Menu de navigation des pages

Santé : La fraise, un parfum de business (2014)

Posté le Samedi 12 juillet 2014 | Commentaires fermés

Les gens sont vraiment fous ! Des moments savoureux de folie humaine que rien ne peut arrêter si ce n’est, sans doute, la mort.

Lire la suite

Big Pharma : l’UE inflige une amende de 331 millions d’euros au laboratoire voyou Servier

Posté le Jeudi 10 juillet 2014 | Commentaires fermés

Encore un autre scandale venant de ce labo criminel ! Et il n’est pas à sa première condamnation, de même que les autres labos d’ailleurs ! De vrais voyous, ne respectant aucune loi pour engranger toujours plus de fric en tuant le plus de monde, sans jamais être sanctionnés que par des amendes qu’ils peuvent payer sans aucun souci…
On comprend maintenant la haute distinction de Grand commandeur de la légion-des-crapules décernée par Sarkö himself. Tout s’explique et se tient. Que fait la police ?

Servier_amende_BruxellesLa Commission européenne sanctionne le laboratoire Servier pour abus de position dominante, pour avoir freiné l’entrée sur le marché de médicaments génériques, aux côtés de cinq autres laboratoires.

Une amende de 331 millions d’euros pour le numéro deux français de la pharmacie. Servier est condamné aux côté de cinq autres fabricants de médicaments, par la Commission européenne, pour abus de position dominante. Ces laboratoires sont accusés d’avoir freiné l’entrée sur le marché de génériques, autrement dit de médicaments moins chers que ceux qu’ils vendent.

Pour Servier, il s’agit de son médicament cardiovasculaire le Périndopril. « Grâce à l’acquisition de technologies et à une série d’accords amiables concernant des brevets conclus avec des concurrents fabricants de génériques, Servier a mis en œuvre une stratégie visant à exclure ses concurrents et retarder l’entrée sur le marché de médicaments génériques meilleur marché, au détriment des budgets publics et des patients« , explique la Commission dans un communiqué.

Lire la suite

Big Pharma, science fiction ou folie !

Posté le Lundi 7 juillet 2014 | Commentaires fermés

Incroyable mais vrai, aucune limite, pas de honte, tant que c’est la sécu qui finance !

Un labo veut faire payer un nouveau médicament… 280 fois son prix de revient

Big-Pharma_57637L’initiative est originale et à la hauteur de l’enjeu : colossal. Cinq députés de la majorité, tous impliqués à divers degrés dans les questions de santé, viennent d’adresser un courrier à Michel Joli, président du laboratoire américain Gilead, pour lui demander de baisser le prix -exorbitant- de son médicament innovant contre l’hépathite C chronique de l’adulte : le Sovaldi.

Cet antiviral est une vraie révolution puisque douze semaines de traitement seulement -parfois moins- suffisent pour obtenir la disparition du virus dans 90% des cas. Si l’initiative des députés est elle aussi innovante, c’est parce que derrière le prix demandé pourrait bien se cacher un scandale de nouvelle génération.

Lire la suite

Maternité du CHU de Rabat

Posté le Samedi 5 juillet 2014 | Commentaires fermés

La vidéo qui fait scandale au Maroc dans laquelle on voit des femmes dormir par terre ! A l’instar du CHU de Constantine et malgré l’argent public disponible, les élites politiques se foutent pas mal du sort de leurs compatriotes qu’ils méprisent fraternellement et allègrement.

Lire la suite

L’autohémothérapie mode d’emploi (vidéo + PDF)

Posté le Samedi 5 juillet 2014 | Commentaires fermés

Voici une vidéo qui montre la simplicité de cette technique peu coûteuse et très rapide. Le PDF concerne un article publié dans Nexus il y a quelques années (2011) démontrant l’efficacité du procédé.

Auto-hemotherapie 1.pdf 2014-07-04 23-05-46

Cliquer sur l’image pour lire le PDF

Lire la suite

Chutzpah : la Fédération Française des Diabétiques main dans la main avec Coca-Cola (et Sanofi)

Posté le Samedi 5 juillet 2014 | Commentaires fermés

Incroyable mais malheureusement vrai, encore une absurdité d’une grande violence et qui ne choque pas grand monde tant que chacun des protagonistes touche son chèque au passage. Le règne de Mammon doit cesser.

C’était à propos de la Fédération Française des Diabétiques (FFD) ou les nombreux synonymes, AFD, FID, etc.

Le temps est donc venu pour moi, et pour vous, de découvrir tous les dessous inavouables de la plus grande association médicale française sur la gestion du diabète (principalement le diabète de type 2).

Avant de commencer, vous devez savoir que je dénonçais au mois d’octobre 2013 dans un article coup de poing, les nombreux liens entre les plus grandes associations médicales et des partenaires privées tels que des laboratoires pharmaceutiques ou des grands groupes agroalimentaires.

Je parlais brièvement de la FFD dans cet article, mais là, on va rentrer dans le détail, et je peux vous garantir qu’à la fin de cet article la FFD n’aura plus aucune valeur pour vous.

Pourquoi croire la FFD serait une belle erreur

Il y a plusieurs pistes à explorer pour comprendre que cette association médicale n’est en réalité pas la meilleure structure pour combattre son diabète, bien au contraire. Quand je parle de diabète dans cet article, je parle du diabète de type 2, celui qui est développé sur du long terme et qui apparait généralement à l’âge adulte. On est d’accord.

Le diabète de type 2, simplement

Avant de commencer, et pour qu’on parte tous du même pied, une explication simple et brève sur le diabète s’impose. Toute une série de facteurs de risques (alimentation, obésité, activité physique, prédisposition génétique) peuvent perturber le métabolisme des glucides.

Lors de l’installation d’un diabète, le sang est caractérisé par une hyperglycémie (trop de sucres dans le sang) qui oblige le pancréas à sécréter beaucoup d’insulines, l’hormone en charge de faire baisser ce sucre sanguin par absorption cellulaire.

Le sang devient donc progressivement et régulièrement riche en insulines, on parle d’hyperinsulinémie, le pancréas se fatigue dans cette sécrétion exagérée (les cellules bêtas du pancréas s’épuisent et produisent de moins en moins d’insuline) et pour couronner le tout, les cellules deviennent de moins en moins sensibles à l’insuline et absorbent donc moins de sucres : c’est l’insulino-résistance [1].

C’est d’ailleurs pour cela que l’on parle de diabète « insulino-indépendant », et qui concerne 9 diabètes sur 10 (l’autre restant, c’est le type 1 et à moindre mesure le gestationnel) [2].

Voilà vous savez tout. Pour vaincre son diabète il faut donc rétablir une bonne activité de sécrétion hormonale d’insuline pancréatique, et rétablir une bonne sensibilité des cellules à cette insuline.

Mais revenons à nos moutons, ou plutôt à notre brebis galeuse…

L’alimentation du diabétique selon Coca-Cola

Je vous présente un fait absolument normal et classique dans notre magnifique système de santé et de lobbying :

Le livret « Diabète et Alimentation : les bénéfices pour mon diabète » mis en téléchargement libre sur le site de la FFD a été réalisé « grâce au soutien de Coca-Cola ».

C’est écrit noir sur blanc, sur la dernière page du livret (p.13), et sur le site de la FFD qui aurait reçu pratiquement 1 millions $ de la part du géant de l’agroalimentaire [3].

J’ai l’impression que je dois vous rappeler que notre chère et tendre société Coca-Cola est loin de proposer des produits « healthy » ou bon pour la santé, et encore moins pour un diabétique. Les sodas sucrés en tout genre n’ont pas vraiment la côte pour les diabétiques.

On peut donc se poser la question :

Est-ce que le guide sur l’alimentation proposé par la FFD est objectif, impartial et sert réellement les intérêts des diabétiques et non de la fondation Coca-Cola (et des laboratoires pharmaceutiques, ils vont prendre des coups de triques aussi plus tard) ? (Oui c’est une longue question !)

- See more at: http://www.dur-a-avaler.com/federation-francaise-diabetiques-insulines-index-glycemie-coca-cola/#sthash.Zy5n5zMC.dpuf

La Fédération Française des Diabétiques main dans la main avec Coca-Cola - Dur A Avaler 2014-07-05 01-38-12

Lire la suite de l’article en cliquant sur l’image.

Lire la suite

Santé : « Les Moissons du Futur »

Posté le Mardi 1 juillet 2014 | Commentaires fermés

moissons-futurEncore un excellent documentaire de Marie Monique Robin sur l’agriculture biologique et les mensonges de nos élites politiques corrompues. Quand on écoute l’imbécile de B. Le Maire mentir en début de reportage sachant que c’est un ministre de l’agriculture, on est en droit de se poser des questions graves et sérieuses sur notre avenir. Ce qui est le plus choquant c’est l’air sérieux et la certitude qu’il se donne quand il déblatère ses bêtises ! Pourquoi les autorités ne sanctionnent-elles pas des propos mensongers semblables et laisse faire une si grossière propagande ? Car ces mêmes autorités sont vendues aux lobbys de l’agrochimie criminelle depuis belle lurette. Point. À voir sans modération.

Lire la suite

123451020