Menu de navigation des pages

Sectes : un éloge des loges à Besançon

Posté le Lundi 26 janvier 2015 | Commentaires fermés

La mascarade de la secte la plus puissante au monde persiste en toute impunité et avec l’argent des contribuables. Je doute fort que cette séance ait traité des centaines de scandales maçonniques ayant touché le Grand Orient crapuleux…

Le Petit Kursaal s’est transformé hier en vaste cabinet de réflexion grand public. Conférences, débats… il s’agissait de célébrer 250 ans de franc-maçonnerie dans la capitale comtoise. Dont la loge du Grand Orient compte parmi les sept plus anciennes de France.

logesBesançon. Grand messe ? Le terme froisserait ces farouches défenseurs et promoteurs de la laïcité que sont les francs-maçons. Alors disons grand cabinet de réflexion pour qualifier cette journée grand public où les orateurs se sont succédé pour parler de la franc-maçonnerie des origines à nos jours.

Cabinet de curiosité aussi tant, parmi les plus de 400 participants qu’aura rassemblé l’événement, nombre étaient « profanes ».

Exposés, échanges, débats… Il s’agissait donc de célébrer les 250 ans de la loge SPUCAR (Sérénité, Parfaite Union et Constante Amitié Réunies), créée à Besançon en 1764. Soit un quart de millénaire d’existence, qui en fait l’une des sept plus anciennes loges maçonniques de l’Hexagone.

Aujourd’hui rattachée au Grand Orient de France, dont le grand maître Daniel Keller était hier présent, (lire ci-contre), la loge bisontine aura accueilli pas moins de 3.200 membres au cours de ses 250 ans d’activité. Parmi eux, Choderlos de Laclos (auteur des « Liaisons dangereuses »), l’écrivain Charles Nodier, le père des inventeurs du cinématographe Antoine Lumière, le philosophe Proudhon (décrit comme « peu assidu » à Besançon mais qui le redevint sur la fin lors son exil belge à Namur), le député Charles Beauquier, ou encore le sculpteur Georges Oudot.

Lire la suite

Charlie Hebdo : Charb, le gauchiste hypocrite !

Posté le Dimanche 25 janvier 2015 | Commentaires fermés

lefred2Voici la preuve du double discours hypocrite et manipulateur de Charb qui disait une chose à son public tout en faisant le contraire en privé, comme il l’explique parfaitement dans cette vidéo. J’en profite pour remercier, ici, la personne qui m’a aimablement envoyé ce passage mémorable de Charb. N’oublions pas l’épisode Lefred Thouron qui fut censuré par Val pour avoir croqué son ami pédophile et compagnon chansonnier, Patrick Font. Ce dernier, condamné par la justice pour pédophilie, sera protégé par Val qui empêchera l’apparition dans Charlie Hebdo d’un dessin. Donc, lorsque ces ratés minables parlent de liberté d’expression, il est plus question de la liberté de propager leurs mensonges et fumisteries, qu’autre chose. C’est tout de même fort de café, venant d’un journal qui a fait de l’attaque des prêtres pédophiles un fonds de commerce… Chutzpah quand tu nous tiens.

Lire la suite

Charlie Hebdo : la sœur d’Amedy Coulibaly, Maimouna, musulmane très « libérée » et copine d’Arthur

Posté le Dimanche 25 janvier 2015 | Commentaires fermés

Sans vouloir faire dans le trash gratuit, logiquement, le Amédy aurait dû commencer par sa sœur et non Charlie Hebdo. Je dis ça je ne dis rien…

Toute la planète a entendu parler d’Amedy Coulibaly, présenté comme le terroriste islamiste qui a assassiné une femme agent de police à Montrouge et l’auteur d’une prise d’otages qualifiée d’antisémite.

Amedy Coulibaly

Mais si les sœurs d’Amedy Coulibaly se considèrent musulmanes, c’est d’une façon bien éloignée du rigorisme professé par l’État Islamique ou par une quelconque police de la charia.

En témoigne le parcours de Maimouna Coulibaly, sœur d’Amedy et jusqu’il y a peu seule célébrité de la famille.

Lire la suite

Charlie Hebdo : quand le terrorisme était une valeur républicaine

Posté le Dimanche 25 janvier 2015 | Commentaires fermés

Tout est question de paradigme et de point de vue qui changent selon le temps et le lieu ! C’est pourquoi une loi divine est tellement plus noble et implacable car elle ne dépend de rien d’humain… À méditer.

Noyades_de_Nantes-Joseph_Aubert-660x278Si la réalité du terrorisme est ancienne, le mot français est un héritage de la Révolution française. La Première République est née dans et par la Terreur.

La monarchie à peine renversée, une première Terreur pousse les révolutionnaires à massacrer dans les prisons de Paris plus de 1000 détenus considérés comme des « ennemis de l’intérieur » prêts à égorger les « patriotes » en septembre 1792. La plupart des victimes étaient de banals détenus de droit commun. Les éléments radicaux ne cessent de faire pression sur les organismes officiels, contraints ainsi d’adopter une politique visant à faire peur aux ennemis de la Révolution, ces comploteurs, ces traîtres, ces puissances étrangères qui veulent, dans l’esprit des révolutionnaires, « terroriser » les partisans de la Révolution. La Terreur réelle répond à une menace terroriste contre-révolutionnaire fantasmée.

Lire la suite

Le terrorisme, une nouvelle arme de gouvernance sans frontière ?

Posté le Dimanche 25 janvier 2015 | Commentaires fermés

damien-viguier-avocatPar La Voix de la Russie | Il est bien commode de réduire les tragédies qui début janvier ont affecté la France à une série d’évènements accidentels dont les raisons sont à chercher dans le taux de chômage chez les jeunes en France et le pouvoir croissant des réseaux islamistes dits par abus de langage « terroristes » dans les cités. Si même il s’agit d’une conjonction de causes superficielles, celles-ci ne sont que motrices. La réalité est à chercher de l’autre côté de ce miroir que l’on a affublé d’un voile opaque nommé « terrorisme ».

Qu’on se le dise : on ne fait pas la guerre à l’obscurantisme religieux et de surcroît au terrorisme en multipliant des caricatures irrévérencieuses quitte à en faire payer de lourdes conséquences à des boucs émissaires dispersés aux quatre coins du monde. On ne combat pas les agents dormants d’un intégrisme islamiste hautement martial en se mettant à poursuivre des artistes comme Dieudonné pour un humour en effet parfois gras mais qui pourtant, si contestable puisse-t-il paraître sur un plan moral, ne constitue certainement pas un délit.

En revanche, il serait intéressant d’apprécier à leur juste valeur les accolades de certains hauts dignitaires français avec l’Emir du Qatar, de revoir le double discours tenu par le Quai d’Orsay selon qu’il s’agisse de la Syrie ou de la France, de redéfinir sa position vis-à-vis des projets impérialistes des States dans un Moyen-Orient qu’ils souhaitent « élargi ». Cette démarche qui sans doute ne sera jamais faite mais dont l’efficacité, dans le cas contraire, n’aurait pas été à démontrer, devrait conduire à une révision multilatérale de la notion même de « terrorisme » en partant de l’EI – un Etat terriblement dangereux en gestation régi par des lois rigoristes et non point une organisation terroriste – et en passant par la redéfinition du crime de guerre dans le cadre du dossier ukrainien. On se souviendra que Vichy à l’instar des forces d’occupation allemande cataloguaient les résistants de « terroristes » surfant déjà à l’époque sur l’ambiguïté du terme. On se souviendra aussi, par lointaine analogie, que le Hamas avait longtemps été classé comme organisation terroriste avant d’être retiré de la liste en décembre 2014 par la Cour Européenne de Justice. A force de jouer avec des notions lourdes de sens, d’armer et de narguer des idéologies complexes qu’il ne faut surtout pas éveiller, on finit par sacrifier des peuples entiers aux besoins criminels d’une minorité de privilégiés.

Lire la suite

Charlie Hebdo : liberté d’expression… mais pas si une ministre est visée !

Posté le Dimanche 25 janvier 2015 | Commentaires fermés

Vous pouvez dans notre pays dessiner les prophètes vertueux de toutes les religions et les représenter dans les scènes sexuelles les plus obscènes, les plus irrévérencieuses et les plus avilissantes ;  mais en aucun cas vous en prendre à une vulgaire ministre incapable d’éduquer correctement son rejeton emprisonné pour saucissonnage ! Cette manière grossière d’utiliser cette fausse polémique pour discréditer le mouvement des médecins contre la loi santé est des plus insultante à l’intelligence car des dessins pornographiques comme celui-ci foisonnent par milliers dans les internats des hôpitaux de l’hexagone, dont les murs en sont largement tapissés ! Internats d’ailleurs plus proches de la décharge publique que de l’hôpital digne de ce nom, vu leur saleté repoussante ;  il faut le voir pour y croire. Les internes sont certainement la corporation la plus sale et la plus dégénérée qui puisse exister dans tous les corps de métiers. Alors quand un président de l’Ordre ou d’université fait mine de s’offusquer aujourd’hui, ça me semble un peu trop gros puisqu’il est lui même passé dans ces internats pour y avoir été formé. Passons sur l’abominable pratique dégénérée dite du bizutage où des épreuves particulièrement dégradantes sont imposées aux « bleus »  (les nouveaux) pour être admis dans la corpo et éviter l’ostracisme. La vertu n’est pas accessible au premier venu.

fresque-contre-loi-sante-fait-polemique-salle-garde-chu-clermont-ferrandIls pensaient probablement faire de l’humour, mais ils se sont surtout attiré les foudres d’une partie de l’opinion publique. Pour dénoncerla loi santéde Marisol Touraine, des médecins ont affiché dans la salle de l’internat du CHU de Clermont-Ferrand une fresque représentant une Wonder Woman violée par plusieurs «supers héros» avec des dialogues salaces et violents tels que: «Tiens, la loi santé», «prends la bien profond».

Une photo de cette fresque a été publiée ce week-end sur la page Facebook du collectif «Les médecins ne sont pas des pigeons», puis retirée. Trop tard, car l’image a beaucoup tourné sur les réseaux sociaux. D’aprèsl’avocat du syndicat des internes de Clermont-Ferrand, cité par La Montagne, la fresque «existait depuis plusieurs années sur l’un des murs de la salle de repos des internes», mais les bulles auraient été rajoutées ce week-end.

Lire la suite

L’épouse de Manuel Valls bientôt en représentation à Alger

Posté le Dimanche 25 janvier 2015 | Commentaires fermés

C’est cette dame qui fut impliquée dans une histoire de piston et de favoritisme, pour être intervenue dans une misérable histoire de PV dressé contre une de ses amies. C’est encore cette même personne qui a exprimé sa volonté de faire partir des SDF de sa rue et de les chasser hors de sa vue… C’est vrai qu’à défaut d’améliorer le sort des pauvres gens en les soustrayant à la misère, on peut toujours choisir de les cacher, comme si on en avait honte. Rappelons que c’est grâce à cette dame — son épouse — que Manolo El Blancos est lié de manière éternelle à israhell… Bref, du beau monde en perspective à Alger le 17 février prochain.

madame-valls-790x347La violoniste Anne Gravoin sera en Algérie, dans le cadre d’un évènement musical qui se tiendra le 17 février prochain au 21 Boulevard des Martyrs à Sidi M’Hamed.

L’Alma Chamber Orchestra, formation française créée en 2013 et dont elle est à la tête de la direction artistique, fera étape à Alger avant de s’arrêter à Rabat et Tunis les jours suivants. L’épouse de l’actuel Premier ministre français se produira en compagnie de 42 musiciens sous la direction de Lionel Bringuier sur un programme reprenant l’ouverture d’Edgmont, opus 84 de Beethoven, le Concerto en sol de Ravel et la 4e symphonie de Mendelssohn.

Le concert débutera dès 20h à l’Auditorium de la Radio algérienne.

Lire la suite

12345102030