Jérusalem : les moukhabarates égyptiens en faveur de l’entité sioniste scélérate !

moukhabarates_égyptiens_égyptiens_deavnt_talk_show_dans_café

Des Égyptiens rivés sur un talk show populaire dans un café du Caire. GIANLUIGI GUERCIA/ Getty Images


Voici comment la puissance régionale musulmane la plus importante du Moyen-Orient se retrouve à travailler dans les intérêts de l’entité sioniste scélérate. Après cela, ils se demandent tous pourquoi les gens se révoltent, pourquoi les islamistes obtiennent un soutien populaire important ! On savait que l’Égypte avait trahi la cause palestinienne depuis longtemps, ceci n’est qu’une preuve supplémentaire et factuelle qui a fait la une du New York Times et qui le démontre encore une fois.


Alors que Le Caire a condamné publiquement la reconnaissance par Washington de Jérusalem comme capitale d’Israël, un officier des services de renseignement égyptien a discrètement passé des appels téléphoniques aux animateurs de talk-shows influents en Égypte pour les encourager à manipuler l’opinion publique en faveur de la décision américaine

Un officier des services de renseignement égyptiens a discrètement contacté des animateurs de télévision, très influents dans le débat public, pour leur demander de convaincre leurs téléspectateurs d’accepter la reconnaissance américaine de Jérusalem comme capitale d’Israël, plutôt que de la condamner, a révélé samedi le New York Times.

Pourtant à l’ONU, l’Égypte avait proposé au Conseil de sécurité une résolution demandant à ce que « toute décision visant à altérer le statut de Jérusalem (… ) soit considérée comme nulle (… ) et révoquée (…) ».

« Comme tous nos frères arabes, l’Égypte dénonce la décision en public », a rappelé l’officier, le capitaine Ashraf al-Kholi, aux animateurs télé contactés, selon l’enregistrement des appels téléphoniques obtenus par le New York Times. « Mais les conflits avec Israël ne sont pas dans l’intérêt national de l’Égypte », a précisé l’officier. « Au lieu de condamner la décision, vous devez convaincre vos téléspectateurs de l’accepter », a-t-il demandé.

« Les Palestiniens pourraient se contenter pour capitale de Ramallah en Cisjordanie, qui abrite actuellement l’Autorité palestinienne », a-t-il suggéré.

« J’appelle pour vous dire quelle est la position de l’appareil de sécurité nationale égyptien et quel est l’intérêt du pays d’accepter la déclaration américaine », dit le capitaine lors d’une conversation avec l’une des stars de talk shows cairote.


Saeed Nsasseen, l’une des vedettes de la télévision égyptienne impliquée dans la manipulation. EPA


« Je suis à votre commandement ! »

« Une nouvelle Intifada serait dangereuse pour nous », a expliqué le capitaine Kholi. Celle-ci « ne servirait pas les intérêts de sécurité nationale de l’Égypte parce qu’elle redonnerait du poids aux islamistes ainsi qu’au Hamas », a-t-il insisté. L’armée égyptienne lutte depuis plus de quatre ans contre une insurrection djihadiste principalement dans le nord du Sinaï, qui a commencé en 2013 avec la destitution par l’armée du président islamiste Mohamed Morsi, et les autorités égyptiennes ont parfois accusé le Hamas, au contrôle la bande de Gaza d’encourager la violence contre le gouvernement égyptien, commente I24News.

Dans sa conversation avec l’animateur Azmi Megahed, le capitaine Kholi a ajouté une touche supplémentaire. Il a accusé l’ennemi régional de l’Égypte, le Qatar et son dirigeant, l’émir Tamim bin Hamad al Thani, d’avoir collaboré avec Israël. « Vous direz aussi que Tamim et Qatar ont des liens secrets avec Israël. Vous savez tout cela », a déclaré le capitaine Kholi à l’animateur du talk show. « Liens évidents », a acquiescé Megahed. « Avec plaisir. Avec plaisir. Je vais l’inclure dans le prochain épisode, si Dieu le veut », a-t-il répété.

« Au bout du compte, Jérusalem n’est pas très différente de Ramallah. Ce qui compte c’est de mettre fin aux souffrances du peuple palestinien », a conclu l’officier des moukhabarates. « Les concessions sont un must, et si accepter Ramallah comme capitale de la Palestine peut mettre fin à la guerre, alors nous pourrions opter pour cette solution », a-t-il ajouté. « Donnez-moi des ordres, monsieur ! », a répondu Saeed Hasaseen, l’un des animateurs en vogue, d’après l’enregistrement. « Je suis à votre commandement ! », a-t-il clamé.


Tout Sur l’Algérie [TSA]

Source :  Le Desk   [Maroc]

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes)