Menu de navigation des pages

Conférence du Dr Nicole Delépine à Marseille sur le cancer ce 6 décembre 2014

Posté le Samedi 22 novembre 2014 | Commentaires fermés

Conférence très intéressante sur la question du cancer dans le système de soins français. Réservez votre place ici : ods13@laposte.net

Conf-Nicole-Delépine-Cancer-Marseille

Lire la suite

Parution le 5 décembre du livre : « Vitamine C liposomale et cancer »

Posté le Samedi 22 novembre 2014 | Commentaires fermés

Fiat-lux-books-red2À travers ce livre, les auteurs se proposent de traiter d’un sujet d’actualité, la vitamine C liposomale et son rôle dans l’amélioration de l’état général du patient cancéreux. En France, malheureusement, aucun ouvrage francophone n’a été publié sur ce thème. Aussi, est-ce pour combler ce vide que cette brochure divisée en trois parties, avec une conclusion, a été conçue.

  • Un chapitre a été consacré à une définition du cancer, avec une description schématique des types rencontrés et des solutions modernes proposées dans nos hôpitaux.
  • Le chapitre suivant se rapporte à la vitamine C liposomale et à son intérêt en cancérologie. Ce sont les caractéristiques physico-chimiques de cette nanomolécule qui la rendent essentielle puisqu’elles permettent une plus grande facilité de pénétration à travers la cellule et partant, une accentuation de l’efficacité de la vitamine C, multipliant entre six et huit fois son pouvoir d’action.
  • Le troisième chapitre porte sur l’objet principal de cette brochure et concerne la technique de fabrication domestique de cette vitamine C encapsulée ou plus précisément, la technique d’encapsulation. Il s’agit d’une technique très simple et accessible à tous, puisque peu coûteuse et facile à mettre en œuvre. De nombreuses photographies ainsi que des commentaires et légendes aideront le lecteur à y voir plus clair.

Enfin, en conclusion il sera présenté un nombre important d’autres traitements et moyens d’améliorer l’état du patient, afin que celui-ci puisse combattre cette maladie de la meilleure façon possible. En effet, les traitements conventionnels comme la chimiothérapie induisent tellement d’effets secondaires nocifs qu’ils ne permettent pas à l’organisme, sévèrement atteint et affaibli, de réaliser le travail nécessaire pour se reconstruire et recouvrer ses forces.

Lire la suite

Selon le professeur Séralini, « on mange à peu près 36 pesticides par jour »

Posté le Vendredi 21 novembre 2014 | Commentaires fermés

Ce n’est pas moins de 36 pesticides que nous ingurgitons quotidiennement selon le professeur Séralini. Ce cri d’alarme s’adresse, au-delà des Français, à tous ceux qui, soucieux de préserver leur santé, peuvent encore se ressaisir en adoptant une attitude de prudence vis-à-vis des produits industriels et de la nourriture servie dans certains lieux de restauration rapide. Les additifs alimentaires représentent  eux aussi un autre sujet de préoccupation.

séralini-alimentationLe chercheur caennais, auteur de l’étude sur la toxicité de l’herbicide Roundup et du maïs transgénique fabriqué par le groupe Monsento, publie avec le cuisinier Jérôme Douzelet le livre « Plaisirs cuisinés ou poisons cachés ». Il était l’invité de votre édition régionale ce mercredi midi.

Le professeur caennais Gilles-Éric Séralini avait été révélé aux yeux du grand public lors de la publication de son étude controversée sur la toxicité de l’herbicide Roundup et du maïs transgénique fabriqué par le groupe Monsento en septembre 2012. Un an et demi plus tard, il publiait une nouvelle étude nouvelle étude démontrant que les pesticides sont « deux à mille fois plus toxiques » qu’annoncés.

C’est avec un cuisinier, Jérôme Douzelet, qu’il s’est associé pour publier chez Actes Sud un livre, « Plaisirs cuisinés ou poisons cachés », dénonçant la standardisation des goûts et des textures par les produits industriels mais aussi leurs méfaits pour la santé. Le scientifique, invité de votre édition régionale ce jeudi midi, estime qu’ « on mange à peu prés 36 pesticides par jour » et dénonce « l’agriculture transformée, l’agriculture industrielle qui est à la base de beaucoup d’empoisonnements qui n’osent pas dire leur nom« . Les deux auteurs vantent l’utilisation « de plantes détoxifiantes qui peuvent être ajoutées aux plats et les rendre meilleurs » ainsi que « des produits locaux les plus biologiques possibles« .

