Sénégal : Kemi Seba arrêté pour avoir brûlé en public un billet de Franc CFA

kemi-seba-prison-franc-cfa-dakar-2


Kemi Seba vient de gagner la première bataille de la guerre qu’il mène contre le franc CFA. Ce ne sera pas facile, ce sera même très difficile, mais il n’y a rien de plus important et urgent que de revendiquer la souveraineté économique et d’en faire un sujet de débat. Ce sera d’autant plus compliqué que les laquais de l’Occident sont nombreux en Afrique.

Pourtant, la question du franc CFA n’a même pas besoin d’être discutée, le fait même que la monnaie de 15 nations africaines soit imprimée en France est une insulte à la raison. Il existe également un nombre très important de livres écrits par des Africains qui démontrent l’escroquerie que représente le franc CFA, celui-ci n’étant là que pour poursuivre le pillage de l’Afrique post colonisation : Le Franc CFA et l’Euro contre l’Afrique de Nicolas Agbohou (2000), L’improvisation économique en Afrique de l’Ouest. Du coton au franc CFA de Kako Nubukpo (2011), Franc CFA, instrument de sous développement de Séraphin Prao Yao (2012)… et bien d’autres ! Il faut être attardé ou stipendié pour défendre une telle hérésie, une telle folie !

Nous sommes à la recherche de coupures en Francs CFA pour réaliser des vidéos où l’on reproduira le geste historique de Kemi Seba, en signe de soutien inconditionnel dans sa lutte pour l’indépendance financière et économique de l’Afrique.


L’activiste Franco-Béninois « afro-centriste » Kémi Séba a été arrêté à son domicile dakarois ce vendredi matin 25 août. Après avoir été interrogé par la police, il a été présenté au procureur du tribunal de la capitale sénégalaise. Cette arrestation fait suite au dépôt d’une plainte de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO). Samedi dernier 19 août, Kemi Séba avait été filmé brûlant un billet de 5 000 francs CFA lors d’un rassemblement à Dakar contre cette monnaie.

Le Franco-Béninois est accusé de « destruction volontaire et publique d’un billet de banque », selon la police sénégalaise. Un deuxième homme a également été interpellé et placé en garde à vue. Tous deux ont ensuite été déférés devant le parquet à la mi-journée,  où ils se trouvaient toujours ce vendredi à 19h30 TU.

Le samedi 19 août, Kémi Séba avait organisé avec son organisation Urgences panafricanistes une manifestation contre la Françafrique, rassemblement lors duquel l’activiste a brulé un billet de 5 000 francs CFA. Acte qu’il avait ensuite qualifié de « purement symbolique ». Diffusée sur la toile, la vidéo de ce geste suscite depuis plusieurs jours un débat sur les réseaux sociaux…

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes)