrait du livre « Le complot contre Dieu »

Posté le mercredi 14 janvier 2015 | Commentaires fermés

4ème extrait du dernier ouvrage de Johan Livernette, Le complot contre Dieu. Les faits rien que les faits….

Complot-Contre-Dieu-LivernetteLe chrétien ne devra jamais perdre espoir en son salut ni dans le règne social de Jésus-Christ, et faire confiance en la providence comme le rappelait monseigneur Delassus : « Toujours Dieu est venu, d’une manière ou d’une autre, au secours des siens, au moment où ils désespéraient le plus de son intervention. »1 Cette espérance en des jours meilleurs, le pape Pie XII la traduisit si magnifiquement : « Et s’il peut sembler un moment que triomphent l’iniquité, le mensonge et la corruption, il vous suffira de faire silence quelques instants et de lever les yeux au ciel pour imaginer les légions de Jeanne d’Arc qui reviennent, bannières déployées, pour sauver la patrie et la foi. »

Même si à vue humaine, tout semble perdu, le croyant ne peut penser le monde que sur des bases purement terrestres car l’Histoire a démontré que Dieu faisait ce qu’Il voulait, quand Il le voulait et comme Il le désirait. Qu’Il intervenait à sa guise lorsqu’Il le jugeait nécessaire. Et ce même lorsque la partie semble terminée et perdue. Jacques-Bénigne Bossuet poussera le raisonnement jusqu’au bout en écrivant : « Quand Dieu veut faire voir qu’un ouvrage est tout entier de sa main, il réduit tout à l’impuissance et au désespoir, puis il agit. »2 L’action humaine est ainsi limitée. L’activisme sera une tentation. Et la providence, une nécessité.

Lire la suite

CREATIONNISME ET SECRET DE L’ARCHEOLOGIE : les Géants et le monde souterrain de Huang Shan, par Laurent Glauzy

Posté le mardi 13 janvier 2015 | Commentaires fermés

huang shan

Le présent document sur le monde souterrain de Huang Shan est le premier en français. Composé par L. Glauzy, il révèle l’existence d’un monde souterrain édifié bien avant notre ère par une civilisation bien plus avancée que la nôtre comme le mentionne d’ailleurs la Bible à plusieurs reprises, et dès Adam et Eve. La Chine atteste de cette vérité qui s’oppose aux mensonges de l’évolutionnisme. Une vérité qui renvoie au monde des Géants.

EXCLUSIVITE LLP et Top Secret n°75.

Le palais souterrain de Huang Shan constitue dans l’Anhui méridional, province de l’Est de la Chine, à 450 km au sud de Shanghai, le réseau archéologique le plus mystérieux du monde. Le corps scientifique prétend ne pas connaître l’origine des 36 grottes de quartzite qui le composent, sur une superficie de 7 km². Ces grottes, qui suivent la rivière Xin’an sur 5 km, auraient été entièrement construites de main d’hommes, il y a 2 000 ans, d’après les estimations des historiens et archéologues chinois.

Des galeries de 20 mètres de long donnent accès à des grottes reliées les unes les autres, où quelques 26 piliers aussi hauts que des habitations modernes, soutiennent le plafond. L’hypogée de Hal Safliéni, temple souterrain de grande antiquité découvert sur l’île de Malte en 1902, la ville souterraine turque de Derinkuyu de 2 500 m² et la très étrange cité enfouie de Naours dans la Somme paraissent bien minuscules par rapport à ces mystérieux labyrinthes chinois.

Connu pour sa beauté, le paysage de Huang Shan se compose d’une forêt d’aiguilles granitiques noyées dans la brume et piquetées de pins. Cette montagne mythique change sans cesse de visage, au gré des vents et des bruines, désespérant parfois les artistes qui désirent en fixer la beauté. Son point le plus haut, Lian Hua Feng, culmine à 1 864 mètres. Le massif doit son nom à Huangdi, l’Empereur Jaune, qui serait venu y chercher l’élixir d’immortalité, 2 600 ans avant notre ère. L’histoire dit que, sous l’empereur Sun Quan, le général He Qi et son armée se seraient cachés dans ces grottes, en 208 ap. J.-C.

Lire la suite

Parution de la brochure du Dr Gernez : « Biologie et pathologie de la fonction religieuse »

Posté le lundi 5 janvier 2015 | Commentaires fermés

Couve-DrGernez-Bandeau3D

Cliquer sur l’image pour commander le livre.

Dans cet opuscule, l’auteur développe une notion méconnue du grand public, celle du caractère pratiquement inné du sentiment religieux présent chez l’homme depuis la nuit des temps.

Ce sentiment d’abord rudimentaire, ira en s’affinant – à mesure que les fonctions supérieures du cerveau se développeront – pour enfin atteindre le concept élaboré de monothéisme, propre aux trois grandes religions. Le substratum anatomique et physiologique de cette fonction – le cerveau limbique qui est aussi le siège de la mémoire – se développe dans l’enfance par l’enseignement et la pratique assidue du catéchisme et atteint la maturité à l’âge adulte.
Or, depuis la révolution française et en particulier depuis l’émergence du positivisme d’Auguste Comte qui a largement contaminé les esprits, l’Instruction publique dirigée alors par Jules Ferry, a remplacé l’instruction religieuse par l’instruction civique d’inspiration maçonnique anticléricale, faisant de cette philosophie pseudo progressiste une religion athéiste à part entière. Le cerveau limbique des enfants, n’étant plus sollicité – les cellules s’atrophiant au fil du temps, ne pouvant plus être remplacées par le stock forcément limité des cellules blastiques quiescentes – va entamer un processus de dégénérescence qui aboutira avant l’âge de 65 ans à l’installation de la démence présénile, la maladie d’Alzheimer, avec son cortège de symptômes dramatiques, comme la perte du capital sémantique.
Cette publication posthume des éditions Fiat Lux, outre qu’elle traite d’un sujet d’actualité en faisant connaître un travail exceptionnel, est un vibrant hommage à son illustre auteur, l’homme de science et de cœur que fut le docteur André Gernez.

Lire la suite

1234510