Menu de navigation des pages

Epidémie de coqueluche dans un lycée américain. Seuls les étudiants vaccinés ont été touchés !

Posté le Mercredi 17 décembre 2014 | Commentaires fermés

Encore un scandale sanitaire camouflé par les médias et les autorités soumises à Big Pharma.

Grippe-A-une-campagne-de-vaccination-couteuse_exact441x300Selon les officiels de la santé, les enfants non vaccinés seraient censés être la cause de la récente épidémie de coqueluche qui s’est produite dans le quartier chic du Cap Cod dans le Massachusetts. Mais comme l’a rapporté CBS Boston, tous les enfants touchés par l’épidémie étaient déjà vaccinés, ce qui prouve une fois de plus que les vaccins ne fonctionnent pas vraiment.

Au Lycée de Falmouth, quelques 15 enfants auraient souffert d’une maladie respiratoire, qu’on appelle la coqueluche. La nouvelle a semé une vague de panique par rapport à l’augmentation correspondante des exemptions à la vaccination. Mais comme d’habitude, parmi ceux qui ont été affectés par la maladie, il n’y avait aucun élève non vacciné. Mais peu importe les efforts qu’ont déployés les médias pour tourner la question, il est un fait que les élèves qui étaient vaccinés n’ont pas été protégés.

Lire la suite

La guerre des graines

Posté le Lundi 15 décembre 2014 | Commentaires fermés

Voici un film utile. Un film qui donne les clés pour comprendre comment des multinationales veulent confisquer le vivant. Un film qui donne envie de se battre pour sauver notre indépendance alimentaire.

Lire la suite

Les essais du vaccin Ebola suspendus à Genève pour cause d’effets secondaires

Posté le Dimanche 14 décembre 2014 | Commentaires fermés

On se demande bien pourquoi un vaccin si anodin produit de telles douleurs articulaires ?!! Non je rigole…

点滴Des douleurs articulaires apparues chez quatre volontaires ont provoqué l’arrêt des tests de vaccins contre Ebola aux HUG. Les vaccinations devraient reprendre le 5 janvier.
Les vaccinations contre le virus Ebola en test aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) sont suspendues. Des douleurs articulaires apparues chez quatre volontaires ont incité l’équipe médicale à interrompre les injections par mesure de précaution. Les vaccinations devraient reprendre le 5 janvier.

Les légères douleurs de type rhumatismal dans les mains et les pieds sont survenues entre dix et quinze jours après l’injection, indiquent jeudi les HUG dans un communiqué. Elles ont duré quelques jours.
Les HUG testent le vaccin canadien VSV-ZEBOV depuis le 10 novembre. Jusqu’à présent 59 volontaires ont été impliqués dans cet essai clinique. Ils vont tous bien et sont très régulièrement suivis par l’équipe menant l’étude, précisent les HUG.
L’étude est suspendue afin d’évaluer chez un plus grand nombre de patients la fréquence de ces douleurs », a annoncé la doctoresse Marie-Paule Kieny, directrice générale adjointe à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) lors d’une conférence de presse téléphonique à Genève. « C’est inattendu, mais pas vraiment nouveau, dans le cas d’infections virales », a-t-elle ajouté.
Source : ATS

Lire la suite

Dépistage abusif du cancer de la prostate !

Posté le Samedi 13 décembre 2014 | Commentaires fermés

Excellent article de la revue les Zindignés écrit par le Dr Nicole Delépine concernant le dépistage systématique du cancer de la prostate qui engendre des milliers de traitements inutiles. Ses arguments sont forts et convaincants. À vous de voir.

Sans titre-2

Cliquer sur l’image pour lire l’article.

Lire la suite

La preuve de l’existence des chemtrails par Météo France

Posté le Mardi 9 décembre 2014 | Commentaires fermés

Ce n’est pas la première fois que les autorités en parlent mais il est toujours intéressant de poster ce genre de documents qui prouvent l’existence de traînées chimiques dans le ciel qui n’ont rien à voir avec les nuages, ni la condensation …

Lire la suite

Les OGM interdits à la cafétéria de Monsanto et de la Maison Blanche

Posté le Jeudi 4 décembre 2014 | Commentaires fermés

Ce qui prouve qu’ils ont de l’humour… Ils en fabriquent, ils en vendent mais pas folle la bête, ils n’en mangent pas !

