Menu de navigation des pages

Le vaccin antigrippal de plus en plus contesté

Posté le Dimanche 26 octobre 2014 | Commentaires fermés

x240-UU7La dangerosité du vaccin antigrippal est désormais perçue par une frange importante du personnel soignant, à telle enseigne que des infirmières américaines refusent de se faire vacciner. L’établissement hospitalier qui les emploie les accusent « de faire passer leurs propres intérêts avant les besoins des patients… » et de leur entourage. En vérité, ces infirmières savent mieux que quiconque à quelles graves maladies sont exposées les personnes qui se soumettent à cette vaccination, considérant qu’il vaut mieux contracter la grippe, en somme peu meurtrière et dont on peut éviter la propagation par les mesures classiques d’hygiène, que d’être la cible de maladies neurologiques ou neurodégénératives particulièrement graves et lourdement handicapantes, dues à l’excipient du vaccin.

Dans beaucoup d’hôpitaux, les infirmières qui refusent la vaccination obligatoire contre la grippe sont tenues de porter un masque pendant toute la saison de la grippe.

 Commentaires de l’éditeur de «Health Impact News », 21 octobre 2014

Le mois dernier (septembre 2014), L’Association des Infirmières du Massachussetts a déposé plainte contre l’hôpital « Brigham and Women » par rapport à une nouvelle politique qui exige, comme condition d’emploi, que les infirmières reçoivent le vaccin annuel contre la grippe.

Les infirmières ont bien entendu été critiquées par l’establishment médical. Elles ont été accusées de faire passer leurs propres intérêts avant les besoins des patients. Lynn Nicholas, présidente de l’Association Hospitalière du Massachussetts,a déclaré que les infirmières : « faisaient passer leurs petites préoccupations personnelles avant la sécurité et le bien-être des patients dont elles ont la charge, de leurs familles, des visiteurs, ainsi que de leurs collègues. »

Lire la suite

Chemtrails : D’étranges filaments dans le ciel angevin

Posté le Jeudi 16 octobre 2014 | Commentaires fermés

Observez comment ce dégénéré de journaliste termine son article : « Une théorie qui a ses adeptes (les partisans du complot) mais qui est contestée par tous les scientifiques. » Il est bien sûr demandé au lecteur de croire que cet imbécile a demandé à TOUTE la communauté scientifique mondiale son avis sur les chemtrails… Pourtant les trainées sont au dessus de sa tête et les filaments devant ses yeux mais il n’arrive toujours pas à comprendre.

Mardi, autour d’Angers, de grands fils blancs ont virevolté dans les airs. Des témoins en ont photographié. De quoi s’agit-il ? Le mystère reste entier.

filaments-dans-le-ciel-angevinÉlodie, qui habite Avrillé, n’avait jamais vu ça : « C’était comme une grosse toile d’araignée. » Mardi, en allant prendre le tram, elle a aperçu un étrange filament dans les airs.

Stéphane Calmels-Beaulieux, responsable dans un magasin de bricolage de l’agglo angevine, en a également vu. Dans son jardin à Seiches-sur-le-Loir, dans des champs à Saint-Sylvain-d’Anjou ou encore Pellouailles-les-Vignes. Il les a traqués avec son appareil photo. « Tout l’après-midi, des filaments ont chuté », raconte-t-il.

 « Il n’y a eu aucun signalement », assure-t-on du côté de la gendarmerie.

Stéphane Calmels-Beaulieux voit dans ces filaments le résultat « d’épandages aériens clandestins de produits chimiques. Pour modifier les températures de la planète. »

C’est la fameuse théorie des « Chemtrails » qui s’est développée aux États-Unis au milieu des années 90. Une théorie qui a ses adeptes (les partisans du complot) mais qui est contesté par tous les scientifiques.

