Menu de navigation des pages

J. Servier est mort, Big Pharma est toujours vivant

Posté le Jeudi 17 avril 2014 | Commentaires fermés

ServierIl existe une justice immanente sur Terre, une justice cosmique et elle porte comme nom la Mort. J. Servier vient de passer à trépas et désormais, il est de l’autre côté de la ligne. C’est ce même Jacquouille-la-fripouille qui déclarait, concernant le procès du Mediator®, qu’il s’en foutait complètement ! Le Dr I. Frachon a eu les mots justes pour commenter cette joyeuse nouvelle ; car à chaque fois que la justice agit il faut que l’Humanité s’en réjouisse : « C’est un escroc, un corrupteur, un empoisonneur qui vient de disparaître » ! Pas mieux à déclarer me concernant. Juste une pensée émue pour les victimes et peut-être aussi une petite pensée satisfaite concernant le sort qui l’attend lorsqu’il se présentera devant le Créateur… On verra bien si ses milliards pourront lui être d’une quelconque utilité et s’ils pourront encore une fois lui sauver  la mise …

INTERVIEW – L’avocate de victimes du Mediator® Christine Ravaz réagit à la mort du président-fondateur des laboratoires Servier…
Les laboratoires Servier ont annoncé ce mercredi la mort à 92 ans de leur président-fondateur, Jacques Servier, mis en cause dans le scandale du Mediator®. Christine Ravaz, avocate de victimes, réagit à sa disparition.

Lire la suite

Conférence sur la santé avec G. Lartigot

Posté le Mercredi 16 avril 2014 | Commentaires fermés

Lartigot_Gilles

Lire la suite

L’institut Imposteur vient de perdre 2349 virus du Sras !

Posté le Mardi 15 avril 2014 | Commentaires fermés

pasteur-le-14-novembre-2008-a-paris-archivesLa blague de ce début d’année : l’Institut Imposteur a perdu des milliers de tubes de virus HYPER dangereux et il a le culot d’affirmer qu’il n’y a aucun danger à craindre … C’est comme si la Banque de France perdait 2349 lingots d’or, en nous rassurant qu’ils n’auraient aucune valeur sur le marché ! Comment s’arrange-t-on pour perdre une palette entière sans traces ni témoins ? Pire encore, ils ont le culot de déposer plainte alors que c’est nous qui devrions le faire pour mise en danger de la vie d’autrui. La chutzpah pasteurienne n’a pas de limite.

Comment 2 349 tubes contenant des fragments du virus du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) ont-ils pu disparaître d’un laboratoire de l’Institut Pasteur ? Et le coronavirus SRAS, potentiellement perdu dans la nature, pourrait-il faire de nouvelles victimes, onze ans après la pandémie qui avait infecté 8 000 personnes et causé la mort de plus de 800 malades ?

La réponse à la seconde question est claire : d’après le comité d’experts réuni à la demande du ministère de la santé, le risque infectieux est « nul » car les éprouvettes égarées ne contenaient qu’une partie du virus. Incomplet, celui-ci est inoffensif, y compris en cas de contact, de transmission aérienne ou d’ingestion.

Lire la suite

2 professeurs de médecine interdits d’exercer pour lèse Big Pharma

Posté le Dimanche 13 avril 2014 | Commentaires fermés

Deux professeurs de médecine interdits d’exercer pour avoir critiqué sa Majesté sérénissime, Big Pharma. Que penser d’un conseil de l’ordre des médecins qui a laissé violer des dizaines de femmes, pendant 25 ans, par le voyou André Hazout ? Ce même conseil de l’ordre qui a été condamné par la justice pour ces manquements ! Ce monde tourne à l’envers jusqu’à la prochaine explosion populaire…

LaNutrition.fr

Avez-vous fait appel de la décision de l’Ordre des médecins ou allez-vous le faire ? Et Bernard Debré ?

Pr Philippe Even : Nous avons fait appel tous les deux et pris deux avocats, Maître Repiqué, ancien bâtonnier de Paris, et Maître Richard Malka.

Quels sont les motifs avancés par le Conseil de l’Ordre pour vous sanctionner ?

La condamnation invoque trois motifs :

Even_Debre.jpg- La non-confraternité pour avoir traité les allergologues utilisant la désensibilisation de charlatans, de gourous ou de marchands d’illusion. Nous avons eu tort. Ils ne font qu’appliquer les règles qu’on leur a apprises. Les vrais responsables sont les quelques universitaires sous-spécialisés dans l’allergologie, dont ils se sont fait un domaine réservé en fondant une série de collèges d’enseignement, d’académies et de sociétés de financement privé, qui leur donnent une couverture sociologique sans fondement scientifique (pas un de leurs articles en français n’est cité dans la littérature mondiale et un seul, qui d’ailleurs n’a pas porté plainte, est l’auteur de nombreuses publications internationales). Nulle part en Europe l’allergologie est une discipline universitaire nationale. Pas plus que la tabacologie ou la proctologie. Nulle part, elle ne délivre des diplômes nationaux, seulement des diplômes d’université dits « complémentaires » et  payants.

Lire la suite

CHEMTRAILS : Evelyne Delhia mal à l’aise en évoquant des « nuages » en ligne

Posté le Mercredi 9 avril 2014 | Commentaires fermés

Ils sont vraiment ridicules ! Des lignes de bateaux !!! Pourquoi pas des pets de vaches pendant qu’on y est…

Lire la suite

Vaccination, la vérité indésirable – Michel Georget

Posté le Mardi 8 avril 2014 | Commentaires fermés

Encore un autre scientifique qui remet en cause le dogme sacralisé de la vaccination.

Michel GeorgetL’expression « Majeur et vacciné » traduit parfaitement le fait que les vaccinations sont depuis longtemps entrées dans les mœurs. Ces vingt dernières années, leur nombre s’est considérablement accru puisque le calendrier vaccinal officiel ne prévoit pas moins de quarante immunisations avant l’âge de 18 ans.
N’est-on pas allé trop loin ? La récente campagne massive de vaccination contre l’hépatite B, en France, nous a donné l’impression désagréable que nous étions désinformés quant à l’authenticité de sa justification réelle. Malaise…
Quelles sont les clefs pour comprendre le problème des vaccinations ? Quels sont les différents types de vaccins et comment sont-ils fabriqués ? A quels risques nous exposent les vaccinations ? Quels sont les accidents observés, vaccin par vaccin ? L’éthique du marché des vaccins n’est-elle pas déficiente ? Devons-nous réviser nos concepts ?
Luttons pour obtenir la liberté totale de choix comme c’est le cas dans la plupart des pays européens.

Lire la suite

OGM : diversité des semences pour la sécurité alimentaire

Posté le Dimanche 6 avril 2014 | Commentaires fermés

L’étude russe qui prouve que les OGM stériliseront l’humanité au bout de 3 Générations

On soupçonnait déjà que la perte de la fertilité était au nombre des graves dégâts occasionnés, une étude récente va dans ce sens. Une étude qui, si elle n’est pas étouffée, pourrait avoir un grand impact sur les décisions à prendre à l’avenir! 

ogm-russie-actumagEn 2009, près de 3% des terres agricoles étaient couvertes d’OGM avec 134 millions d’hectares, selon l’ISAAA, qui, chaque année, fait état des cultures des plantes transgéniques dans le monde. Et le dossier des OGM alimentaires – dont de très nombreuses pages restent encore floues à ce jour – pourrait bien s’alourdir prochainement alors qu’une nouvelle pièce en provenance de Russie est sur le point d’y être ajoutée.

Celle-ci prend la forme d’une étude, dont les résultats les plus frappants viennent d’être présentés à la presse en Russie dans le cadre de l’ouverture dans ce pays des Journées de Défense contre les Risques Environnementaux. Elle est même évoquée par Jeffrey Smith, fondateur de l’Institute for Responsible Technology aux États-Unis et auteur de référence dans le monde des OGM avec notamment son ouvrage Seeds of Deception (littéralement «les semences de la tromperie») publié en 2003. Menée conjointement par l’Association Nationale pour la Sécurité Génétique et l’Institut de l’Écologie et de l’Évolution, cette étude russe a duré deux ans, avec pour cobayes des hamsters de race Campbell, une race qui possède un taux de reproduction élevé. Ainsi, le Dr Alexey Surov et son équipe ont nourri pendant deux ans et d’une manière classique les petits mammifères, à l’exception près que certains d’entre eux ont été plus ou moins nourris avec du soja OGM (importé régulièrement en Europe) résistant à un herbicide.

Lire la suite
1234510