ozar_joe

Devant le lycée juif Ozar Hatorah de Toulouse, le 19 mars 2012. — Remy Gabalda AFP


Très lourde condamnation de Joe Lecorbeau dans un procès où il lui est reproché d’avoir publié une photo qu’il a seulement partagée, celle-ci ayant été initialement postée par une tierce personne comme l’a prouvé un constat d’huissier. Il y a plusieurs choses à dire sur cette condamnation et son traitement médiatique assez curieux et pour le moins médiocre comme c’est le cas de i24 qui se permet d’écrire cette ineptie : « Joe le corbeau », proche de l’ »humoriste » Dieudonné et adepte des idées antisémites de l’essayiste Alain Soral » !!! Rien n’est plus éloigné de la réalité que cette affirmation stupide puisque Joe Lecorbeau est en procès contre Dieudonné et que l’escroc Alain Soral a tout fait pour le faire virer par Dieudonné. Deuzio, comment peut-on être taxé d’être pour M. Merah, tout en étant clairement contre Daech, contre Al Nosra… ? D’ailleurs, personne ne peut croire une seconde que Joe Lecorbeau ait pu être satisfait et heureux du massacre commis dans cette école ; c’est tout simplement inconcevable et stupide que de le croire. Tout ceci ne tient pas la route.

Nous vous invitons néanmoins à soutenir Joe Lecorbeau qui en a bien besoin en ce moment.


La cour d’appel de Toulouse a condamné Noël Gérard, alias « Joe le corbeau », à six mois de prison avec sursis pour avoir diffusé la photo d’une « quenelle » devant le lycée juif où Mohamed Merah a assassiné quatre personnes…    

Il avait diffusé sur internet la photo d’un homme faisant une « quenelle » devant l’école juive Ohr Torah (ex-Ozar Hatorah), là où le 19 mars 2012, Mohamed Merah a assassiné trois enfants et un enseignant.

Noël Gérard, connu sous le pseudonyme de « Joe le corbeau », a été condamné à six mois de prison avec sursis pour incitation à la haine par la cour d’appel de Toulouse.

14.000 euros de dommages et intérêts

Cette dernière a confirmé le jugement du tribunal correctionnel de la Ville rose qui avait prononcé la même peine en mai 2015, assortie de 14.000 euros de dommages et intérêts. L’établissement scolaire, Eva Sandler, dont les enfants et le mari ont été assassinés par le tueur au scooter, la Licra et le bureau national de vigilance contre l’antisémitisme s’étaient portés parties civiles dans cette affaire.

Noël Gérard, adepte des idées véhiculées par Dieudonné et l’essayiste Alain Soral, avait été mis en examen en janvier 2014 après la diffusion de la photo d’un homme faisant une « quenelle », geste anti-système pour certains, s’apparentant à un salut nazi inversé pour d’autres.

L’homme de la photo, portant des lunettes et un chapeau, n’a pas été identifié.

Béatrice Colin — 20 minutes.