Lire la suite

Pilotes, scientifiques et docteurs dénoncent les Chemtrails en Californie

Posté le Mercredi 15 octobre 2014 | Commentaires fermés

C’est rigolo car quand j’en parlais il y a quelques années déjà, mes meilleurs amis me prenaient pour un illuminé ! Mon meilleur ami a vraiment cru que j’avais perdu la raison, on en rigole aujourd’hui… On observe maintenant des débats publics se tenir dans des municipalités US, ce qui confirme encore plus cette campagne extrêmement dangereuse de géo-ingénierie/pollution. A vrai dire, il suffit de lever la tête au ciel pour s’en rendre compte et comprendre.

Voici une vidéo qui résume ce qu’il s’est passé cet été en Californie, plus précisément dans le Conté du Mont Shasta où Dane Wigington fait une travail important de recherche et de lutte contre la Géoingénierie et les Chemtrails.
Il est épaulé par un grand nombre de citoyens en Californie et ailleurs, mais aussi par des personnes de la communauté scientifique, aéronautique et juridique afin de donner plus de poids à son message.
Ce résumé de 15 minutes est issu de plus de 3h de vidéo où les intervenants on d’une part apporté de nombreux témoignages sourcés, fournit d’analyses diverses mais d’autre part le message fut accueilli à bras ouvert par les personnes constituant le conseil ce jour.

Lire la suite

La vaccination anti-polio menacée au Pakistan et au Nigéria et c’est tant mieux

Posté le Mardi 14 octobre 2014 | Commentaires fermés

Le voyou Bill Gates qui n’a jamais respecté aucune règle commerciale sur les brevets ou les monopoles, se transforme comme par magie en homme de bien, en philanthrope sauveur du monde ! Croire à cette version, c’est être trop naïf et excessivement bête ; et là, il n’y aurait plus rien à espérer.

La vaccination anti-polio est menacée au Pakistan et au Nigéria, avec une succession d’attaques contre des vaccinateurs. La dernière en date, le 21 janvier à Karachi, a fait 3 morts. Selon Bill Gates, qui finance la lutte contre cette maladie avec sa Fondation, l’éradication de la polio dans ces deux pays est compromise.

Lire la suite

Big Pharma : un règlement en cours de négociation avec Pfizer pour les Premarin et Premplus

Posté le Lundi 13 octobre 2014 | Commentaires fermés

Voici une énième affaire criminelle de la mafia pharmacochimique réglée à coups de milliards de dollars avec, comme toujours, aucun emprisonnement, malgré le nombre de morts !!!

Earns PfizerRadio-Canada a appris que la compagnie pharmaceutique Pfizer et le cabinet d’avocats Klein Lyons négocient en ce moment un règlement à l’amiable concernant la poursuite intentée par près de 1000 femmes, dont 400 du Québec, qui ont eu le cancer du sein après avoir pris les hormones Premarin et Premplus.

Le procès, qui devait débuter mardi à Vancouver, sera donc ajourné le temps que le règlement hors cour soit finalisé et présenté au tribunal.

Quelque 10 000 poursuites individuelles ont été intentées contre Pfizer aux États-Unis. Elles ont résulté en 24 procès avec jury. La pharmaceutique a perdu la moitié d’entre eux.

Pfizer a déboursé 1,7 milliard de dollars pour les règlements de ces procès ainsi que pour les règlements hors cour de certaines poursuites. Pfizer n’a jamais admis sa responsabilité.

L’entreprise Wyeth fabrique les hormones Premarin et Premplus à partir d’urine de juments enceintes du Manitoba.