Lire la suite

Pour le retour des vaccins « Sans » Aluminium (vu à la télé)

Posté le Jeudi 13 novembre 2014 | Commentaires fermés

Lire la suite

Cancer : conférence du Dr Nicole Delépine à Nice ce 27 novembre

Posté le Lundi 10 novembre 2014 | Commentaires fermés

Y aurait-il un super business de la maladie qui ne tiendrait pas compte des patients en souffrance ?
cancer-business-mortel_Nicole-DelépineLe docteur Nicole Delépine, Cancérologue, responsable de l’unité d’oncologie pédiatrique de l’hôpital universitaire Raymond Poincaré à Garches (APHP), pratiquait avec son équipe une cancérologie individualisée et sans aucun doute mieux tolérée et de surcroît plus efficace. Ses résultats parlent d’eux-mêmes : plus de 90% de réussite sur des cancers de l’os chez l’enfant si la prise en charge est immédiate contre 50% ailleurs.
Si le ministère de la santé essaie de faire croire que les revendications du Dr Delépine sont une lubie qui ne concerne qu’elle, il suffit d’aller dans son service pour constater qu’elle est loin d’être seule dans son combat. Une équipe dévouée à la cause, des parents reconnaissants du travail accompli visant à sauver leurs enfants en péril, de nombreuses personnalités soutenant la cause, des associations constituées pour crier haut et fort la nécessité de conserver ce service, sont autant d’énergies réunies vers un seul but : conserver ce service qui obtient des résultats probants. Le réseau de radiologues, de chirurgiens, de médecins nucléaires, a su avec l’expérience acquise durant toutes ces années à travailler ensemble, adapter des traitements spécifiques, aux besoins de chaque patient. L’échange, la discussion sont les atouts du service.
Cette équipe n’est pas seule ; un réseau de médecins lui adresse des malades à priori perdus, ou tout simplement démunis et pour certains même quasiment résignés à leur sombre destin.
L’objet de ce film, d’une durée d’1h15, est de comprendre la genèse du conflit qui oppose depuis plus de 25 ans, le Dr Delépine et son équipe, aux oncopédiatres français et par voie de fait les pouvoirs publics qui tentent de minimiser les résultats de ces travaux pratiqués depuis plus de 25 ans.
Peut-on soigner librement en France ? Manifestement la question vaut la peine d’être posée. Depuis les années 2000 la situation s’est aggravée. Les initiatives sont vues d’un mauvais œil, les protocoles coulés dans le marbre ne laissent aucune place aux initiatives visant à atteindre l’objectif ultime du médecin : soigner, guérir quel qu’en soit le chemin.

Lire la suite

En 2008 l’UE vous a fait manger de l’huile de… vidange !

Posté le Dimanche 9 novembre 2014 | Commentaires fermés

Les médias vous l’on caché, mais en 2008, suite à la magouille d’un industriel Ukrainien qui n’a pas hésité à écouler des milliers de tonnes d’huile frelatée, l’union européenne incapable de récupérer l’huile a décidé de tout simplement rendre légal jusqu’à …. 10% d’huile de vidange dans les aliments.

Lire la suite

Dépollution électrique à la maison par J.-P. Carrère

Posté le Dimanche 9 novembre 2014 | Commentaires fermés

electrosmog-ratingsCette vidéo très parlante met en avant le problème de la pollution électromagnétique générée par différentes sources d’appareillages domestiques comme les plaques de cuisson à induction, les lampes fluocompactes, les radiateurs de chauffage de classe 2, les boxes de téléphonie, les téléphones portables, les tablettes en mode chargement, etc… Les faits parlent d’eux-mêmes puisque cette énergie est non seulement détectée avec divers appareils de mesure, mais elle est aussi quantifiée et les chiffres font réellement peur. La solution consiste à disposer d’une bonne prise de terre et d’y relier tous les appareils. Ailleurs, des dispositions particulières, parfaitement expliquées, sont à prendre pour éviter d’être exposé à ces champs néfastes pour la santé, surtout celle des enfants dont l’organisme est particulièrement fragile et réceptif. A travers cette vidéo, on assiste à une véritable expertise telle qu’elle devrait être pratiquée communément et à la résolution des problèmes détectés, notamment la mise à la terre d’un radiateur de classe 2 non relié alors que celle-ci existe bel et bien dans la boite. S’agissant d’un radiateur de classe 2 particulièrement protégé contre tout risque d’électrocution, l’installateur n’a pas jugé utile de relier le radiateur à la terre. Ce faisant, il n’a pas estimé à sa juste mesure le danger constitué par le champ électromagnétique généré par cet appareil. Par cette simple correction, peu coûteuse et rapide (5 min et à moins de 2€), on évite à l’habitant une exposition supplémentaire dangereuse. Bien entendu, cette opération devrait être menée dans tous les lieux de vie : domiciles, bureaux, etc. Il ne persiste aucun doute sur la dangerosité aussi bien du champ électrique (220V – 50 Hz) ou électro-magnétique. Il vous reste à savoir si votre maison est polluée ou pas.

Lire la suite

123451020