Monsanto, le plus grand promoteur des aliments génétiquement modifiés, a été pris à son propre jeu quand il a été révélé qu’il a une cantine où les produits OGM sont interdits.

monsantolandL’entreprise gérant la cantine de l’usine pharmaceutique de Monsanto à High Wycombe, Buckinghamshire, ne sert que des repas sans OGM, a dit Friends of the Earth (les amis de la Terre). Dans un avis à la cantine, l’entreprise de restauration Sutcliffe Catering, détenue par Granada Group, a déclaré qu’il avait été pris comme décision « de supprimer, autant que possible, le soja et le maïs OGM de tous les produits alimentaires servis dans notre restaurant. Nous avons pris les mesures ci-dessus pour vous assurer que vous, le client, pouvez avoir confiance dans la nourriture que nous servons ».

Monsanto a confirmé la position. « Oui, c’est le cas, et c’est parce que nous croyons dans le choix », a déclaré le porte-parole de l’entreprise, Tony Coombes. Mais les employés de l’usine agroalimentaire de Monsanto à Cambridge étaient heureux de manger des produits OGM », a-il dit. « L’avis dans le restaurant dit que certains produits peuvent contenir des OGM parce que notre personnel est heureux de manger des aliments pulvérisés avec moins de produits chimiques. »

Monsanto indique que les cultures conçues pour être tolérantes à ses propres herbicides ont besoin de moins de pesticides, mais les critiques disent que si le dosage peut être plus faible, l’impact sur l’environnement de ces pesticides est beaucoup plus grand. Adrian Bebb, de Friends of the Earth, a déclaré: « Les préoccupations du public au sujet des ingrédients génétiquement modifiés sont très claires – maintenant il semble que même la propre entreprise de restauration de Monsanto n’a pas confiance dans cette nouvelle technologie. »

Lire la suite

Un scientifique de l’hôpital Johns Hopkins révèle un rapport choquant sur les vaccins contre la grippe

Posté le Mercredi 3 décembre 2014 | Commentaires fermés

Encore et encore et encore et encore… un nouveau scandale, une nouvelle crapulerie de Big Pharma au détriment de la santé du peuple.

Johns_Hopkins_Medicine_LogoUn scientifique de l’hôpital Johns Hopkins a publié un rapport choquant sur les vaccins contre la grippe dans le British Medical Journal. Peter Doshi, docteur en médecine, dénonce que même s’il y a un nombre record de personnes qui font ces vaccins, ils sont moins efficaces et provoquent plus d’effets secondaires qu’allégués par les centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC). En outre, déclare Doshi, les études qui soutiennent la politique de la CDC à encourager la plupart des gens à se faire vacciner contre la grippe tous les ans sont souvent des études de qualité médiocre qui n’étayent pas les affirmations officielles.

La promotion des vaccins contre la grippe est l’une des politiques de santé publique les plus visibles et agressives, déclare Doshi de l’école de médecine Johns Hopkins. À chaque automne les compagnies pharmaceutiques et les fonctionnaires insistent sur une vaccination à grande échelle en proposant de se faire vacciner chez son médecin. En France, en 2008 on comptait 5 213 615 vaccinés contre 4 945 911 en 2012.

« Le vaccin serait moins bénéfique et moins efficace que ce qu’on prétend, et la menace de la grippe semble être surestimée », dit Doshi. Dans certaines activités professionnelles la loi avait prévu de rendre obligatoire la vaccination contre la grippe mais elle a été suspendue par décret. Cependant on recommande fortement aux salariés qui travaillent dans le milieu de la santé, dans la fonction publique ou le privé de se faire vacciner contre la grippe.

Lire la suite
123451020