Lire la suite

Un couple poursuivi pour avoir refusé de faire vacciner ses enfants

Posté le Vendredi 10 octobre 2014 | Commentaires fermés

vaccinIest connu de toute la communauté scientifique que le tétanos est une toxi-infection non immunisante, c’est à dire qu’une personne peut en être atteinte plusieurs fois au cours de sa vie. Si la maladie elle-même n’est pas immunisante, comment faire admettre que le vaccin puisse l’être ? Le vaccin antitétanique ne produit absolument aucune immunité et ne protège absolument pas du tétanos. Et pourtant ! Non seulement, on continue à le produire mais aussi à l’administrer, qui plus est, sous la contrainte, cette vaccination étant obligatoire. Au lieu d’expliquer tout cela  aux écoliers (à l’école même) et au moyen de larges programmes de vulgarisation, en direction des parents et de tous les citoyens, on s’entête à maintenir le caractère obligatoire et absurde de cette vaccination. C’est plutôt un travail d’information qu’il faudrait entreprendre en expliquant que le microbe responsable de cette maladie — Clostridium tetani ou bacille de Nicolaïer — est un germe anaérobie qui ne vit qu’en l’absence d’oxygène. Il ne vit que dans les tissus contus ; écrasés, non irrigués par le sang (riche en oxygène) et donc pratiquement morts. La solution consiste tout simplement à parer la blessure, c’est-à-dire à la débarrasser de tous les tissus morts et à appliquer une solution d’eau oxygénée qui va libérer de l’oxygène naissant et donc tuer les bacilles. Il faut aussi savoir que les vaccins sont conservés dans des solutions contenant du mercure ou de l’aluminium, des substances loin d’être anodines et dont on a prouvé qu’elles étaient à l’origine de nombreux effets secondaires graves. Enfin, il est reconnu par les pouvoirs publics que les affections contre lesquelles le DT Polio est censé protéger sont rares, ce qui implique que le risque d’épidémie est très réduit, d’autant que  l’hygiène à elle seule suffit à s’en prémunir. On pourrait au moins revoir le calendrier des vaccinations en recommandant de commencer à partir de l’âge de 6 ans, c’est-à-dire au moment où le système immunitaire est arrivé à pleine maturité. On devrait aussi engager les laboratoires fabricants à utiliser des substances moins nocives en guise d’adjuvants et de conservateurs. Les mesures aberrantes prises par l’administration ne se limitent pas seulement à la vaccination. C’est ainsi que l’on constate la perpétuation de certains réflexes d’une absurdité confondante. C’est le cas du dépistage de la tuberculose pulmonaire qui, logiquement, se fait au moyen de l’examen bactériologique des crachats, le diagnostic de tuberculose pulmonaire étant un diagnostic bactériologique. Les signes radiologiques ne surviennent qu’un à deux mois environ après les signes cliniques. Et pourtant ! On continue à exiger un examen radiologique des poumons pour toutes les personnes étrangères — y compris les femmes enceintes — demandeuses d’un certificat de résidence ! C’est dire qu’il y a tout un travail de fond à accomplir dans ce domaine, en associant toutes les composantes de la société. En attendant, peut-on vraiment condamner des parents dont le seul tort est d’être très informés et soucieux de la santé de leur progéniture  en empêchant qu’ils soient exposés à des effets secondaires loin d’être anodins ?

Lire la suite

« Cash Investigation » : le grand complot de Big Tobacco

Posté le Jeudi 9 octobre 2014 | Commentaires fermés

big-tobacco-cancer-llpDocuments confidentiels à l’appui, Laurent Richard, après une enquête d’un an dans les coulisses de l’industrie du tabac, révèle ses stratégies secrètes. Il met au jour le jeu d’influence des cigarettiers. Fichages et surveillance systématique des élus, liens troublants entre l’industrie et les autorités publiques. L’enquête révèle notamment comment l’industrie du tabac écrit, parfois elle-même, la loi.
Cette enquête de Cash Investigation lève le voile sur les pires stratégies cachées. Un document qui démontre également comment certains géants du tabac tentent d’amadouer les États en vantant les économies sur les retraites, engendrées par la mort des fumeurs. Édifiant.
Les cigarettiers sont déjà prêts à se lancer dans une violente contre-attaque du projet de loi de Marisol Touraine. Le 26 septembre, la ministre de la Santé déclarait la guerre au tabagisme en annonçant l’instauration du paquet neutre (sans marque, ni logo). Si la loi est adoptée au début de l’année 2015, les cigarettiers envisagent de saisir les tribunaux pour demander 20 milliards d’euros de dommages et intérêts au gouvernement français pour expropriation de leur marque. La santé publique serait-elle Goliath face à la toute puissance des cigarettiers ?

Lire la suite

123451020